vendredi 19 juin 2020

Carte postale


Alors que le jour précédent, le foehn, descendu des montagnes environnantes, soulevait avec rage les vagues qui s’écrasaient sur la coque des navires, le bateau semblait glisser tranquillement ce matin, sans peine aucune, sur la nappe bleue. Pourtant, des orages étaient annoncés dès la fin de l’après-midi et le lac des Quatre-Cantons peut être traître, presque aussi fougueux qu’une mer déchaînée, lorsque les dieux sont en colère.

Rien n’annonçait ce déferlement de pluie et les nuages au loin ne semblaient guère menaçants. Quelques badauds déambulaient, goûtant avec bonheur à la liberté retrouvée. Une douce atmosphère régnait, baignant la scène d’une touche de légèreté enchanteresse.

Une question me taraudait pourtant l’esprit : comment un paysage peut-il être aussi bleu ? Est-ce que le peintre de la nature avait oublié une partie de sa palette dans un autre coin de l’univers, peut-être dans le désert du Namib où les dunes sont rouges, tellement rouges qu’on se croit en enfer ?  Ici, même les montagnes environnantes se paraient d’azur et quand on fermait un instant les yeux, on avait l’impression de plonger dans un tableau monochrome. Seul le drapeau flottant fièrement à l’arrière du bateau tranchait avec le bleu céruléen de l’ensemble. Et toi, tu te fondais à merveille dans les teintes dominantes du décor avec tes yeux gris-bleu mais aussi verts parfois, étincelants comme les pépites d’eau jaillissant à la surface du lac après le passage du fin navire.

Tout était romantique, ta main dans la mienne, la danse gracieuse du cygne et le souffle léger du vent caressant la nappe d’eau.  Et ce mariage unique entre la lumière, le temps, le lac et les montagnes laissait présager de tendres retrouvailles la nuit venue.  

********************

C'est avec cette carte postale typique de la Suisse que je vous laisse pour un temps indéterminé. Une pause s'impose dans le rythme de mes publications mais je viendrai vous voir de temps en temps. Belle suite à vous et prenez bien soin de vous. Salutations également de Bluette.

Dédé © Juin 2020

119 commentaires:

  1. Belle et bonne pause à toi, Dédé. Dans le bleu ou dans le vert, marche dans la beauté.
    A bientôt, amitiés de Bourgogne,

    ANNE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Anne. "Marcher dans la beauté", en voilà un beau programme. Belle suite à toi et bises alpines.

      Supprimer
  2. Une très belle carte postale qui donne envie d'aller voguer sur ce las.
    Prends bien soin de toi
    Amicalement
    Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Claude. Le lac des Quatre-Cantons est vraiment de toute beauté. Si tu as l'occasion une fois d'y venir, n'hésite pas! Bises alpines et à bientôt.

      Supprimer
  3. Coucou Déde.
    Tu es romantique ce matin...
    Dans le bleu du ciel bleu!
    Bises passe un bon weekend.
    Que la pause soit profitable ...
    A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis toujours romantique mon cher Daniel, mais certains jours plus que d'autres. :-) Je te souhaite une belle suite, aussi bleue que le ciel sur cette photo. Bises alpines et à bientôt.

      Supprimer
  4. Une bien belle carte postale. Bonne pause.

    RépondreSupprimer
  5. Qu'elle est belle cette carte postale !!!
    Et avec de tels mots nul doute que la pause sera belle également...(sourire)
    A bientôt !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou mon gitan et troubadour. J'ai besoin de repos de la blogosphère. Il le faut de temps en temps, pour se renouveler, pour se reposer, pour faire le tri dans les photos, penser à d'autres textes. Donc la pause sera bénéfique à ce niveau-là. Mais le travail continue pour moi. Je ne suis pas en vacances! :-) Bises alpines.

