vendredi 3 août 2018

Soir d'été




Après l’orage qui a joué une grandiose tragédie dans la vallée et alors que les grondements du tonnerre roulent encore une ultime fois contre les parois des montagnes, le ciel se déchire pour laisser passer une lumière diffuse, éclairant d’une lueur étrange et presque irréelle la forêt trempée de pluie. Les nuages forment un écrin tourmenté à cette dernière scène de la journée et pendant que le soleil luit encore avant de disparaître devant une nuit impatiente surgit un minuscule arc-en-ciel, promesse du renouveau.

Devant ce spectacle, je n’ai pas d’autre choix que de me laisser transporter aux confins de cette nature exaltée, ballotée comme une barque abandonnée sur les flots d’un océan tempétueux. Le monde fantastique de la montagne après l’orage m’emporte alors que la nuit tombe lentement et que les étoiles s’allument peu à peu entre les imposants nuages. 

Mes yeux encore remplis d’orage, de pluie et de vent se posent alors sur toi et dans ce fracas qui résonne encore au plus profond de mes entrailles, j’accueille ton sourire et le chant des oiseaux qui s’endorment avec reconnaissance.


P.S. Belle suite d'été à toutes et tous.

Dédé © Août 2018

73 commentaires:

  1. Les orages de montagne sont fascinant, j'adorais les observer et entendre le fracas du tonnerre qui fait trembles les parois de la montagne
    Belle journée
    Amicalement
    Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Claude. Sur mes derniers billets, tu es souvent le premier à commenter. Je te décerne donc la médaille d'or!
      Les orages peuvent être fascinants quand on est à l'abri, ce que j'étais ce jour-là. Bises alpines et à bientôt.

      Supprimer
  2. Toujours ton écriture qui charme et enchante.... merci pour ce réveil de toute beauté.
    Ta photo fait battre mon coeur "avec sa forêt trempée de pluie"... ce que l'on aimerait en ce moment car la chaleur est étouffante, mais ici, quel plaisir de fraîcheur.

    Bisou à toi Dédé des belles Alpes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Den, poétesse provençale. Tu sais, la chaleur est presque aussi étouffante en montagne. Heureusement, dès le soir, une petite brise se lève. Mais quand les orages grondent, alors là, c'est presque la tempête. Et pourtant, les prés sont secs car nous sommes aussi en déficit d'eau. Bises alpines et hydrate-toi (mais pas avec du pastis!). :-)

      Supprimer
    2. Non pas de pastis... de l'eau, de l'eau par ces temps si chauds... même une petite pluie hier en soirée n'est pas parvenue à rafraîchir l'atmosphère... déjà 27° tôt ce matin.
      Protège toi aussi chère Dédé, de la canicule et des orages ... et vis bien ton été quand même.
      Bisou.

      Supprimer
  3. Bonjour Dame Dédé,

    Fureur divine que celle de l'orage au-dessus de nos têtes... Cette photo est ma foi superbe, autant que surprenante...

    Belle été à vous également, et n'attendez plus avant de vous reposer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Monsieur aux grandes oreilles. C'était un spectacle magnifique ce soir-là, quoique presque angoissant avec ce ciel. Prenez soin de vos grandes oreilles. En effet, comme elles sont très grandes, elles doivent approcher l'astre solaire qui ma foi brille très fort ces jours-ci. ;-) Bises alpines.

      Supprimer
  4. Bonjour Dédé. Je ne connais pas la montagne et encore moins celle-ci sous l'orage, mais ça doit être impressionnant.
    J'aime beaucoup la photo qui illustre ton texte.
    Bonne journée sous la chaleur, probablement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Jean-François. J'étais bien à l'abri pour prendre mes photos! ;-) Merci d'être passée me voir et j'espère que tu ne souffres pas trop de cette chaleur. Bises alpines.

      Supprimer
  5. ça Valais la peine ! C'est du tout beau, des mots, la photo et le reste essentiel.
    Bises tarentaises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, ça valais vraiment la peine! "Que la montagne est belle". Bises alpines.

