vendredi 4 juin 2021

Printemps timide

 

 



Sur les sommets blancs

Le printemps joue au timide -

Marcheur en attente

 

 Dédé © Juin 2021

 

96 commentaires:

  1. C'est parfois long, c'est vrai, le printemps en montagne... Mais après... quelle récompense!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai. Mais cette année, la récompense tarde quand même singulièrement. ;-)

      Supprimer
  2. 5-7-5 - joli - ... Et magnifique image Dédé.. il hésite encore à s'installer chez toi le printemps, mais il finira bien par avoir envie de réchauffer ses monts encore enneigés et permettre aux randonneurs de goûter au plaisir des ardents rayons du sOleil !
    Merci à toi et doux week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma chère poétesse du Sud. Tu vois, j'ai bien compté les syllabes sur mes petits doigts. :-) Il est tombé tellement de neige cette fin d'hiver que la neige va encore mettre du temps à disparaître en haute montagne. Mais on va pouvoir envisager les randonnées en moyenne montagne très très bientôt vu les conditions de ces derniers jours. Bises alpines.

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Merci. Retravaillée en noir et blanc. Je la trouvais ainsi plus dramatique.

      Supprimer
  4. Le ciel est bien lourd !! Mais le printemps est là et la montagne va explosé de belles fleurs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais qu'à la fin de la journée durant laquelle j'ai pris cette photo, il n'y avait plus un seul nuage dans le ciel. On a assisté à un merveilleux coucher de soleil.

      Supprimer
  5. Magnifique photo, merci Dédé....
    De quoi prendre notre mal en patience, la nature nous offre un spectacle différent tout les jours !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou le Gitan. C'est vrai que cette neige en haute montagne donne de beaux paysages, en total contraste avec ce qui se passe plus bas dans la plaine. Le printemps est multiple. Merci de la visite et bises alpines.

      Supprimer
  6. Réponses
    1. J'ai les orteils qui frétillent dans les chaussures. :-)

      Supprimer
  7. Coucou Dédé,
    J'avoue qu'avec cette photo, qui plus est en noir et blanc, j'ai plus le sentiment d'être encore en hiver ;-)
    Cela dit, belle composition.
    Ici aussi le printemps aura été timide et assez pluvieux, mais malgré cela, le vert à très très vite dominé et du coup, cela pousse à vue d'oeil.
    Le soleil devrait être bien présent la semaine prochaine ;-)
    Bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Pascale. Depuis une semaine, les températures ont quand même bien augmenté et on a eu les premiers orages sur la Suisse romande vendredi soir. L'été n'est pas loin mais là-haut, il faut encore attendre la fonte des neiges pour aller sur les sentiers en haute altitude. Bises alpines printanières.

      Supprimer
  8. Bonjour Dédé. Ta belle photo me fait rêver, merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien mon cher Philippe. C'est bien de rêver. :-)

      Supprimer
  9. Coucou Dédé.
    Magnifique paysage.
    ---
    Ici tu culmine
    Ton paysage illumine
    Un jour viendra
    De ta montagne descendra
    ---
    Très bon weekend, A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, pas trop envie de descendre de la montagne. On y est si bien quand même. Bises alpines et bonne fin de dimanche.

      Supprimer
  10. Au-delà de la dimension artistique de ta photo , cela fait un drôle d'effet de voir ces sommets toujours enneigés!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, lesdits sommets tranchent singulièrement avec le vert printanier des prairies un peu plus bas. Mais les paysans ont dû prendre leur mal en patience, l'inalpe a été retardée cette année. Il n'y avait pas assez d'herbe pour les troupeaux au milieu du mois de mai.

      Supprimer
    2. Apparemment, comme annoncé, mes lecteurs ne sont plus avertis de mes billets…
      S’ils veulent me suivre, il leur faudra jeter un coup d’œil de temps en temps.
      Cordialement.

      Supprimer
  11. Le vent pousse les divins nuages suivant ses envies. Ils seront encore là lorsque tu pourras chausser tes chaussures de marche bientôt, très bientôt.
    On ne sait pas vraiment sur quoi s'arrêter en regardant cette image si pleine d'ombres et de lumière!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime toujours autant le noir et blanc pour les photos très contrastées. Cela donne un effet dramatique garanti. Allez, vivement les trottes en chaussures de montagne.

