dimanche 23 décembre 2018

La chaleur de Noël (Conte de Noël)



Pour l'animation musicale, cliquez ici

**************

L’autre jour, en traversant la forêt enneigée, j’ai vu filer devant moi un renard, rapide comme l’éclair. Avant de disparaître derrière un monticule de neige, il se retourna vers moi, me faisant un clin d’œil. Quelle ne fut pas mon étonnement quand je remarquai qu’autour de son cou, il portait une écharpe rousse brillant de mille feux. Il s’enfuit ensuite dans une gerbe de neige et je me retrouvai à nouveau seule. Avançant péniblement sur le chemin dans lequel je m’enfonçais, j’écoutais les oiseaux s’en donner à cœur joie, distillant au sommet des branches des mélodies gracieuses qui me rappelaient confusément certains chants de mon enfance. 

Sur une branche de sapin lourdement chargée de neige et traînant presque à terre, une mésange, dont le charmant pépiement surpassait les autres notes, battit des ailes à mon passage. Je vis que son tout petit cou était orné d’une minuscule étoffe jaune et noire. Etonnée, je continuai cependant mon avancée, sentant confusément que flottait partout un parfum de mystère.

Alors que je peinais de plus en plus sur le chemin, je remarquai qu’une piste s’enfonçait dans le sous-bois sur ma droite. Impossible pour moi de rester sur ma route, une force invisible me poussait à emprunter ce nouveau sentier. Je tentai de me retourner mais sans succès et il fallut donc me résoudre à accepter cette invitation. C’est alors que je distinguai devant moi une biche gracieuse qui gambadait avec agilité. Un bonnet surmonté d’un gros pompon de la couleur de son pelage ornait sa tête délicate et ses yeux noirs, lorsqu’elle se retourna pour voir si je la suivais, me lancèrent un regard espiègle. 

Je ne compris pas comment je me retrouvai une seconde plus tard au milieu d’un cortège d’animaux : des chevreuils devisaient entre eux, un gros blaireau se dandinait en compagnie d’un hérisson, un chamois racontait ses escapades montagnardes à un bouquetin qui l’écoutait l’air un peu jaloux pendant qu’une ribambelle d’écureuils distribuaient des noisettes à tout le défilé. Des merles et des mésanges voletaient entre les branches pendant qu’un casse-noix jacassait en compagnie d’une marmotte bien boulotte et un majestueux cerf élaphe paradait au milieu d’un parterre de louveteaux fougueux. Un faon s’approcha de moi, glissant sa charmante tête sous ma main pour une caresse. Mais ce qui me sembla le plus fabuleux, c’était que chaque animal portait un vêtement en laine assorti à la couleur de son plumage ou de son pelage. Ainsi, l’ours qui marchait à ma gauche paradait avec une superbe pelisse en laine épaisse et brune et à ma droite un mouflon trottait, son puissant cou emmitouflé dans une étole somptueuse. En me retournant pour voir qui devisait derrière moi d’une petite voix si aigüe, je ne pus que m’extasier sur le manteau d’une blancheur étincelante de Dame hermine.

Notre procession a duré longtemps. Soudain, un chalet en bois surgit dans la clairière où se reposaient de nombreux moutons. De la fumée sortait de la cheminée alors que des ombres furtives s’affairaient à l’intérieur. La porte s’ouvrit et un très vieil homme barbu salua de la main tous les animaux réunis. Un énorme tonnerre d’applaudissement retentit et se répercuta très loin à la ronde.

Des lutins surgirent alors derrière le gros bonhomme et m’apportèrent une écharpe blanche et scintillante. Il me fit signe de l’enrouler autour de mon cou, ce que je fis et à l’instant même, je fus envahie d’une douce et intense chaleur. Le bonhomme affable me fit entrer ensuite à l’intérieur et je compris enfin. Dans une ambiance féérique qui sentait le pain d’épice, une multitude de lutins tricotaient des habits pour tous les habitants de la forêt mais également pour les gens de passage venus de très loin. Les moutons donnaient la précieuse laine qui était ensuite travaillée, colorée et tricotée par des mains expertes. Dès la fin de l’automne, chaque animal prenait le chemin du chalet en bois et recevait son cadeau, l’hiver étant ainsi bien plus chaud et douillet pour chacun d’entre eux. Et la demeure était devenue un havre de paix et de chaleur où ils se retrouvaient régulièrement pour se reposer dans une douce ambiance.

