vendredi 8 novembre 2019

Envol



Les montagnes blanches m’ont saluée, délicatement posées sur une écharpe vaporeuse à peine visible au-dessus de la vallée. Barrière infranchissable, elles semblaient presque irréelles, élégantes dentelles dans le ciel immaculé.

Légère dans cet octobre finissant, suspendue au souffle du vent, j’ai cru, devant tant de beauté, que j’étais moi aussi devenue un oiseau.



« Les hommes sont des oiseaux de passage ». William Shakespeare

Dédé © Novembre 2019

113 commentaires:

  1. Devant les montagnes, bien souvent,on se sent si petit. Cette frise blanche sur le ciel, oui, c'est de la dentelle.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le magicien de la nature est très doué! Merci de la visite.

      Supprimer
  2. Comme c est joli... savoir s'évader est une grande sagesse... bonne journée bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faire face sans s'évader, je dirai. ☺ bises d'ailleurs.

      Supprimer
  3. Superbe quadrichromie des alpages encore verts, d'un ciel d'azur, de sommets enneigés soulignés d'un discret voile léger, et de cet étrange oiseau orange. Superbe cliché.
    Bises et bonne fin de semaine Dédé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Francis. Je crois que j'étais là au bon moment. Ou alors c'est l'oiseau orange qui est venu au bon moment. Bises et merci.

      Supprimer
  4. Cette légère écharpe, à peine visible : quel délice !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Elle était vraiment très légère, presque invisible.

      Supprimer
  5. Heureux mariage des mots et de l'image !
    La photo fait rêver...Les mots nous emmènent sur leurs nuages...
    Bon vendredi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Philippe. Et nous voguons sur les nuages. Un beau voyage ma foi. Belle fin de semaine et merci de la visite.

      Supprimer
  6. La montagne vue du haut m'a toujours semblé complètement trop facile à gravir et irréelle. Vu depuis nos deux pattes elle paraît inaccessible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Martine. Je dirai que ça dépend des montagnes. 😊

      Supprimer
  7. Coucou Dédé.
    Belle est la montagne.
    Est comme dit si bien la chanson de Tino..
    "
    Si j'étais la colombe aux blanches ailes
    Je volerais tout droit vers mon amour
    Je volerais droit vers celle
    Qui dans la Sainte Chapelle
    Prie de me voir un jour à nouveau près d'elle

    Vole colombe vers ma belle
    Dis-lui qu'un jour je reviendrai
    Dis-lui l'amour que j'ai pour elle
    Et que jamais je n'l'oublierai
    "
    Bises,
    Très bon Weekend, A ++

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Daniel. Ce ne sont pas tout à fait MES montagnes. J'ai dû parcourir quelques kilomètres pour les admirer celles-ci. Merci pour la petite chanson. Bises et bon we.

      Supprimer
  8. Est ce toi qui vole au dessus de ce décor majestueux?
    Amicalement
    Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Claude. Ah non, je ne pouvais pas voler et faire cette photo en même temps. C'est donc un autre oiseau que moi! Bises!

      Supprimer
  9. Les hommes sont des oiseaux de passage et tant qu'ils ne sont pas de mauvais augure laissons-les passer.

    RépondreSupprimer
  10. Splendide photo, splendeur du paysage, chant des mots... C'est toi là-haut ou le parapente reste un rêve?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Alors non. Ce n'est pas moi. Je préfère avoir les deux pieds sur terre en général. Mais qui sait? Un jour peut-être, j'apprendrai à voler. Bises.

      Supprimer
  11. Si délicatement posés comme un bijou le serait dans son écrin, tes monts et merveilles ne sont pas des promesses mais un rêve fabuleux qui début ma journée bien joliment.
    Merci pour cette broderie photographiée si finement, Dédé.
    Bises provençales.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma poétesse provençale. Cette chaîne de montagnes est majestueuse il est vrai. Nombre de touristes étrangers viennent la voir de près. Moi je la trouve tout aussi belle de bien plus loin. Bises d'ailleurs.