      Supprimer
  6. Une photo magnifique avec des couleurs et des lumières extraordinaires!
    Il y a même une esquisse d'arc en ciel!
    Ton texte est aussi une grande beauté...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Marie. Un tout petit arc-en-ciel, comme un bébé arc-en-ciel, encore tout timide, qui ne sait s'il peut se déployer par-dessus les sommets. Il est resté un moment comme cela et a ensuite disparu. Bises alpines et merci de la visite.

      Supprimer
  7. N'étant pas de la montagne, les orages de montagne me font assez peur... Mais il faut dire que toutes les toilettes que revêt la montagne, avant, pendant, après, par pluie, par neige ou par soleil... ces toilettes sont un magnifique défilé... Toujours!

    Bises lasses d'une Liège sous la canicule... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Les orages peuvent être destructeurs, en montagne comme en plaine. Il faut savoir se mettre à l'abri et ne pas braver les éléments, rester humble devant la force de la nature. C'est pour cela que quand je vois des inconscient qui font des randonnées en montagne alors que l'orage gronde, j'ai envie de leur dire qu'ils ne savent pas se respecter eux-mêmes, ni la nature. Bises alpines de plaine sous la canicule.

      Supprimer
  8. et c'est Wagner qui se déchaine... que c'est magnifique, la nature, dans ton objectif ! et le petit bout d'arc en ciel est comme un miracle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Emma. Le petit arc-en-ciel était tout timide mais il a fait tout son effet. ;-)

      Supprimer
  9. ah… un article… et quel article… ce ciel est tout simplement superbe et j aime beaucoup le texte… tout bien quoi… bonne journée.. pour moi enfermée vu la chaleur.. hi hi… bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Chris. Oui, j'ai décidé de sortir un peu de ma torpeur estivale et de montrer une photo prise ce mois de juillet. Mais je ne pense pas publier avant quelques semaines maintenant. Il faut donc en profiter. :-) Quant à rester enfermée à cause de la chaleur, je ne peux pas, je travaille...dans un bureau surchauffé. Et dehors, il fait 34 degrés. Vivement que je remonte à la montagne en fin d'après-midi. Bises alpines.

      Supprimer
  10. La photo est magnifique ! Après l'orage vient le calme. C'est la vie !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Daniel. C'est surtout le ciel qui était magnifique ce soir-là. Merci de la visite et belle suite d'été!

      Supprimer
  11. Impressionnant, mais que c'est BEAU cette ambiance après l'orage !!! Et très BEAU texte comme tu sais les écrire ; merci à toi :)
    Bonne journée avec mes bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors c'est super BEAU. :-)) Merci à toi de la visite et belle fin de semaine. Bises alpines.

      Supprimer
  12. Bonjour Dédé,
    Voici un superbe spectacle, comme seule la nature et les éléments savent nous en concocter.
    Et tes mots, et ton ressenti, et ton regard sur cette beauté semblant irréelle mais bien réelle, lui répondent tout aussi joliment.
    Merci pour ce partage.
    Belle poursuite de ton été aussi. Un été torride qui ne renie pas son nom.
    Bises.
    Fabrice

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Fabrice. Contente de te retrouver ici. Je suis devenue une peu moins présente sur la blogosphère ces dernières semaines mais je retrouve avec plaisir mes amis blogueurs. Ce paysage était inspirant. Les mots sont venus tout seul quand j'ai développé la photo sur mon écran. Merci de la visite et belle suite d'été. (il fait quand même trop chaud...)

      Supprimer
  13. Bonsoir Dédé,
    C'est quelque chose qui me ferait peur si j'étais surprise par un orage en montagne lors d'une randonnée, en doit se sentir exposé...
    Je reconnais tout de même que cela peut être grandiose...
    Bisous parisiens et néanmoins caniculaires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Mo. J'aurais aussi peur si j'étais dehors avec un temps pareil. Mais heureusement, bien à l'abri, j'ai pu faire de belles photos quand même. Bises alpines très très chaudes même que je suis en altitude.

      Supprimer
  14. Les orages d'été font peur mais les admirer, les respirer tout en restant bien à l'abri... Un pur bonheur ! Merci de nous faire profiter de cette magie avec cette photo superbe. Ici hier il a tonné. À l'intérieur des terres varoises, il a du pleuvoir mais les rares gouttes tombées sur la côte n'ont pas réussi à nous rafraîchir. Biz Lyne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Lyne. Il faudrait beaucoup, beaucoup, beaucoup de pluie pour rafraîchir les prés et les hommes. Et remettre à flots certaines rivières. La situation devient inquiétante dans bien des endroits. J'aime les étés chauds mais là, c'est vraiment exceptionnel. Bises alpines.