      Supprimer
  6. Ah ce bleu! Ces bleus, parce qu'à bien regarder ils sont multiples, bleu ciel, bleu lac, entre fraîcheur et profondeur, même l'air semble bleu, palpable, vivifiant et doux. Merci pour ce grand bol de bleu paisible qui respire la tendresse, la paix, qui fait tant de bien, comme un pansement de tendresse sur l'âme, en ces jours gris, sales, meurtris.
    J'espère que tu trouveras le temps pour tout ce bleu, pour la tendresse. Ne laisse pas les moments difficiles te manger.
    Je t'embrasse. Doux et fort. Narco salue Bluette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A part les jeans que je porte régulièrement, je ne mets jamais de bleu car il ne me va pas bien. Par contre, les paysages aussi bleus que celui de la carte postale me transportent. Les jours sont un peu maussades, c'est vrai. Mais j'espère vraiment que l'été qui arrive mettra un peu de baume au cour des personnes meurtries. Prends soin de toi et je te souhaite plein de bleu en bord de mer! Et léchouille de Bluette à Narco. :-) Bises alpines.

      Supprimer
  7. Effectivement la Suisse propre et belle, comme elle se montre, comme elle se voit, comme elle est... presque trop parfaite mais si jolie ! Je me souviens d'une promenade en bateau sur ce même lac, je devais avoir 6 ou 7 ans, mon grand-père avait offert un déjeuner à bord à la "F"amille. Je revois encore quelques musiciens à bord et les adultes qui dansaient, j'avais alors pensé à la danse des ours, ceux-là n'étaient pas de Berne, mais ils dansaient langoureusement en se trémoussant (rire !!!).
    Bonne pause, bise à Bluette, et bel été à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. "La Suisse est belle", chantait ma grand-maman quand j'étais petite. Maintenant que je suis plus grande, la Suisse est toujours belle. J'ai de la chance d'habiter dans un tel pays même s'il n'y a pas de mer. On a quand même plein de beaux lacs avec des ours dans des bateaux qui dansent. :-)) Bises alpines et bel été.

      Supprimer
  8. Que ce temps de pause soit pour toi aussi calme que bénéfique, bleu et ensoleillé à la fois, lumineux et t'amène de façon positive là où la vie t'entraîne évitant tous les écueils sur ton chemin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma belle. J'espère bien tout ce que tu décris, voire plus encore. Je te souhaite aussi beaucoup de bleu et des aquarelles colorées pendant tout l'été. Bises alpines.

      Supprimer
  9. ce "mariage unique" comme vous le présentez, c'est peut-être le seul et vrai mariage ;)

    RépondreSupprimer
  10. Ta pause commence de belle manière... ne la fais pas durer trop longtemps et reviens-nous avec bonheur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. C'était une belle pause devant ce lac. On verra comment les choses vont se passer pour la suite. A bientôt!

      Supprimer
  11. Merci pour ce beau texte, et tout ce bleu qui nous rend apaisés, calmes, méditants...

    Et que vogue votre barque vers de nouveaux cieux, et qu'ils vous soient favorables !

    Bises également :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Monsieur aux grandes oreilles. Je vais vous demander de ramer avec moi pour que la barque avance plus vite sur les lacs suisses. 😊 bises alpines.

      Supprimer
  12. Coucou Dédé,
    C'est vrai que parfois, les couleurs de la nature sont réellement surprenantes, et d'une grande beauté.
    Le photo inspire la sérénité.
    Merci pour tes mots aussi, empreints de romantisme.
    Je te souhaite une bonne pause et du coup, on ne va pas te voir avant longtemps ;-(
    Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis romantique à mes heures perdues. :-) Je ne sais pas quand je vais revenir mais je suis fatiguée et j'ai besoin de faire une pause dans la blogosphère pour me consacrer à d'autres choses dans la vie de tous les jours. Mais je passerai de temps en temps. Bises alpines et à bientôt.

      Supprimer
  13. Elle est magnifique ta carte postale. A partir du ciel, le bleu fuse et s'installe sur l'ensemble du paysage.
    Le regard et surtout le coeur est réjoui devant ce spectacle.