      Supprimer
  12. bonjour Dédé , waouh ton cliché est magnifique et magique ,t un paysage à couper le souffle et en prime ce deltaplane !! et ce bleu qui nous manque en ce moment ! je me régale ++++++++++++++++++++++++ ! et ta phrase est tous les mots employés waouh moi aussi je veux être un oiseau !!! merci gros bisous beau weekend a+

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention mon cher Bébert. Avant de te lancer, apprends bien à agiter les bras. 😊 Bises et belle fin de semaine.

      Supprimer
    2. hi hi merci Dédé pour l'humour ! je revois ton cliché avec beaucoup de plaisir merci gros bisous belle soirée a+

      Supprimer
  13. Nul besoin d'être oiseau pour admirer et aimer un tel panorama. Belle et bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien vrai. On peut être homme et être humble devant tant de beauté. Belle fin de semaine également.

      Supprimer
  14. Oui, je comprends ce que tu ressens, ton émotion face à un tel spectacle et, à défaut d'être à tes côtés, je vis tout cela derrière mon écran. De tels moments se méritent et tu es bien bonne de les partager avec nous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais je suis toujours contente de partager mes photos avec mes visiteurs. Garder tout cela pour moi serait égoïste. 😊

      Supprimer
  15. Ah comme j'aimerais être un oiseau moi aussi. Je volerais au-dessus du monde, léger, loin des turpitudes de la terre. L'air serait pur dans le ciel tout bleu !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fuir les turpitudes. Oui. Ou alors apprendre à rester léger comme un oiseau face à elles. Bises Daniel.

      Supprimer
  16. Splendide et audacieux, ce triangle couleur ocre. Splendide et tonifiant, ce croissant rouge qu'on croirait échappé d'un Miro. Splendide et souveraine, la longue chaîne ensoleillée. Quant à la citation de Shakespeare, pouvait-on en trouver une meilleure pour cette vue, cette réalité magnifique dont nous ne sommes que les admirateurs éphémères ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Dad. Finalement, selon toi, tout est splendide. C'est sans doute vrai. Il fallait juste cadrer et attendre que l'oiseau orage à la Miro passe au bon endroit. ;-) Bises alpines.

      Supprimer
    2. Je ne comprends pas : c'est où, pour toi, le "bon" endroit ? De l'autre côté, à droite de la photo, pour équilibrer avec le jaune ? Pas forcément. Et, oui, pour moi, cette photo dont les couleurs et les formes me rappellent Miro est splendide. Mais, bon,... à chacun son opinion.

      Supprimer
    3. Coucou. Je m'explique. En photographie on parle souvent de la règle des tiers.Ici, pour la voile, elle arrive au bon moment dans le tiers supérieur gauche. Le reste du cadrage ne nécessitait pas, selon moi, un trop grand travail technique. Mais je prends ton compliment comme un cadeau. 😊

      Supprimer
  17. Déclivité, altitude, suspension... Vous voici tout en légèreté. Sans parler de ces couleurs, qui nourrissent, élèvent, et magnifient. Du bien beau travail...

    En vous souhaitant une aussi belle et parfaite fin de semaine...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Monsieur aux grandes oreilles. Sans doute savez-vous le temps que j'ai mis à attendre le passage du bel oiseau. pour le reste, les montagnes ne bougent pas. Elles restent tranquilles. Bises alpines.

      Supprimer
  18. Une légende qui exprime poétiquement l'émotion que l'on ressent devant cette photo envoûtante .Quand on passe chez toi , on se ressource et on se ré-ouvre à la beauté que le quotidien dévore trop souvent .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello. C'est gentil de me faire ce compliment concernant cet espace. J'essaie toujours d'en faire quelque chose qui fasse du bien au coeur et à l'âme. Bises alpines.