Ce jour-là, solstice de l’hiver, la cohorte des animaux était venue spécialement remercier leur bienfaiteur et tous ses ouvriers. Une fanfare de farfadets se mit alors en place et les animaux reprirent en chœur des mélodies de Noël, pendant que des enfants bien emmitouflés et venant de tous les pays du monde distribuaient biscuits et autres friandises.

S’approchant de moi, le vieil homme murmura une requête à mon oreille. Puis, quand il me serra la main, je sentis une force prodigieuse qui me renvoya directement au milieu de mon salon, comme hébétée, à l’ombre de mon sapin de Noël.

Pendant tout cet hiver-là, j’ai porté la belle écharpe et aujourd’hui, en souvenir du vieux bonhomme, je vous livre son message : 

« N’oubliez jamais de donner la chaleur de votre cœur à toutes celles et ceux qui croisent votre chemin et qui ont froid tout au fond d’eux ».

**************

Belles fêtes à chacune et chacun d'entre vous. Ce blog sera en pause pendant quelques temps. Alors à l'année prochaine!





Dédé © Décembre 2018

127 commentaires:

  1. Voici un très beau conte de noël, tu es touchée par la grâce, passe de très belles fêtes de fin d'année dans la paix, l'amour et le partage
    Amicalement
    Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Suis-je touchée par la grâce? Peut-être! :-) Merci Claude et belles fêtes.

      Supprimer
  2. Merci de ce joli conte et de toute la chaleur humaine qu'il dégage.
    Je te souhaite moi aussi de belles et douces fêtes de Noë, Dédé, et te donne rendez-vous l'année prochaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une chaleur humaine mais pas que, il y a aussi celle des lutins, des farfadets et des animaux. :-) Bises alpines et à l'année prochaine. Belle fêtes.

      Supprimer
  3. Un très très joli conte. Je rêve qu'un jour il devienne autre chose qu'un conte mais une philosophie de vie qui ne peut exister que si elle est partagée par tous.
    Merci pour ce partage Dédé.
    Je te souhaite de très belles fêtes de fin d'année.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être qu'un jour, nos rêves deviendront réalité. ;-) Merci Pascale et belles fêtes.

      Supprimer
  4. Un beau conte. Merci pour tes vœux et belles fêtes à toi aussi.

    RépondreSupprimer
  5. Un conte charmant, dont on ressent la chaleur et on voit les regards luisants de joie... Que ton écharpe te tienne le coeur au chaud tout au long de l'hiver, que ce soit le vrai ou les hivers de vie que l'on traverse parfois! Joyeux Noël!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Edmée. Je vais prendre grand soin de mon écharpe et la laver à la main. ;-) Bises alpines et belles fêtes.

      Supprimer
  6. Que chacun puisse revêtir son écharpe, et dans la chaleur se réjouir. Meilleurs vœux à tous pour Noël et la nouvelle année!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention, monsieur aux grandes oreilles. Vous, c'est plutôt un bonnet que vous devriez mettre. :-)) Merci et belles fêtes à vous et à vos grandes oreilles.

      Supprimer
  7. bonjour Dédé , merci pour ce magnifique conte de Noel si bien écrit ! que c'est beau et passez de belles fêtes de fin d'année et profitez en bien gros bisous
    amicalement bons réveillons et ... hi hi hi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mon cher Bébert-l'enthousiaste! Alors à bientôt et belles fêtes à mon équipe de baroudeurs!