    Bonne et douce pause, Dédé. A chacun/e de trouver son tempo.
    Parfois il faut le courage de s'arracher de ce qui est un peu une addiction et parfois le besoin nous quitte.
    Continue à cultiver tes talents en toute sérénité.
    Schmoutzy pour toi et aussi à Bluette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Je ne parlerai pas d'addiction en ce qui me concerne. Mais il est vrai que je n'ai pas fait de pause dans mes publications depuis janvier et j'ai besoin de temps pour me renouveler un peu et faire d'autres choses. Bises alpines et schmoutzy de la part de Bluette.

      Supprimer
  14. Coucou Dédé,
    Si le bateau n'avait pas son drapeau l'on se croira en Norvège.
    Oui, une très jolie carte postale. La sérénité et la beauté.
    Je te souhaite une bonne pause. Prends ton temps je sais que tu as beaucoup à faire. On ne t'oublie pas. Bises des Alpes du Sud

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Elisa. C'est vrai que ce paysage a un petit air de Norvège, mais plutôt Norvège du Sud à mon avis car au Nord les fjords sont plus resserrés et les montagnes plus hautes. A bientôt et bises alpines du Nord. ;-)

      Supprimer
  15. Bonjour chère Dédé,
    C'est beau le bleu comme couleurs, celle du ciel, des lacs et de la mer quand il fait beau.
    Et Bluette a été prénommée d'après cette couleur (la sienne en fait)? Je comprends enfin.
    Je te souhaite une bonne et belle pause et te fais de gros bisous franciliens.
    Mo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Mo. Oui, Bluette parce qu'elle a du bleu. :-) Plein de bises bleues de ce début d'été. A bientôt.

      Supprimer
  16. Merci Dédé pour ta magnifique carte postale, elle est bien arrivée :-) Tous ces bleus sont magnifiques et cela fait tant de bien. Je te souhaite tout le meilleur, un superbe été et plein de petits bonheurs pendant ta pause.
    Gros bisous et à Bluette aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Denise. Je suis rassurée, car parfois avec la poste suisse... :-) Moi aussi, je te souhaite plein de bonheurs durant l'été qui va s'installer enfin la semaine prochaine, semble-t-il. Bises alpines et prends soin de toi.

      Supprimer
  17. C'est le fameux bleu "carte postale"...
    Les tempêtes sur les lacs ne sont pas des tempêtes dans des verres d'eau. Je me souviens du récit du capitaine du bateau que nous empruntâmes à Chanaz pour le lac du bourget. Le lac était déchaîné, des creux de deux mètres, l'eau entrait par l'avant du bateau et ressortait par l'arrière.
    Ceux qui en furent témoins, s'en souviennent.
    Pour nous, c'était exactement comme sur ta photo.
    Belle pause, donc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Oui, les lacs peuvent être vraiment déchaînés quand le vent déferle des montagnes et crée des remous juste au-dessus de l'eau. Heureusement pour toi que c'était comme sur ma photo car dans le cas contraire, tu aurais eu le mal de lac. ;-) Bises alpines et à bientôt.

      Supprimer
  18. Bonjour,
    Un très joli texte comme toujours et qui décrit très subtilement une sensation que j'ai connue autrefois quand le me promenais en barque sur le lac du Bourget , dans ce que j'appelle ma "période bleue ". C'était magique...
    Et j'ai mis longtemps après cela à m'habituer à la palette de l'Auvergne !
    Bises et bonne pause !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour. Oh, tu as eu une "période bleue"? ;-) Effectivement, ce devait être magique de voir la vie en bleu. Ce matin, je regarde par la fenêtre et je vois le bleu du ciel, certes encombré de nuages, et je me dis que nous avons de la chance de percevoir ainsi les couleurs. Il faut en profiter! Quant à la palette d'Auvergne, j'imagine qu'elle doit être un peu plus verte? Bises alpines et à une prochaine.

      Supprimer
  19. J'aime les orages bien noirs parce que justement ils apportent le sombre qui fait aussi éclater les couleurs.
    Repose-toi bien et à bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Martine. Oui, les orages peuvent être magiques, d'une certaine manière, s'ils n'apportent pas de dégâts et qu'on est bien à l'abri pour les admirer. A bientôt!