      Supprimer
  19. Est-ce ce que l'on appelle "marcher sur un nuage"?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y avait qqn il y a très longtemps qui marchait sur l'eau. ;-) Mais je pense qu'on peut aussi marcher sur les nuages. Bises alpines.

      Supprimer
  20. Bonjour Dédé. J'imagine que la neige est descendue plus bas que ce qu'on peut apercevoir sur ta photo avec ce qui est tombé ces derniers jours. Mes balades valaisannes, c'est terminé pour cette année, rendez-vous au printemps 2020. Bises savoyardes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Christian. Je suis partie quelques jours un peu plus au sud et quand je suis rentrée en fin d'après-midi, j'ai trouvé la neige chez moi. Et comme j'ai encore les pneus d'été sur la voiture... :-)) Mais je pense que les balades en montagne, à moins d'avoir des raquettes ou des skis sont gentiment terminées. L'hiver approche. Bises alpines.

      Supprimer
  21. Coucou Dédé,
    Magie des premières neiges sur les cimes qui en effet couvre les montagnes d'une fine dentelle.
    Très belle photo, et le froid n'arrête pas les passionnés.
    Bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Pascale. Aujourd'hui, la couche de neige est bien plus importante que le jour où j'ai pris cette photo. Il régnait une certaine douceur encore à cette altitude, comme une fin d'été indien. Bises alpines sous la neige.

      Supprimer
  22. Quelle image sereine, pure, on sent l'air qui craque de fraicheur mais est doux à la peau, et ce ciel qui ne bouge pas d'un nuage...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il était beau ce ciel, typique d'un bel automne finissant. En été, on ne trouve jamais une telle pureté. C'est pour cela que j'aime tant l'automne.

      Supprimer
  23. Bonjour, je ne m'imagine même pas faire du parapente ! j'aurais le trouillomètre à zéro, vive le plancher des vaches ! pourtant la vue doit être belle de là-haut, je te souhaite un bon week end, bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux faire une petit vol avec un instructeur. ;-) Et voire les vaches d'en haut le temps d'une descente. Bises alpines et bon dimanche.

      Supprimer
  24. Réponses
    1. Ah oui! Salut les bestioles! (le mien aussi, il est beau non?). :-)

      Supprimer
  25. Je comprends que tu te sois sentie comme un oiseau, ma chère Dédé. Quel paysage magnifique, magique, merveilleux ! :-)
    Merci pour ce partage. Beau week-end à toi. Bises de ma campagne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais bien être un oiseau parfois mais j'aime bien marcher sur le sol...Je suis plutôt terrestre. Bises alpines ma chère Françoise et beau dimanche tout frais.

      Supprimer
  26. Un bel envol, avec cette citation !

    RépondreSupprimer
  27. Coucou Dédé, c'est une superbe harmonie des couleurs et cette magnifique chaîne de montagnes blanches est merveilleuse sous le ciel bleu. La personne en parapente a bien choisi son jour.
    Bon dimanche chère Dédé, gros bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Denise. Le parapentiste avait sans doute vu que je le mitraillais. Il a passé à plusieurs reprises tout près de la pente. Je ne peux pas malheureusement le remercier car je ne sais pas qui c'est. Bises alpines sous la neige.

      Supprimer
  28. petit coucou de fin de semaine... es tu déjà de la neige ? gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il est tombée quelques centimètres à mon altitude et j'ai changé les pneus sur ma voiture. Je suis parée pour rouler maintenant et faire des glissades. ;-)

      Supprimer
  29. Ça doit être beau un ciel immaculé.
    Bises du dmanche soir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est absolument merveilleux mais pour les photographes, c'est quand même un peu monotone. Alors on saisit les oiseaux oranges de passage. Bises alpines.