      Supprimer
  8. comme c est joli comme c est délicat… j adore ce joli compte de Noël… je me demande s il serait possible de réchauffer ceux qui ont perdu la chaleur de leur âme… gros bisous passe de très joyeuses fêtes de fin d année

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que l'être humain peut faire des miracles quand il s'agit d'aider ceux qui en ont besoin. Il y a tellement de choses à faire mais déjà, sourire et donner de la joie. Gros bisous à toi aussi et à bientôt! Bises alpines

      Supprimer
  9. Coucou ma Dédé !
    Quel joli conte de Noel ! Un genre d'Arche de Noé de Noël. Noé serait le Père Nowel.
    J'aime beaucoup tes peluches, le petit mouton a une tronche d'enfer, pardon, une belle petite tête. Ta photo est super belle.
    Mon univers animal en ce moment c'est les petits woizeaux (comme disait mon petit Fils Matti) et trois perdrix que j'ai vues hier dans mon jardin.
    JOYEUX NOEL ma Dédé et gros bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma Claude. Ah oui, Noé, Noël. :-) Prendre soin de la nature, des animaux et de notre prochain. Notre monde n'en serait que meilleur. Je suis sûre que tes petits oiseaux sont bien soignés. Ils doivent te remercier. Quant à la première photo, c'est une petite mise en scène que je me suis amusée à faire l'autre soir. Le bouquetin, c'est Quentin, Nohan le mouton et Ben l'ours. :-) Bises alpines belles fêtes.

      Supprimer
  10. Ton rêve éveillé ou pas, a la couleur des histoires de l'enfance, celle qu'on aime à entendre pelotonné sous un bon plaid bien chaud, quand la tempête de neige fait rage dehors.
    J'adore l'image des peluches, en haut..
    Chaque mot est choisi comme une friandise, et le résultat est pourtant léger et pas du tout bourratif...
    Merci dédé pour ce beau conte de Noë chaud doux douxl. Je te souhaite la plus jolie des pauses dans les bras de ton amour, et entourée de ceux que tu aimes.
    Bisous chère frangine
    •.¸¸.•*`*•.¸¸♥️

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Célestine. J'étais et je le suis toujours une grande fan des contes d'Andersen. Je me souviens des heures passées à lire durant mon enfance, quand au-dehors la neige tombait et que tout devenait féérique. J'essaie de retrouver constamment cette magie. Elle n'est pas facile d'accès mais si on se donne de la peine, on la retrouve dans beaucoup de petites choses de la vie. Merci de ta visite et belles fêtes à toi aussi. Dans la sérénité et la joie.

      Supprimer
  11. Bonjour Chère Dédé,
    Bien que nous soyons de "grandes personnes" ton récit de Noël est un enchantement et fait tellement de bien.
    C'est la tendresse même et en ces jours mouvementés il est le bienvenu.
    Je te souhaite un doux Noël. Bonne pause et reviens nous en 2019. Nous t'attendons de pieds fermes !
    Gros bisous des Alpes du Sud

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes de grandes personnes mais nous avons gardé notre âme d'enfant. Et c'est bien cela le plus important: savoir encore se réjouir, regarder le monde avec un regard toujours neuf et aimer les plaisirs de la vie, même les plus infimes. Je reviendrai en 2019, les deux pieds bien ancrés. Bises alpines et belles fêtes ma douce.

      Supprimer
  12. Bonne pause, et joyeuses fêtes!
    Un seul coup d'oeil pour l'instant sur ta belle photo, dans l'esprit de Noël -nul doute que le conte sera du même style !
    Le paysage d'hiver donne envie d'écouter de jolis contes bien au chaud -les tiens , bien sûr ...
    (A +)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Miss. Pas simple de faire tenir tout ce beau monde tranquille le temps d'un clic. Ils étaient passablement dissipés, surtout Quentin le bouquetin, peu habitué à se retrouver au chaud sur mon lit. :-) Bises alpines.

      Supprimer
  13. Quel beau conte ! Comme l'écrit Célestine, chacun de tes mots est une douceur sucrée et si légère... Un pur moment de bien être que cette forêt et ce joli chalet ! Tiens moi aussi j'ai une écharpe blanche qui sait ? Elle vient peut être du même lieu que toi ! Belles fêtes de fin d'année a toi aussi ! Biz Lyne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention quand même à ne pas trop manger de sucreries! :-)) Et je suis sûre que ton écharpe blanche provient de la petite usine des lutins et du Père Noël. Lave-la à 30 degrés, voire à la main car elle est d'une étoffe fragile. Bises alpines et belles fêtes.