      Supprimer
  20. C'était un moment de sérénité, un moment où l'âme fusionne avec la nature…….Bonne pause et à bientôt !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était exactement cela mon cher Daniel. Tu as tout compris. Je te souhaite de tels moments durant l'été qui arrive. A bientôt.

      Supprimer
  21. elle est magnifique cette carte postale Dédé effectivement c est le grand bleu (si j ose dire) bonne journée gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Presque le "Grand bleu". Mais il n'y avait pas Jean Reno. ;-) Bisous.

      Supprimer
  22. Bonne pause. A bientôt pour de nouvelles cartes postales, toutes plus séduisantes les unes que les autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Va falloir que j'achète des timbres alors. ;-) Bises et à bientôt.

      Supprimer
  23. Bonne pause, dans les bleus du ciel et des lacs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Marie. Oui, il n'y aura pas de mer pour moi cet été. A bientôt.

      Supprimer
  24. Merci pour cette jolie carte postale, Dédé. Oui, parfois une pause s'impose. Profites-en bien. Nous t'attendrons. (sourire)
    Grosses bises de ma campagne altiligérienne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Françoise. Je passerai de temps en temps pour dire bonjour. Bises alpines et bel été.

      Supprimer
  25. Cette carte postale à beaucoup de charmes et quand ça vient de la Suisse c'est encore mieux !
    Sur Wikipédia j'ai regardé "le foehn" ainsi que "le lac des Quatre-Cantons", pour le premier j'ai l'impression que c'est impressionnant et pour le second j'ai adoré les photos !
    Merci pour ces infos utiles Dédé, bonne pause à toi et à très bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou JP. Oui, le foehn est un vent qui peut faire beaucoup de dégâts quand il souffle en tempête. Dans mon village d'origine, il a jeté à terre environ 50 sapins en l'espace de quelques minutes sur un micro-territoire en novembre dernier. Quand il souffle sur le Lac des Quatre-Cantons, les bateaux doivent vite regagner le port. Bises alpines et bel été à toi.

      Supprimer
  26. bonsoir Dédé , magnifique photo et paysage j'aime +++++++++++++++++++ , et ton écrit est si beau merci gros bisous beau weekend A++ amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ta visite mon cher Bébert. Bel été à toi. Bises alpines.

      Supprimer
  27. Bonjour
    Je te souhaite une bonne pause, cela fait du bien!
    La photo est magnifique!!
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Madame la Louve. Je te souhaite un bel été tout bleu. Bisous également.

      Supprimer
  28. Bonjour la Valaisanne :) ah oui le lac des Quatre Cantons est magnifique pour en avoir fait le tour en voiture et en plus le temps était grisaillou :( merci à toi pour cette jolie photo de ta suisse centrale :) , bonne balade à toi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Stéphane. Si jamais une fois cela t'intéresse, tu peux faire un bout du tour du lac des Quatre-Cantons sur la voie suisse, à pieds. https://www.erlebnisregion-mythen.ch/fr/erlebnisse/sommer/la-voie-suisse/

      Bises alpines.

      Supprimer
  29. merci pour cette carte postale vivifiante!moi qui aime le bleu, je suis servie!
    bonne pause et à bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Profite bien de tout ce bleu. Je te souhaite un été tout pareil! Bises alpines et à bientôt.

      Supprimer
  30. Beaucoup de bleu il est vrai dans cette image paisible à souhait.
    Un peu de blanc aussi avec les nuages, le bateau et la traînée écumeuse qu'il engendre.
    Et puis à gauche, tout au bord de l'image, une touche verte (des pâturages il me semble) pour faire écho au rouge du drapeau.

    Bonne et belle pause Dédé, profite bien de l'été qui débute et revient nous enchanter sans trop tarder

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Oui. dans cette partie du lac, il y a des pâturages sur les bords du lac. Il y a une partie plus au Sud qui est bien plus montagneuse et escarpée. Bises alpines et bel été à toi également.