      Supprimer
  30. J'ai failli me laisser tenter par un vol en double, en parapente. C'était dans les alpes de hautes Provence. Le moniteur était très professionnel, enfin, il me semblait. Mais, je n'ai pas voulu renouveler l'expérience d'être suspendu dans les airs tel une plume au vent... Tout est beau vu d'avion ♫♫♫
    https://www.youtube.com/watch?v=g8I6TvpS8bc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour la chanson de Michel. C'est vrai que depuis un avion, on voit plein de choses mais si le voisin est casse-pied, cela gâche quand même bien le voyage! :-)

      Supprimer
  31. quelle beauté, pure et intransigeante

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison Emma, la montagne est âpre, même si elle est belle.

      Supprimer
  32. Très beau !
    Apprendre l'oiseau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Mister K. Je crois que vous pourriez nous inventer un super texte en oiseau, vu votre fin bec (de plume).

      Supprimer
  33. L'homme n'a jamais renoncer à jouer les Icare
    La montagne est si belle d'en haut comme d'en bas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La terre est belle depuis en-haut mais je crois que je préfère garder les pieds bien sur terre. C'est plus sûr en cas de grand vent. :-)

      Supprimer
  34. Bonjour Dédé,
    Dès que j'ai vu ton image j'ai pensé à notre amie commun Xtian.
    C'est toujours beau et dans les Alpes du Sud nous avons pas mal d'endroits pour le parapente.
    Belle semaine à toi. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Elisa. J'aime beaucoup voir les parapentistes dans le ciel mais il y a en quand même beaucoup d'inconscients qui ne maîtrisent pas leur voile et un accident est souvent fatal. Bises alpines et belle semaine.

      Supprimer
  35. Des couleurs planantes!
    J'ai cru voir non pas un gR'os Minet mais un dragon .
    Bises normandes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un dragon avec des ailes. Bien vu! ;-) Bises alpines.

      Supprimer
  36. Suis curieux et indiscret,
    A cette heure là, tu es réfugiée dans un chalet avec le feu de cheminée qui crépite?

    RépondreSupprimer
  37. Bonjour
    je viens faire ma curieuse ...sourires et c'est sans regret
    Magnifique carte postale ..très dépaysante pour moi
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue ici Claudine! Etre curieuse n'est pas un vilain défaut. :-) Revenez quand vous le désirez et merci pour la visite du jour. Belle journée.

      Supprimer
  38. En rouge baiser
    au-dessus des nuages et des montagnes
    il tutoie le soleil

    Magnifique photo Dédé, une vue en quatre dimensions ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou le poète. Tu vois la voile rouge? Moi je la trouve plutôt orange. ;-) C'est vrai que le parapentiste tutoyait ce jour-là le soleil, attention pourtant à ne pas trop s'approcher de lui, au risque de faire comme Icare. Bises alpines.

      Supprimer
  39. Je me demande si avec un deltaplane on pourrait, telles les grues, effectuer de longues migrations au gré des thermiques... Et je me dis qu'il serait possible que je n'aie pas le vertige depuis là-haut mais que je ne suis pas prête toute fois à me lancer...
    J'aime encore une fois beaucoup ce cadrage, avec la pente râpée à 45° au premier plan. L'éclairage est parfait avec la lumière sur l'arrière plan enneigé, le sportif et la premier plan herbeux. Le reste du paysage restant dans l'ombre. Cela donne beaucoup de relief à la scène et de la profondeur de champ

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Avec un parapente, tu peux effectivement effectuer des longues distances. J'ai un ami qui a été champion de la discipline (vol sur longue distance). Ce doit être grisant de faire tous ces kilomètres attaché à une toile mais en même temps, un peu flippant aussi. Personnellement, je ne pourrai pas faire ce genre de choses. Merci pour les compliments concernant le cadrage. J'avais bien repéré les lieux avant de déclencher et ensuite, j'ai vu ce parapentiste qui tournoyait. Je me suis dit qu'il pouvait tout à fait intégrer la scène et j'ai attendu qu'il soit là au bon moment et au bon endroit pour déclencher.

      Bises alpines et merci de la visite.