      Supprimer
  12. Ta photo est superbe ma chère Dédé. Le printemps a été timide mais les températures remontent. Je te souhaite de belles randonnées en perspective et de jolies fleurs sur tes chemins.
    Bisous et doux week-end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma chère dame du bout du lac. Je suis allée voir le jet d'eau de Genève ces jours-ci. Toujours aussi majestueux. Bises alpines.

      Supprimer
  13. Tu dois avoir "des fourmis dans les jambes" mais, patience, il est déjà chez nous et va bientôt arriver sur tes sommets ce fichu printemps.

    RépondreSupprimer
  14. Coucou chère Valaisanne
    Superbe photo en N/B avec quatre sommets de plus de 4.000 mètres ! Le vieux montagnard te remercie de ce petit cadeau... Il espère retrouver ses chères montagnes du Valais à la fin du mois de juin si les mesures sanitaires franco-helvétiques l'y autorisent.
    Bises savoyardes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu pourras venir, la situation sanitaire s'améliore avec la vaccination. Il faut juste que le variant indien reste tranquille. Bises alpines.

      Supprimer
  15. Magnifique photo qui donne envie d'aller jusqu'à ces sommets de neige

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention alors à être bien équipée car ça glisse encore là-haut.

      Supprimer
  16. Bonjour chère Dédé,
    quelle j
    lumière étrange entre les nuages et les sommets. Tu as bien fait de présenter cette image en noir et blanc.
    Bises franciliennes,
    Mo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En couleurs, cela ne donnait pas grand-chose, c'est vrai. Parfois, le noir et blanc sublime les choses. Merci de la visite et bises alpines.

      Supprimer
  17. Coucou Dédé, le marcheur est en attente, patient, observateur...
    Les sommets blancs sont grandioses, y compris en Noir & Blanc, on ne voit que ça, on plonge dans cette immensité pour se dire que la Nature est un cadeau du ciel.
    Je te souhaite un bon Dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Oui, les sommets blancs sont grandioses mais on aimerait un peu moins de neige maintenant. Le printemps a été bien capricieux, espérons que l'été qui va bientôt arriver soit meilleur en montagne. Bises alpines et merci de la visite.

      Supprimer
  18. Marcher, c'est aller à la rencontre, de toutes les rencontres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors mets tes chaussures et retrouvons-nous là-haut. :-)

      Supprimer
  19. courage, il arrive!
    jolie photo.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  20. La montagne tout comme l’océan
    nous offrent toute leur force et leur puissance
    nous ouvrant sur l’infini
    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si j'ai une impression d'infini quand je les regarde ces montagnes. Elles me montrent plutôt une barrière rocheuse et neigeuse infranchissable. ;-)

      Supprimer
  21. Merci pour cette beauté floconneuse et contrastée... Bonne semaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu comme de la chantilly? N'est-ce pas Monsieur aux grandes oreilles très gourmand? :-) Belle semaine également.

      Supprimer
  22. Coucou Dédé ! C'est un peu ce que nous vivons en ce moment en plaine, la neige en moins. Un printemps ramassé, mais il n'en est que plus beau. Pour qu'il y ait de beaux nuages (j'ai l'impression qu'ils filent à toute allure sur ta photo) il faut bien qu'il y ait de l'humidité dans l'air ; et le soleil vient toujours, après la pluie
    Cela m'étonne que la marcheuse que tu es soit découragée par la météo, ce ci dit je le comprends, j'ai eu aussi cette désagréable sensation tout au long du mois de mai.
    Bises affectueuses d'en-bas, Dédé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Découragée par la météo, oui, c'est une chose mais aussi en attente que cette neige qui n'est pas si loin s'en aille et laisse la place aux sentiers de randonnée. Car randonner avec une pelle pour faire sa trace n'est pas très pratique. :-) Espérons que le mois de juin soit plus radieux que le mois de mai. Mais on prend ce qui vient, avec philosophie. Bises alpines ma belle.

