vendredi 14 juillet 2017

Ensemble



Touti – Tutti – Ensemble
Dans la même barque
Lutter dans la houle
Faire valoir ses droits
Rétablir la justice
Ensemble, oui, nous vaincrons !
Et ils resteront à quai alors que nous naviguerons vers d’autres mers, confiants, heureux. 





P.S. C'est toujours la galère pour la newsletter qui ne fonctionne pas aussi bien que je le voudrai. J'ai opéré quelques petites modifications et il y a un nouveau gadget sur la droite. Espérons que cette fois-ci, cela fonctionne. Désolée des désagréments. 



Dédé © Juillet 2017

72 commentaires:

  1. quelle belle image et quelle bonne idée... bonne journée ma belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Simplement l'envie de faire régner un peu de justice ici-bas.

      Supprimer
  2. blanc, couleur de l'innocence... sommes nous innocent?
    une image qui me parle... bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je répondrai ceci: si nous ne sommes pas innocents, sommes-nous forcément coupables? Bises alpines

      Supprimer
  3. Bonjour Dédé.Dans cette même barque, parfois certains rament, d'autres ont des courbatures à force de ramer, d'autres s'en sortent avec bonheur, car nous ne sommes pas tous égaux même ensemble. Mais ensemble on vainc beaucoup de choses alors oui, il faut nager ensemble pour que le monde soit plus doux et laisser de côté les combats stériles.
    J'aime beaucoup le bleu et blanc de ta photo et ces beaux reflets d'arbres la tête dans l'eau. Bon w-e

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison. Certains rament plus que d'autres. Doivent régner la solidarité et le respect. Si l'un rame trop et se fatigue, ce devrait être un autre qui prend la rame et se met au boulot. Merci pour le compliment concernant la photo. Je l'ai ressortie d'un fond de tiroir. 😊 Bises alpines.

      Supprimer
  4. Tant de tranquillité sur l'image, les mots réveillent les remous qui se cachent derrière.
    Toujours plus forts ensemble il est vrai mais aux risques de perdre nos ancrages, de viser une identité petit à petit plus universelle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Thérèse reine de l'informatique. Justement non. Ramer ensemble, naviguer vers un ailleurs plus beau mais chacun garder ses valeurs. Bises alpines.

      Supprimer
  5. Image de tranquillité que vous nous faites partager ce matin et joli texte qui l'accompagne. Pour la technique, il ne faut pas me demander à moi, je suis une buse en informatique et divers widgets.
    Bises de Normandie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour la buse. On peut se dire tu? 😊 l'image est tranquille. Les mots reflètent un état d'esprit combattif. Bises alpines.

      Supprimer
  6. Bonjour, il suffit d'y croire !!! superbe photo, je te souhaite un bon week end, bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y croire oui. C'est déjà bien. Etre dans l'action, c'est encore mieux. Bonne fin de semaine. Bisous.

      Supprimer
  7. Jolie image Dédé qui me parle dans cette mer aux miroirs striés qui se chevauchent et glissent, ... et puissent, enfin, retrouver la douceur du vivre ENSEMBLE... je t'embrasse belle d'âme en soufflant sur tes soucis pour qu'ils s'amenuisent
    Bisou sincère.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Souffle bien fort. Et tout partira plus vite, belle dame souffleuse de mots doux. Que ta journée soit belle dans cette Provence si belle. Bises alpines soufflées jusque chez toi.

      Supprimer
  8. Bon jour Dédé,
    C'est une belle idée de ramer ensemble face à ses droits, face à la houle, face à la justice... bien qu'avant de revendiquer nos droits, nous devons aussi et avant tout penser à nos devoirs et avoir du respect pour autrui. Là nous ne sommes pas tous sur la même longueur d'onde malheureusement, où heureusement, selon nos manières respectives de voir les choses.
    Mais bon, cela ne coûte rien de continuer d'y croire.
    Jolie photo zen.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les droits et les devoirs vont de pair. Nous sommes bien d'accord. Et j'y crois. Autrement ce serait bien trop triste de vivre dans un tel monde plein d'injustices. Bises alpines

      Supprimer
  9. En ce 14 juillet j'aurais tendance à mettre tous les rapaces, les négriers, les aristos e tutti quanti dans la même barque pour les noyer au fond du lac afin que triomphe la grande fraternité révolutionnaire. "Tous ensemble ! tous ensemble !" n'est pas qu'un slogan. C'est vraiment l'union qui fait la force.
    Merci Dédé pour cette très belle photographie.
    Bises citoyennes ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma douce Tilia. J'ai éclaté de rire en te lisant et je t'assure que ce n'est pas gagné de me faire rire ces jours ci. Allons. Gens de tous pays, unissons nous pour faire avancer un monde plus juste. Vive la République. Vive la France. 😊 Bises internationales.