      Supprimer
  14. Joyeuses fêtes à toi et ta famille. Je tourne sans regret la page du livre de la vie. J'ai hâte d'écrire une nouvelle page. J e suis sûr de m'appliquer encore plus !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Daniel. Ecrire une nouvelle page sans oublier toutes celles déjà écrites dans le passé.

      Supprimer
  15. pour le peu de vert dans ce paysage je te remercie :))) bonnes fêtes et un retour en 2019 avec tes belles photos!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Elfi. J'ai pris la 2ème photo dimanche passé après les chutes de neige de la veille. Aujourd'hui, il y a encore bien plus de vert car il pleut... c'est quand même un peu tristounet. Bises alpines et belles fêtes.

      Supprimer
  16. Un Noêl, joyeux , chaleureux et lumineux , un Noël qui te ressemble, toi, notre marchande de bonheur qui nous régales de ta poésie et aujourd"hui de cette féerie de Noël. Ton texte ne fait que renforcer la joie que je ressens en cette saison et me conforte qu'il est doux de garder son âme d'enfant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Tiens, j'aime bien être "une marchande de bonheur". C'est très gratifiant! :-) Concernant la saison, nous sommes quand même en hiver et il pleut des cordes à 1660 mètres. Mais où est la neige? Ce n'est pas grave, l'important n'est pas là, mais bien dans la chaleur de nos coeurs. Bises alpines et belles fêtes.

      Supprimer
  17. Merveilleuse Dédé, toi seule sais nous raconter de belles histoires toujours symboliques ; celle-ci est magique en cette période réjouissante des préparatifs pour gâter ceux et celles que l'on aime, se retrouver et exprimer notre gratitude. Merci pour tes mots enchanteurs qui tiennent chaud au coeur, comme ton écharpe, mots joliment parés par ces chants que j'adore, et qui m'émeuvent chaque fois que je les écoute.
    A mon tour de te souhaiter d'heureuses fêtes de la Noël, et un bon bout d'An.
    Douce pause Dédé, et à bientôt de retrouver ta poésie bienfaisante.
    bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma poétesse provençale. J'aime aussi beaucoup ces chants où s'engouffrent la chaleur de Noël, la bonne odeur du pain d'épice et la joie du partage. Je te souhaite de belles fêtes dans ta jolie Provence. Bises alpines et à bientôt.

      Supprimer
  18. Un beau trio pour accompagner ton conte! Quelle chaleur! Tu sais si bien la distribuer... à notre tour maintenant sous une forme ou sous une autre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Thérèse. Je pourrai faire une petite flambée dans la cheminée mais il y a tellement de vent que ce ne serait pas sage. Alors on va se contenter de la chaleur de mes personnages et animaux. Bises alpines et belles fêtes.

      Supprimer
  19. Bonsoir chère Dédé,
    Tu nous a offert là un délicieux conte de fées de Noël, merci!
    Bises et bonne fêtes de fin d'année à toi!
    Mo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Mo. Mince, j'ai oublié de mettre en scène des fées. :-) Mais il y a les lutins et les farfadets. Belles fêtes et à bientôt. Bises alpines.

      Supprimer
  20. Dédé, Je te souhaite un merveilleux Noël au milieu de ces bois enchanteurs.