      Supprimer
  15. Coucou ma Dédé !
    Elle est magnifique ta photo et ton texte aussi comme d'habitude.
    Point d'orage ici en ce moment, que du ciel bleu azur et de la chaleur pire que sous les tropiques.
    Mais je m'en accommode bien.
    Belle suite d'été à toi aussi.
    Gros bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma Claude. Et bien alors, la France devient encore plus chaude que les tropiques? Le climat devient complètement fou. ;-) Bises alpines et à bientôt.

      Supprimer
  16. Ton texte est évidemment terriblement métaphorique, et résonne en moi profondément.
    Ce minuscule arc-en-ciel se profile dans ma vie, pour m'apporter l'amour et la sérénité après les violents orages que j'ai subis ces dernières années.
    Merci ma Dédé pour cette éclaircie pleine de douceur
    Passe une bonne suite d'été

    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou frangine. Les arc-en-ciel, même minuscule et timides, sont la promesse du renouveau et du changement. J'espère ta vie plus sereine pour la suite car on a toujours besoin de pouvoir respirer et se poser après les grandes tempêtes de l'existence. Bises alpines ma belle et à bientôt.

      Supprimer
  17. Cette lumière d'orage
    si particulière
    illumine tes mots
    de douceur

    Un bel été à toi aussi Dédé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une lumière presque jaune-orange. Pour le peintre des ambiances que tu es, tu dois apprécier cette ambiance particulière. Belle suite poète.

      Supprimer
  18. Quelle lumière magnifique. Merci beaucoup de l'avoir capturée ainsi et de l'offrir en partage. Hier soir ici aussi un orage et une lumière jaune vif en plein crépuscule.
    Bonne suite d'été.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour. Il fallait être rapide que les couleurs changeaient très vite. J'aime ces ambiances d'après orage, quand tout redevient calme. Merci de la visite.

      Supprimer
  19. Une photo impressionnante à laquelle votre texte apporte une description chargée de poésie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La poésie de l'orage est toujours belle. Merci du passage.

      Supprimer
  20. Bonjour Valaisanne , wow superbe photo et ambiance , j'adore !!!! magnifique texte aussi , content de ton retour , ici on attends la pluie depuis très longtemps et chaleur intenable :( , vivement l'hiver mdr , bonne journée à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Pas tout à fait de retour car je ne vais pas publier pendant quelques semaines. Ici aussi il fait très chaud. Trop. A bientôt.

      Supprimer
  21. Bonjour Dédé,

    Tout a été dit. Le texte et la photo: de la pure poésie! Merci de nous en faire profiter avec tant de profondeur et d'intensité.
    Cette nature, elle était faite pour toi. Son charme te séduit et tu le lui rend bien. La perspective de son caractère changeant me plait. J'ai toujours aimé les orages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. J'aime aussi beaucoup les ambiances orageuses mais surtout quand je suis bien à l'abri pour faire mes photos. Bises alpines.

      Supprimer
  22. La fée Dédé a fait fort ;) Tout est irréel dans cette photo magique ! Ce minuscule arc en ciel et à côté les deux mimi-nuages, la lumière, le ciel et plus improbable encore, la neige !!! Merci d'avoir décroché ton appareil photo, ça valait vraiment la peine.
    Bises des plaines arides ... Espiguette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pourtant! Tout était bien réel! Je n'ai pas rêvé et toi non plus. Bises lointaines. 😊

      Supprimer
  23. Bonjour Dédé, Avec un si beau texte , tu parviendrais à faire aimer l'orage au plus brontophobe de tes lecteurs, et inciterais les autres à l'attendre pour mieux vivre le bonheur qui s'en suit : celui du calme , du sourire, du bien être. Je te souhaite un bel été et t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello. On peut aimer les orages mais toujours faire attention quand on se trouve à proximité. Car ils peuvent être bien méchants. Bises ma belle et belle suite d'été.