      Supprimer
  10. Être entendue. Être écoutée. Être comprise. Être soutenue. Être accompagnée. C'est extrêmement important. C'est la garantie de pouvoir émerger et remonter la pente. C'est super important, la solidarité. J'aime bien l'idée que ceux qui nous font du tort restent à quai, tandis qu'on avance vers d'autres aventures. C'est souvent comme ça : les difficultés nous poussent à progresser. En touchant le fond, avec ce coup de pied qu'on donne, on se permet de remonter vers autre chose. bon we! D.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma douce amie. La pente est bien pentue. Mais j'ai ressorti le baudrier et la corde. Je vais naviguer sur les montagnes et croire à ce monde plus juste. Bises alpines.

      Supprimer
  11. Et quand je vois que la fanfare de l'armée française joue du Daft Punk au défilé du 14 juillet, je me dis que TOUT est possible. 😊

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourvu que les jeunes s'interrogent.Tout est en effet possible, toutes générations confondues.

      Supprimer
  12. Bonjour dédé,
    Image toute douce ... oui, avec le temps tout se calme et l'on retrouve bien-être et stabilité.
    Belle fin de journée. Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Elisa. J'aimerais faire avancer le temps un peu plus vite. Mais il prend son temps. ;-) Mais le mieux va venir, je l'espère, j'y crois. Bises alpines et belle semaine qui s'annonce déjà.

      Supprimer
  13. Coucou Dédé..
    "
    Quand j'ai besoin de vacances
    Je m'embarque dans tes yeux
    Bleus, bleus, comme un ciel immense
    Et nous partons tous les deux.

    Quand le vent claque la toile
    De ton joli jupon blanc
    Blanc, blanc comme une voile
    Je navigue? perdument.
    "
    Pourquoi cette chanson de "Marcel Amont" me vient subitement à l'esprit...????
    Bises, bon weekend, A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Daniel, le troubadour de nos blogs. Je me suis mise à fredonner la chanson et cela ravit mon petit coeur. Je te remercie de ta petite visite et je t'envoie mes bises alpines.

      Supprimer
  14. Les frétillements ininterrompues de la barque sous la houlette de la bise marine, donnent ce reflet qui surprend le regard et émeut les cœurs. Un dédoublement de paysage, comme une continuité du beau par delà nos raisons. Mes bises méditerranéennes mêlées à la bise marine, chère Dédé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou mon cher ami poète. Oui, se perdre dans les reflets du lac, voir des arbres au fond des vagues, rêver à un renversement du monde, plus juste, plus humain. Bises alpines et merci pour la petite bise marine. ;-)

      Supprimer
  15. Quelle magnifique photo chère Dédé. Cette jolie barque blanche invite à faire un tour et à chacun son tour de ramer jusque sur la rive. Photo paisible et douce.
    Belle soirée Dédé et beau week-end ♥
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma chère dame du bout du lac. Cette petite barque a d'ailleurs été photographiée sur le beau lac Léman. Merci de ta visite et belle semaine. Bises alpines.

      Supprimer
  16. Bonjour,

    Çà c'est de l'énergie et de la persévérance dans la poursuite de son objectif!.
    Je t'admire,
    Bon week-end,
    Mo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Oui, être persévérant et ne pas perdre le cap, être au plus près de ses valeurs et se battre. Voilà le maître mot de mes prochaines semaines. Bises alpines et à bientôt.

      Supprimer
  17. prendre la barque
    passé de l'autre coté du miroir
    naviguer vers cette autre réalité frissonnante
    et glisser dans ce rêve

    PS: Magnifique photo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Glisser dans le rêve mais s'accrocher aussi à la réalité, pour ne pas perdre le cap. Merci Pascal pour tes commentaires toujours poétiques. Bises alpines.

      Supprimer
  18. Superbe, tellement beau!!! Bise, bon samedi dans la joie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Maria-Lina. Je te souhaite une belle semaine! Bises alpines.

      Supprimer
  19. Rester unis...Pas de désaccord et garder le cap.....Alors tout ira bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et le gouvernail bien en mains. Une traversée qui se passera bien, je l'espère. Bises alpines.

      Supprimer
  20. Que votre barque soit bien menée, et vous conduise en des rivages heureux, à fortiori dans ces instants de difficulté. Bon dimanche à vous et votre famille :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Monsieur aux grandes oreilles. Merci pour la visite. Le dimanche a été beau et doux. Merci et bises alpines pour vous. N'oubliez pas d'aérer vos poils, il va faire chaud les prochains jours. ;-)

      Supprimer
  21. Bonjour Dédé
    Me voilà de retour chez moi et de fait ai retrouvé non mon temps de parole mais celui de me poser et de me régaler tout d'abord pour cette magnifique photo qui invite à la tranquillité et au voyage (si si) et pour ce cri qui nous rappelle qu'il en faut peu pour être heureux comme le chante Balou dans le livre de la jungle (j'ai 5 petits-enfants) ☺ mais aussi qu'avec un peu d'empathie et beaucoup moins d'arrivisme et de c......., les relations n'en seraient que meilleures.
    Je te souhaite une belle journée de dimanche
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou dame poétesse. Je connais Balou même si cela fait longtemps que je n'ai pas lu ses aventures. Oui, il en faut peu pour être heureux. Ou alors il faut savoir ce qui est bon pour nous pour être heureux. Et faire le tri dans ce qui ne nous est pas bon et peu profitable. Merci pour ta visite et luttons contre les arrivistes et les c... ;-) Bises alpines.