    RépondreSupprimer
  21. Merci Dédé, pour cette belle féérie de Noël.
    Au bout du compte, ce sont les moutons les plus généreux. Ils se déshabillent gentiment pour réchauffer tout le monde (même si l'ours n'en a guère besoin, lui qui est naturellement pourvu d'une bonne fourrure ;-))
    Si tous les bien pourvus de naissance pouvaient être aussi charitables que les moutons de ce conte en partageant un peu de leur fortune pour venir en aide aux plus démunis, ne serait-ce que le jour de Noël, ce serait un bon pas de fait sur le chemin de la fraternité.
    Belles fêtes de Noël, chère Dédé, bises des Yvelines sous la pluie (pas de neige en vue hélas, trois fois hélas !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Tilia. Les moutons sont généreux mais s'ils gardent trop leur épaisse laine sur le dos, il leur devient difficile de se déplacer. Donc ils y trouvent aussi leur compte. Quant à l'ours, détrompe-toi, même avec son superbe pelage, il peut attraper des coups de froid et je pense que tu n'as jamais entendu un ours éternuer dans la forêt car c'est très impressionnant. :-)On fait le voeu que toutes celles et ceux qui ont froid trouvent un peu de chaleur en ces jours festifs. Je te souhaite un joyeux Noël et t'envoie des bises alpines malheureusement très pluvieuses aussi. La belle neige tombée il y a quelques jours est devenue toute grise sous les assauts d'une pluie tenace depuis vendredi après-midi. C'est un peu tristounet surtout pour les gens qui cherchaient la neige en montagne pour les fêtes. A bientôt.

      Supprimer
  22. Un beau conte dans la belle tradition, merci,Dédé, et bonnes fêtes !

    RépondreSupprimer
  23. La chaleur du cœur le plus beau des cadeaux !
    Magnifique message à partager sans modération.
    Joyeux Noël !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors partageons cette chaleur qui fait tant défaut parfois. Merci de la visite et à bientôt!

      Supprimer
  24. Merci Dédé pour ce JOLI conte illustré qui m'a transporté, le temps de sa lecture, dans un monde magique...
    Joyeux NOËL à toi et à tes proches et de très belles fêtes de fin d'année
    @ bientôt ! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un monde magique qu'il ne faudra pas oublier! Car il existe en chacun de nous. Bises alpines et à bientôt.

      Supprimer
  25. Joyeux Noël, que la paix et la tendresse deviennent musique dans le coeur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie. Noël est fini mais reste encore un peu l'esprit des fêtes. Bises alpines.

      Supprimer
  26. Bon Noël à toi aussi et à tous ceux qui qui passent par ici...

    RépondreSupprimer
  27. @ l'année prochaine chère reine des neiges, et belles fêtes de Noël ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Reine des neiges moi? :-) Merci et à bientôt ma belle.

      Supprimer
  28. passage éclair pour te souhaiter un très bon Noël… chez toi un Noël blanc sans doute veinarde… gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Je n'étais pas devant mon écran hier. Fête de famille oblige. Il y a de la neige mais en haute altitude. Bisous!

      Supprimer
  29. très beau billet
    Bon Noël et fin d'année à toi aussi.
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci et à tout bientôt pour de nouvelles aventures. :-)

      Supprimer
  30. Un joli conte. Qu'elle doit être belle et douce ton écharpe...
    Et la photo est tout à fait adorable ! ♥
    Bonnes fêtes de fin d'année, bonne pause, et à tout bientôt...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Sophie. Elle est toute douce et brille dans l'obscurité. Pour ce qui est de la photo, je me suis amusée en mettre en scène quelques amis qui partagent ma chambre. :-) Bises alpines et belles fêtes à toi.

      Supprimer
  31. Merci Dédé pour ce beau conte de Noël empli de fraternité ! Puisse-t-il inspirer les humains ! Je te souhaite une belle fin d'année

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! Si tous les humains lisaient mon blog. :-) Bises alpines et belle fin d'année à toi aussi!

      Supprimer
    2. Merci Dédé l'année 2018 s'étant évanouie dans le tombeau du temps je te souhaite une année 2019 sereine et entourée d'affection

      Supprimer
  32. merci pour ce conte et belles fêtes de fin d'année ,jeudissime

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi d'avoir apposé ta griffe ici en ce jeudi. A bientôt et belles fêtes.

      Supprimer
  33. Coucou Dédé.
    Quel beau conte tu nous raconte.
    Il va être temps que nous fassions nos comptes!
    Passe un bon weekend et que la nouvelle année te soit douce est heureuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Daniel. Avec toi, les comptes sont à zéro. Nous sommes quittes. :-) Bises alpines et à bientôt.

      Supprimer
  34. Donner son amour à ceux qui nous aiment autour d'un bon repas, d'une belle table...
    Voilà notre Noël depuis toujours.
    Le reste ne sert à rien.
    Bises de Noël.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans amour, le reste n'est rien, c'est vrai. Bises alpines mon cher poète de la Loire.