      Supprimer
  24. Quelle splendeur que ce ciel, il me fait penser à une oeuvre de Turner réputé pour ses ciels tourmentés et ses scènes marines et tes mots même y font penser ("... ballottée comme une barque abandonnée sur les flots d'un océan tempétueux).
    Un tel spectacle est une chance unique à saisir d'un clic...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Lucie. C'est marrant. J'avais justement pensé à Turner quand j'ai vu ce ciel. Et j'ai couru prendre mon appareil pour immortaliser un tel instant. Car c'était vraiment une luminosité toute particulière. Merci de la visite. Je prends encore un peu de recul mais je reviendrai bientôt. Bises ma belle.

      Supprimer
  25. Une magnifique photo
    mais tu as du être trempée pour la faire
    à moins qu'un elfe de la forêt t'as invitée dans sa grotte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou le barbu. J'étais bien à l'abri. Mon appareil photo n'est pas amphibie. 😂 quant à l'elfe je ne dirai pas ce qu'il a fait. Bises barbu.

      Supprimer
  26. Bonjour, superbe photo de ce ciel tourmenté; j'attends avec impatience les orages cet a midi qui annonceront enfin la glas de cette maudite canicule ! je te souhaite une bonne journée, bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello. C'est vrai que cette chaleur a été étouffante et difficile à supporter. Je me trouve maintenant dans un pays plus frais. 😊 bises lointaines.

      Supprimer
  27. Entre colère et calme
    la montagne s'apaise
    sous la caresse de l'arc en ciel
    meurtrie la vallée s'endort
    demain un jour nouveau

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci poétesse qui dégaine les mots plus vite que son ombre. La vallée était apaisée au lendemain de cette photo. Bises lointaines.

      Supprimer
  28. quel beau cliché et mots appropriés.
    Bel été Dédé

    RépondreSupprimer
  29. Coucou Dédé depuis nos vacances , magnifique cliché et texte gros bisous belle semaine amicalement a+++

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Bébert. Merci de la visite et coucou en retour aussi depuis mes vacances. Bises lointaines.

      Supprimer
  30. Merci pour cette magnifique photo. Dans son inquiétante beauté elle m'apparaît comme une image de notre monde, sur lequel s'amassent tellement de gros nuages et où demeure un si petit arc-en-ciel...

    Belle fin de journée Dédé, bises des Yvelines (enfin un peu rafraîchies, mais après cette longue canicule nous n'avons pas encore eu la moindre averse !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma chère. Heureusement que brillent encore des arcs-en -ciel au milieu des tempêtes de notre monde. Ils illustrent l'espoir et le renouveau et nous nous devons d'y croire.

      Je me trouve actuellement dans un endroit balayé par les vents du large. J'en parlerai bientôt. Bises lointaines et prends bien soin de toi.

      Supprimer
  31. L'été et la fureur des cieux! J'aime tes mots et tes passions !

    RépondreSupprimer
  32. Tempête, accalmie, colère, paix, angoisse, espoir... amour... la vie. Très beau. Très.

    RépondreSupprimer
  33. petit coucou à la montagnarde… on respire un peu mieux n est il pas ? bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Où je suis, oui. Il fait plus frais et il pleut. 😊

      Supprimer
  34. Spectaculaire photo !! Quelle lumière ! Nul ne peut y résister...

    Bel été à toi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ambiance dramatique. Et l'été s'achève peu à peu. Bises lointaines.

      Supprimer
  35. Dis moi Dédé, l'arc en ciel qui prend vie tout au fond, continue t il de s'arcbouter au dessus de la vallée pour en chasser les nuages ?
    Je te souhaite un week end ensoleillé .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. C'est marrant. Il y a eu régulièrement des arcs-en-ciel cet été dans cette partie de la montagne. Presque à chaque orage, ce qui en fait un émerveillement constant. Bises alpines et à bientôt.

      Supprimer
  36. oups mon comm a disparu dans l orage… je disais donc toujours sous les orages ? je ne sais si t as vu ça m a inspiré une créa hi hi… bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Il y a régulièrement des orages en montagne en fin de journée. Mais l'automne arrive. Les matins sont frais! Bises alpines.

      Supprimer