      Supprimer
  40. Bonjour Dédé , hey oui que la montagne est belle et encore plus revétue de chantilly :) , merci à toi de ton passage , ravi que tu aimes :) , amitié d'Auvergne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je reconnais là un gourmand! Merci Steph de ta visite et bises alpines.

      Supprimer
  41. D'oiseaux et d'air pur. superbe!

    RépondreSupprimer
  42. mon rêve m'envoler aux dessus des nuages
    mais je crois que j'aurais froid :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non! Je te tricote un beau bonnet avec une croix suisse dessus et des moufles et puis de grosses chaussettes. Bon, un slip en laine, ce n'est pas très confortable, je vais donc m'abstenir. ;-)

      Supprimer
  43. Bonjour
    Magnifique vue!
    J'aime la montagne, elle change de visage à chaque saison!
    On a l'impression d'être dans un nouvel endroit à chaque fois!
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Moi, j'adore la montagne. :-) Et c'est vrai que nous avons de la chance d'habiter dans des endroits où les saisons changent. Je ne pourrai pas vivre dans un pays avec juste deux saisons. Même si l'hiver est bien long chez moi. Et il commence tôt cette année. Bises alpines et merci de la visite.

      Supprimer
  44. Quelle belle composition le rouge et bleu est toujours gagnant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Robert. Ah! Tu as réussi à mettre un commentaire. Blogger est décidément très versatile! Bises alpines.

      Supprimer
  45. La photo est splendide, les couleurs primaires flashent : jaune, bleu, rouge...
    Et puis cette ligne d'horizon si pure, ces monts grandioses et gelés, ces alpes superbes...
    Merci pour cet émerveillement, même si j'arrive un peu tard.
    Je t'embrasse chère frangine des cimes
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Célestine. J'ai vu sur ton blog que ces derniers temps n'ont pas été de tout repos dans ta région alors pas de souci pour le "retard". Ici, on vient quand on vient. :-) Merci donc de la visite et bises alpines sous la neige.

      Supprimer
  46. Bonjour, je pourrais à la limite monter dans un ulm; l'homme a toujours voulu se rendre pour un oiseau … de passage, ce n'est pas mon rêve, mais ça doit être bien de voir les vaches d'en haut :) je te souhaite un bon week end, bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as remarqué, les vaches ne lèvent jamais la tête pour regarder ce qui se passe dans le ciel. Elles pourraient attraper un torticolis. :-)) Bon dimanche et bises alpines.

      Supprimer
  47. bonjour bonjour... je suppose que t ai dans la neige ? elle est précoce cette année... bisous bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Oui, elle n'arrête pas de tomber... Bises alpines.

      Supprimer
  48. un enchantement ce paysage montagnard

    RépondreSupprimer
  49. C'est une magnifique photo !
    Je te souhaite une belle fin de dimanche au chaud !
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La montagne est belle maintenant sous la neige mais quand on peut rentrer chez soi au chaud pour boire un bon thé, cela fait du bien! Bises alpines.

      Supprimer
  50. Un moment d'apaisement total.
    Une très belle photo comme un cadeau.
    Merci.
    Bises de la Loire engourdie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou le poète. J'aime bien faire des cadeaux à mes lectrices et lecteurs. :-) Bises alpines sous la neige et le soleil aujourd'hui.

      Supprimer
  51. Comme d'autre ont dit cette photo est magnifique avec ses divers plans.
    Le léger brouillard bleuté en est la touche singulière et finale.
    Merci pour cet instant magique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Alain. Merci pour ton appréciation. C'est vrai que ce léger voile était étonnant, juste là pour faire bien sur la photo. Quel petit filou, il voulait son instant de gloire! Belle semaine.

      Supprimer
  52. Bravo Dédé pour cette magnifique photo qui rend hommage à l'audace humaine et à la majesté des montagnes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Ulysse. Tu résumes dans ton commentaire tout ce que j'ai voulu montrer dans ma photo. Bises alpines.

      Supprimer