      Supprimer
  35. C'est doux et chaud comme du cachemire tressé de soie... Que ta pause te soit toute aussi moelleuse! Bisous doux de bord de mer♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Si je me mettais à défiler avec mon écharpe, je ferai un malheur sur les podiums! Bises alpines et douce fin d'année.

      Supprimer
  36. Un moment de rêve et de poésie dans ce monde perturbé ... une écharpe d'amour protégeant de toutes les froidures de la vie : un beau message... merci, chère Dédé, et très douces vacances reposantes à toi.
    (j'ai mis un peu de temps à voir ton post en intégral, car, pendant ces Fêtes, Chrome et Blogger semblaient fâchés : toutes les images de blogs de Blogger supprimées, ce qui enlevait à leur charme). Ce matin, la connexion est rétablie. enfin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Dad. Ah, l'informatique! Je prends bien soin de mon écharpe d'amour. Elle est lavée à la main, elle ne supporte pas la machine à laver. :-) Je te souhaite aussi une belle et douce fin d'année. 2018 a été chahutée, 2019 est pleine d'espoir. Bises alpines affectueuses.

      Supprimer
  37. Blog en pause pour mieux profiter du temps des fêtes, refaire le plein d'énergie et d'amitié. Que le bout d'an soit reposant pour toi et que l'année à venir te procure l'essentiel : sérénité, Amour , amitié et partage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Chinou pour ton message. Ce que je souhaite en premier lieu pour 2019, c'est la sérénité. Je te la souhaite également, avec plein de couleurs au bout de tes pinceaux et de tes crayons. Bises alpines.

      Supprimer
  38. Bonjour, merci pour ce joli conte, je te souhaite un bon week end, et de bonnes fêtes, bisous et à bientôt

    RépondreSupprimer
  39. petit coucou de fin de semaine… froid de loup ici aujourd hui… gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Chris. Il fait gris ici. Je vais me faire moins présente dans les jours prochains. Alors à bientôt et prends bien soin de toi.

      Supprimer
  40. Bonjour Dédé, à moi également de te souhaiter une très belle fin d'année: du bonheur, de la joie, des projets (oui ça j'aime l'écrire)avec un p'tit grain d'folie !
    A très bientôt Dédé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jean-Pierre. Nous nous retrouverons en 2019 pour de nouvelles aventures photographiques. Bises marines pour un temps.

      Supprimer
  41. Coucou Dédé, je me glisse dans le commentaire de Tilia mais tient aussi à te remercier pour la qualité de tes images et de tes textes tout au long de l'année.
    Que la générosité guide nos gestes et surtout notre coeur...le monde en a tellement besoin.
    Bonne et Douce Année 2019 à toi et à tes proches !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Fifi. Tes mots me vont droit au coeur. Bises marines et à bientôt.

      Supprimer
  42. passage matinal pour te souhaiter une bonne et heureuse année… qu elle réalise tous tes vœux… gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gros bisous ma chère Chris et une belle année pour toi. Merci de ta fidélité ici.

      Supprimer
  43. Bonjour, je te souhaite une très bonne année 2019,qu'elle t'apporte le meilleur, bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A toi aussi une belle année. Je suis en pause mais reviendrai bientôt. Bisous

      Supprimer
  44. Je te souhaite le meilleur pour cette nouvelle année, qu'elle soit porteuse de plein de bonheurs au quotidien.
    Bisous et bonne journée Dédé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Pascale et je te souhaite en retour de belles rencontres humaines et animales. Bises et à bientôt.

      Supprimer
  45. Bonjour Dédé, je suis heureux de venir te souhaiter une très belle année 2019, une excellente santé et la réalisation de tous tes projets!
    Amitié,
    An

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci l'artiste et je te souhaite tout le bonheur du monde en retour!