      Supprimer
  31. Dans le livre de Rick Hunt que je viens de terminer, il évoque justement le Foehn et le lac des Quatre-Cantons. Merci donc pour l'illustration !
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le lac des Quatre-Canton est célèbre et très visité par des hordes de Chinois notamment. Mais en cette période de virus, plus aucun d'entre eux n'arrivent et les Suisses se retrouvent entre eux sur les bateaux de croisière. Merci de la visite.

      Supprimer
  32. Pas le temps de faire plus long, mais je reviendrai quand plus tranquille!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de souci, le lac et le bateau ne vont pas disparaître. A bientôt.

      Supprimer
  33. Ah oui, le bleu, le bleu et pourtant cette couleur n'était pas appréciée des anciens au point qu'elle n'était pas nommée. J'ai lu cela sur un lien que Miss Yves avait donné sous un message de Thérèse. D'ailleurs je vais de ce pas le chercher là où il est resté

    RépondreSupprimer
  34. Le lien le voici donné par Miss sur ce message de Thérèse. En italie on parle de... je ne sais plus, au Portugal d'azur. On se méfiait du bleu et notamment des yeux bleus considérés comme maléfiques.
    C'est vrai que les lacs peuvent être très tumultueux comme tu le sais bien sûr et comme je l'ignorais et que je l'ai découvert lorsque nous sommes allés à Evian en octobre 2015. Les cartes postales ce sont des clichés de ce que les gens se font comme idée d'un endroit, ce ne sera jamais ce que tu montreras de ton chez toi.
    Profite de tout ce que tu pourras chère Dédé, en bonne compagnie pour ne pas dire plus tendre.
    Bises de la plaine où je suis revenue depuis samedi, sans doute en même temps que tu t'envolais vers d'autres cieux... bleus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Cergie. Merci pour le lien. C'est très intéressant de voir que les couleurs ne sont pas perçues de la même façon selon les époques. Je vais écouter la conférence.
      Quant à la carte postale, et bien j'avais envie de montrer cette quiétude du jour sur ce lac. Il m'a fait penser aussi aux lacs autrichiens du Salzkammergut que j'avais visités il y a quelques années en été. Bises alpines et bel été à toi également.

      Supprimer
  35. Ton bleu est somptueux, curieusement, il fait du bien à l'âme et l'enveloppe d'un calme bienfaisant, que la Suisse est belle !... Bel été Dédé, de la joie dans ton cœur, c'est ce que je te souhaite. Bises maritimes. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère avoir de la joie dans le coeur et tout autour de moi. Je te souhaite aussi de nager dans un océan de bonheur et de quiétude. Bel été et bises alpines.

      Supprimer
  36. Bon voyage Dédé, bonne pause. Profite.
    Et reviens nous quand tu le voudras, nous conter avec émotion des moments de bonheur.
    Bises de ma Loire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais profiter de cette petite pause même si je continue à travailler. ;-) Bel été à toi également.

      Supprimer
  37. Bonsoir Dédé
    Le beau temps, sur un large plan d'eau, facilite (je suppose) le libre éclatement du bleu. Ce qui m'a toujours fasciné, c'est cette capacité du bleu à évoquer la belle saison, le soleil, les vacances, l'évasion... alors qu'elle appartient aux couleurs dites "froides".
    Belle "carte postale". Parfois, ne pas se fier aux nuages, ils ne disent pas tout, ils cachent quelques mystères...
    Bonne pause alors. Bises, à bientôt.
    Fabrice

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai cela Fabrice. Tu fais bien de me faire remarquer que le bleu est une couleur froide pour illustrer pourtant la saison chaude. Quelle ambivalence! J'aime le bleu des lacs et de la mer mais j'aime aussi la texture des nuages qui donne de la consistance aux paysages. Sans nuages, les ciels sont moins intéressants pour les photographes. Bises alpines et bel été à toi également.