      Supprimer
  22. Quelle belle image et quel encourageant et tonique propos !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut ce ton-là pour me convaincre d'avancer et de continuer mon combat. Bises alpines.

      Supprimer
  23. petit coucou du dimanche... j espère que tout va bien bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Le dimanche a été assez bon. Mais la semaine arrive et là, c'est une autre paire de manches. Mais je fais aller. Bisous et merci de la visite.

      Supprimer
  24. J'étais étonnée de ne pas avoir reçu la newsletter, mais à présent je comprend mieux. Une photo magnifique, comme de coutume

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir! J'espère que cette fois-ci cela va fonctionner! Merci pour le compliment concernant la photo. Belle soirée.

      Supprimer
  25. Réponses
    1. Laisse-moi un peu d'espoir quand même mon filou.

      Supprimer
  26. très belle photo et mots positifs!
    bonne soirée Dédé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Garder le moral coûte que coûte. Merci de ta petite visite et belle soirée aussi.

      Supprimer
  27. le calme est revenu la barque est solide vous allez tous y monter pour rejoindre un rivage sans souci
    bon courage

    ps 1: même Roger Féderer arrive à gagner : il y a de l'espoir et ça sent bon
    ps 2 : lorsque je m'inscrit à ta newletter monsieur feed me répond que je suis déjà abonné : ça sent pas bon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut mon barbu. Il y a toujours de gros remous... mais c'est plus stable, c'est vrai.
      Roger est un type bien. Il gagne et se pète le tube après. Il a tout compris. Moi je perds mais je me pète le tube aussi (de temps en temps).
      Pour la newsletter, on va dire que l'espoir fait vivre. Mais si cela ne fonctionne pas, j'abandonne.
      Bises alpines et bon mardi.

      Supprimer
  28. Moi aussi j'aime cette photo qui parle de fraicheur, d'un doux tangage voluptueux sous une eau gentille, de soleil et d'epoir. Ensemble, quel beau mot à écrire quand on sait ce qu'ensemble signifie, et qu'on est ensemble. Ensemble pour faire face... et pour fêter quand l'heure en sera venue. Je viens de m'abonner à ta newsletter, je n'avais pas trouvé le lien avant...

    Bises liégeoises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Edmée. J'espère cette fois-ci que cette satanée newsletter fonctionne mais je n'en suis pas sûre. Moi et l'informatique, cela fait deux. ;-) Quant au mot ensemble, il signifie tellement de choses. Vaincre ensemble les obstacles, grandir ensemble et tu as raison, fêter ensemble, quand tout ira mieux, quand le temps sera venu. Je te dis merci pour ton commentaire qui fait du bien ce soir. Bises alpines!

      Supprimer
  29. Très belle compo, j'aime beaucoup cette ambiance. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sidonie. Merci pour votre visite. Je crois que c'est la première fois que vous déposez un petit commentaire chez moi alors bienvenue. Belle suite de semaine.

      Supprimer
  30. Coucou Dédé
    C'est "Rimaud" !
    Comme je descendais des Fleuves impassibles,
    Je ne me sentis plus guidé par les haleurs :
    Des Peaux-Rouges criards les avaient pris pour cibles,
    Les ayant cloués nus aux poteaux de couleurs.
    ...
    Merci de tes gentils coucous, Bises, A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Daniel. Du Rimaud. :-)) oui c'est vrai.
      Mais je ne fume pas d'opium moi. Enfin, je devrais peut-être commencer.
      Merci de ta visite et bises alpines.

      Supprimer
  31. Ils sont souvent bafoués nos droits, et beaucoup d'entre nous courbent l'échine et baissent les bras, n'espérant rien de très heureux, hélas...
    Mon avant-bras justement va mieux mais l'épaule restera douloureuse, elle l'est depuis mon premier accident au niveau des tendons, il faut faire avec !
    J'aime ta photo, elle me berce.
    Je t'embrasse Dédé

    Une barque pour être deux
    Au moins
    Pour que la houle nous berce
    Pour que le ciel nous baigne
    Pour que la vague nous emporte
    Pour toujours...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Marine. Malheureusement oui, l'Etat de droit fait régner la justice parfois étrangement. Et cela peut rebuter beaucoup de gens à faire valoir leurs droits. Contente de savoir que tu te remets gentiment.
      Et merci pour le petit poème, voguons, voguons, vers des lendemains meilleurs.
      Bises alpines et belle journée.

      Supprimer
  32. Mais où as-tu rangé les rames ou la voile et le gouvernail? Pour avancer... ;-)
    Je plaisante, la photo est très belle.
    Et c'est la volonté qui compte pour défendre ses droits.
    Bonne soirée,
    Mo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je bouge les bras très vite. C'est une barque volante. 😊 Bises alpines

      Supprimer
  33. elle ne bouge pas cette barque tu n'as pas encore pris le large ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. Pas encore. Météo pas bonne. Perturbation à l'horizon.

      Supprimer