      Supprimer
  46. Bonne et heureuse année 2019 Dédé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A toi aussi mon cher Dom. Une belle année avec plein de nouvelles aventures photographiques. Bises

      Supprimer
  47. Bonjour chère Valaisanne
    Très beau conte de Noël que je découvre avec retard. L'illustration musicale est magnifique. Bonne et Belle Année 2019.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Christian. C'est un peu Noël toute l'année ici. :-) Quant à l'animation musicale, j'ai eu l'occasion de les voir en concert à la cathédrale de Valère il y a quelques années, c'était superbe: Bises alpines et belles année!

      Supprimer
  48. petit coucou à la montagne pour te fairee un gros bisou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Chris. Je reviens gentiment dans la blogosphère. Merci de tes visites pendant mon absence et bises alpines.

      Supprimer
  49. Coucou Dédé ! Me voilà enfin !
    Pour l'animation musicale, il vaut mieux ouvrir dans un nouvel onglet pour rester sur ton délicieux message de Noël. Je ne suis pas étonnée que tu aimes les timbres viriles. A une époque j'écoutais beaucoup de Noël à cette époque, j'emmenais même un lecteur chez ma belle soeur et mon beau frère avec des CD pour l’ambiance. Il me faudrait m'y remettre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Cergie. Me revoilà aussi. J'aime bien les timbres viriles mais également ces deux voix de contre-ténor que je trouve superbes!

      Supprimer
  50. Mis à part l'agneau, je suis assez étonnée par les animaux de ta crèche mais ta photo est super, chaleureuse et toute en ombre et lumière
    J'ai gardé les deux oiseaux du sexe masculin à la vois pas encore virile pendant six nuits etr cinq jours heureusement que Pat m'a filé un coup de main ; ils ont épuisé tout ce qui était à leur disposition pour jouer, notamment les peluches et autres doudous, que j'ai rangé hier dans deux sacs en tissu pour ne pas qu'ils s'empoussièrent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce ne sont pas vraiment les animaux de la crèche mais bien ceux qui ont bien voulu se prêter au jeu de la photo. J'ai toute une ménagerie qu'il faut tenir ensemble et ce n'est pas toujours simple. :-))Je vois bien ce que tu veux dire quand tu parles des petits-enfants qui épuisent. Maintenant il te faut te reposer.

      Supprimer
  51. Ce midi Pat et moi avons terminé la pâte à gaufre. Bien suapoudré de sucre glace c'est presque aussi agréable qu'un sapin sous la poudreuse.
    Je ne raconte pas l'histoire "avec la bouche" avec pour départ le mot "sapin" que j'ai racontée à Little Jo. Ta photo m'en suggère tout plein

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La neige comme du sucre glace, tiens, je vais aller lécher quelques sapins.

      Supprimer
  52. Au fur et à mesure de ma lecture de ton conte, je me suis demandé de quelle couleur serait l'écharpe autour de ton cou et j'ai été fort étonnée qu'elle ait été blanche et scintillante. Certes elle doit très bien t'aller mais je ne pense pas qu'elle soit vraiment assortie à ton pelage. Et cela me fait toutefois penser à mon monsieur O, alors plus petit qu'à présent il est, à qui je faisais une lecture où une jeune personne rencontrait une fée aux cheveux d'argent. Il s'est alors tourné vers moi et il a dit : "tu as des cheveux d'argent" et c'est un fait que j'ai eu alors très chaud au coeur...

    Je suppose que tu as déjà passé un heureux Noël, je te souhaite à présent de passer une très heureuse et joyeuse fin d'année !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que tu es une petite fée avec des cheveux d'argent. Cela doit te demander beaucoup pour les soigner et qu'ils aient cette belle couleur scintillante.
      Quant à mon écharpe, il est vrai que le rouge irait mieux à mon teint. Mais bon, c'est un conte de Noël, il ne reflète pas la réalité.
      Mon Noël a passé très vite, pas eu le temps de respirer qu'il était déjà parti. Mais je reviens gentiment dans la blogosphère. Bises alpines et belle année à toi. Je vais passer par chez toi prochainement.