      Supprimer
  38. Ta superbe note poétique et romantique me rappelle une chanson que chantait marcel Amont "bleu bleu le ciel de Provence, blonds blonds tes cheveux blonds etc.. Je te souhaite également une pause sereine avec une multitude de petits bonheurs quotidiens de la gorgée de café du matin au baiser de celui que tu aimes en passant par de beaux chemins de montagne....Bises estivales

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Ulysse. Dans ce tableau idyllique, tu as oublié la gorgée de l'apéro! :-) A toi aussi, une très bel été et à bientôt pour de nouvelles aventures. Bises alpines.

      Supprimer
  39. Bonjour, quelle merveille ce lac des Quatre-Canton, j'y suis allée il y a très très longtemps, et j'y retournerais bien; je te souhaite une bonne journée, bisous et à bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Francine. Il est immuable, comme un écrin bleu au milieu des montagnes et des pâturages de la Suisse centrale. Bises alpines et à bientôt.

      Supprimer
  40. à bientôt! bien reçu le mot mais pas l'image.. ahhhh l'italie! bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'as le son mais pas l'image? :-)) ah l'Italie... si tout y allait bien au niveau des connexions internet, ce ne serait plus l'Italie. :-) Bises alpines.

      Supprimer
  41. Oops je suis partie un instant et le commentaire s'est effacé. Saurais-je reparler de ce bleu si pur après la puis qui a lavé le paysage pour lui permettre d'être plus proche de sa réalité propre?
    Souhaits pour une douce pause de blog j'entends car le reste n'est jamais de tout repos. C'est l'histoire des vases communiquants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Thérèse. Le bleu si bleu... je te souhaite plein de bleu également dans ta pause estivale. Profite bien de tous les moments de bonheur. Bises alpines et à bientôt.

      Supprimer
  42. Je te souhaite une jolie pause, reviens-nous pleine de belles photos, de tes escapades émerveillantes et de l'amour de ton cher amour.
    Je t'embrasse chère frangine de coeur
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. J'essaierai de revenir avec tout cela dans ma besace. A bientôt ma belle et bises alpines.

      Supprimer
  43. Coucou ma Dédé !
    Je suis tellement à la ramasse en ce moment que je ne sais plus si je suis déjà passé par ici et si j'ai commenté.
    En tous les cas, j'adore la description que tu fais de ta photo.
    Il faut mieux rester sur une note bleu que sur une grise et pourtant tu nous annonces une pause.
    Des fois, moi aussi je voudrais bien en faire une, voire même arrêter mon blog mais je continue pour les amies et amis qui me suivent.
    Prends soin de toi, bonne pause et reviens nous quand tu le souhaiteras.
    Gros becs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Attention à ne pas se mettre un fil à la patte. Si on a un blog, c'est avant tout pour soi. Et si on est fatigué, on prend une pause pour ne pas finir par être complètement HS. C'est important ma Claude de penser à soi. Nos lecteurs le comprennent. Bises alpines toutes bleues ma belle.

      Supprimer
  44. Bonne pause Dédé c’est vrai que ça fait du bien de s’éloigner de temps en temps pour mieux revenir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord. S'éloigner pour mieux revenir! A bientôt Robert.

      Supprimer
  45. Tu sais Dédé, l'allumeur de réverbère du Petit Prince ce qu'il aime c'est dormir et bien ce que j'aime c'est le vert (j'ai vécu ma prime enfance dans une forêt tropicale) ; quoique depuis le confinement j'apprécie aussi beaucoup le bleu du ciel mais surtout lorsqu'il est pommelé de blanc...
    Tu m'as posé question lorsqu'en commentaire tu as écrit que les pucerons sont utiles. Je me suis demandé à quoi ils pouvaient être utiles et j'ai trouvé qu'ils sont utiles comme les moustiques, ils sont mangés par des oiseaux et d'autres bêtes comme la bête à Bon Dieu ou la larve de Syrphe et s'il n'y avait plus de pucerons ils se rabattraient sur autre chose, non ? En fait nous devons vivre dans un monde équilibré où tout animal a sa place, comme nous même.
    Bonne continuation, et merci d'être passée !
    Bises de mon coin de touffeur parisienne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un bon repas avec des moustiques et des pucerons, voilà la rêve de tout oiseau insectivore. :-)
      Quant à la couleur que j'aime le plus dans le paysage, je n'arrive pas à me déterminer. Elle dépend des saisons et de mes états d'âme. Bises alpines ma belle et bonne suite.

      Supprimer
  46. Merci pour cet instant merveilleux. Cela tranche avec l'atmosphère hyper rapide du travail.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut savoir se poser de temps en temps mon cher. ;-)

      Supprimer
  47. Dédé, sur cette belle carte postale je viens te souhaiter un bel et bon été tout en couleur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le souhaite également très coloré cet été. A bientôt!

      Supprimer
  48. petit coucou par ce beau temps... enfin ici... chez toi je ne sais pas... gros bisous bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dimanche, il faisait gris et frais le matin et du soleil et bien plus chaud l'après-midi. A bientôt ma belle.

      Supprimer
  49. Belle pause, .... merci pour ta carte postale... splendide !
    à bientôt Dédé, et profite bien du soleil et du ciel bleu.
    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma poétesse du sud. Je vais en sorte de profiter de tous les moments de répit qui me seront accordés durant cette période estivale. A bientôt et bises alpines.

      Supprimer
  50. Coucou chère Valaisanne
    Il est bon de changer de vie durant quelque temps pour mieux en apprécier ensuite le retour à la vie habituelle.
    Alors bonne pause et bises savoyardes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bel été mon Savoyard préféré. Bises alpines!

      Supprimer
  51. bonjour la montagnarde... j espère que tu vas pour le mieux et que ta pause se passe bien... j ai fait une créa en pensant à toi mais je ne
    l éditerai que le 13... gros bisous

    RépondreSupprimer
  52. Ah ! Se fondre à merveille dans les teintes dominantes du décor bleu azur et là , sur ce bateau paisible, voguer avec bonheur comme la vie peut l’être et le devenir parfois... Merci Dédé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Voguer avec bonheur", tout un programme mais attention aux orages sur le lac, ça secoue! :-)

      Supprimer
  53. vacances de sérénité avec ce beau bateau dans un cadre Suisse magnifique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vacances... pas encore pour moi. :-) Merci de la visite.

      Supprimer
  54. Je reviens saisir des yeux ce bleu si atypique et beau à la fois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Reviens quand tu veux, je pense que je ne vais pas beaucoup publier durant cet été. Il va donc rester en première page encore quelques temps le fameux bleu.

      Supprimer
  55. comme je suis contente que tu sois passée me voir... ici il fait vraiment très chaud... tu dois être mieux dans tes montagnes... bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans les montagnes, pas de grosses chaleurs, au contraire. Les matins sont bien frais. On dort bien la nuit. Bisous.

      Supprimer
  56. Un petit coucou amical afin de te dire que je ne t'oublie pas.
    J'espère que tout va bien ? Que tu gardes la forme et le moral. Bises de Haute Provence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Je garde la forme, le moral est fluctuant, la période n'est pas facile. Mais heureusement, l'été est là et avec lui de belles randonnées dans les sommets. Bises alpines et prends soin de toi! Merci de la visite.

      Supprimer
  57. contente si ça a pu te faire plaisir... profite bien de la montagne en été... gros bisous

    RépondreSupprimer
  58. Coucou Dédé :-) Merci pour ton passage.
    Que ta vie soit douce et passionnante à la fois.
    Prends soin de toi.
    A plus tard pour d'autres beaux billets en images et mots.
    Gros schmoutz tout plein

    RépondreSupprimer
  59. Bonjour
    Une bonne question, peut-être qu'a certains endroits, les peintres de la nature ont effectivement publier certaines couleurs..
    EN tout cas la photo est magnifique!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  60. petit coucou à la pauseuse... bisous

    RépondreSupprimer