      Supprimer
  53. Bonjour Dédé,

    Une très belle manière de partager tes voeux. Ce conte est superbe et j'ai pris grand plaisir à le lire. Je te souhaite à mon tour de belles échappées sauvages dans cette belle nature qui t'entoure, et continues de la partager avec nous, tu le fais de si jolie manière.
    Bises et à bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Caroline. C'est gentil de m'écrire tout cela. Je me rends bien compte de la chance que j'ai de vivre dans une si belle nature. Et de notre responsabilité vis-à-vis d'elle. Merci d'être passée par ici et meilleurs voeux également pour une belle année 2019 remplie de poésie et de nature. Bises alpines.

      Supprimer
  54. un petit coucou… un peu moins froid ce matin mais bon l hiver est bien là… bon dimanche gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'hiver est bien présent ici aussi. Il y a un mètre de neige dehors. :-) Bises alpines.

      Supprimer
  55. Bonjour jolie Dédé, pas trop de courage en ce début d'année pour publier ? Je ne t'en ferai pas de reproche, je te comprends même. Peut-être que tu digères toutes les émotions que tu as engrangées pendant ces fêtes que d’ordinaire tu n'aimes guère...
    Cela ne m'étonne pas que tu aimes Miro et son coté joyeux ; je te verrais bien aussi avec une écharpe bleue comme le couleur de ses rêves... Tu as bien raison, les tableaux parlent le langage du corps des visiteurs ne trompe pas : parfois ils se penchent parfois ils se reculent, souvent ils sont tout à coté, parfois un peu plus loin. Il n'y avait pas foule, pas comme cette fois où pour une expo consacrée à Picasso tu m'avais dépassée sans qu'on se voit.
    Bises de bon lundi bien gris dans le Bassin Parisien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Je préférerai une écharpe rouge, elle irait mieux avec mon teint. :-))
      Quant à mes publications, je vais reprendre gentiment, il faut déjà que je reprenne le travail. :-)
      Bises alpines et belle semaine à toi.

      Supprimer
  56. Doux souvenir de Noël.
    Bon lundi et semaine Dédé

    RépondreSupprimer
  57. c est gentil de m avoir laissé un mot… pas trop la forme en ce moment mais en même temps je viens de perdre une amie… il faut le temps de digérer… même si je pense que pour elle c était le mieux… bisous

    RépondreSupprimer
  58. les contes de Dédé la montagnarde : toujours un plaisir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :-) Merci Bergson. J'espère que tu vas le lire à tes enfants. :-))

      Supprimer
  59. Quel beau conte, dis-moi ! et quelles belles rencontres as-tu trouvé sur ton chemin. J'ai aussi pendant mes vacances de Noël croisé un renard, d'une tout autre sorte, mais chuttt je ne dirai rien. Belle année à toi, poétesse des montagnes. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Linda. J'ai de la chance en effet de rencontrer des animaux si extraordinaires! Quant à ton renard, j'espère qu'il n'était pas accompagné d'un corbeau et d'un fromage. :-) Bises alpines et merci de la visite.

      Supprimer
  60. Quel beau texte, si bien écrit Dédé ! tu décris l'enchantement qui nous envahit quand le coeur scintille dans toute sa tendresse et son amour. J'ai pris le temps de le lire, le relire ton si beau conte et j'entends le sens de tes mots comme un appel à ne laisser jamais le chagrin nous sombrer dans la tristesse. La flamme de Noël est si belle quand tes mots l'achalandent de merveille et d'espoir à nous unir, à ne pas laisser l'autre sur le seuil de la porte, de toutes les portes.
    Ravi de te lire, je retrouve ton chant allégorique avec toutes ces belles images de vie.
    Bisous émerveillés, chère Dédé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Poète des sables. Sans enchantement, la vie serait bien triste. Il est de notre devoir d'enchanter chaque jour de nos vies, pour en faire quelque chose de merveilleux. Noël me paraît déjà bien loin mais sa chaleur reste encore pendant ce mois de janvier. Bises alpines et merci de la visite.

      Supprimer
  61. Bonjour Dédé je vient te souhaitez une belle et heureuse année , tout mes voeux de bonheur où que tu soit dans tes montagnes , amitié d'Auvergne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Steph! Je suis face à mes montagnes. :-) A toi aussi, une belle année riche en randos et découvertes de nos sommets. Bises alpines.

      Supprimer