      Supprimer
  23. C'est vrai que la montagne de la fonte des neiges n'est guère fréquentable. Entre les avalanches en altitude et le choix entre la sleuch et la bouillasse en moyenne montagne, qui de toutes façons sont aussi pénibles à marcher et nous ramène crottés jusqu'aux fesses, il y a un temps d'attente. C'est le temps des cartes et de la vérification du matériel d'été. Mais bientôt tu vas pouvoir folâtrer dans des tapis de fleurs comme Heidi, heureuse montagnarde !
    PS 1 : Je vais montrer mes arpions au chirurgien fin juin...
    PS2 : Sur le Mont Châteleu dernièrement, à 100 kilomètres et plus on voyait la chaîne des Alpes. A un moment, m'expliquant le paysage la table d'orientation me dit : "...et là-bas, à 140 km, c'est la Dent d'Hérens." J'ai pensé que tu devais pas être loin, mais sans les jumelles, je t'ai pas vue ! :o))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou mon cher. Je patiente, je patiente. De toutes façons, la nature fait ce qu'elle veut et elle a bien raison. Je respecte son rythme, juste que cela me démange un petit peu sous la plante des pieds. Sans doute la faute à ce Covid qui nous a quand même un peu empêchés de tourner en rond.
      Je te souhaite le meilleur et que le chirurgien puisse te donner des solutions viables à long terme. Quant à la Dent d'Hérens, je n'en suis pas très loin en effet même si je ne la vois pas depuis ma fenêtre. Bises alpines et prends soin de toi!

      Supprimer
  24. Bonjour Dédé,
    Tu sais même dans le Sud de la France le printemps est moche cette année. Après un hiver froid un printemps pluvieux.
    C'est la première année depuis notre arrivée que nous avons un temps si perturbé.
    Ma soeur qui habite à la frontière Suisse se désespère de voir un peu de chaleur.
    Malgré tout on prend le beau que l'on extirpe et qui nous rend si fier d'habiter un si bel endroit.
    Bises des Alpes du Sud (on nous annonce pour ce soir un orage de grêle)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. J'espère que l'orage de grêle n'a pas fait de dégâts! Il me semble que ces dernières années, les orages sont de plus en plus violents et imprévisibles. Les hivers froids, cela ne me gêne pas. Au contraire, j'ai ainsi l'impression d'être en hiver. Quant aux printemps comme celui de 2021, ils sont pénibles à vivre quand on habite en montagne. On attend un peu de chaleur et elle ne vient pas. J'ai quand même la possibilité de profiter un peu des beaux jours... lorsque je vais...travailler en plaine. Cela me fait deux saisons en une journée. :-) Bises alpines et merci de la visite.

      Supprimer
  25. Réponses
    1. J'espère bien! Si tu ne dis pas vrai, je débarque chez toi. ;-)

      Supprimer
  26. Le printemps frisquet, ça me va parfaitement ! D'ailleurs j'envisage sérieusement de transhumer durant l'été tellement je crains les canicules qui nous menacent.
    Enfin, par amitié pour toi Dédé, je vais croiser les doigts et faire la danse du soleil ;-)

    Bises tempérées (pourvu que ça dure !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un printemps frisquet? oui, pourquoi pas mais là, il faisait tellement frisquet qu'on aurait dit un printemps hivernal avec de la neige jusqu'au 24 mai. :-) Merci pour la danse du soleil! J'espère que cela va fonctionner. Bises alpines encore frisquettes.

      Supprimer
  27. Dédé, les changements climatiques créés créent des remous. Il est loin le temps où l’on parlait de la Cabane au Canada. Napoléon avait déjà parlé du Canada en le qualifiant d’un pays sans importance ne consistant qu’en quelques arpents de neige.
    Actuellement, nous sommes en période de grande canicules. Depuis plusieurs jours et même plusieurs semaines, la chaleur est insupportable. La température dépasse les 30 degrés presque tous les jours au Québec. La saison de ski est finie depuis belle lurette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. J'ai vu que le Québec vit une vague de chaleur. Décidément, le climat est bien perturbé. Pendant que chez toi il fait trop chaud, chez moi, il faut trop froid. On peut encore skier tout en haut. ;-) Bises alpines et bon courage!

      Supprimer
  28. Coucou Dédé, ici, même l'été est timide, alors, je ne te dis pas l'impatience qui guette ! Deux fois plus pour moi, cette année ...
    Bises Puy de dômesques

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux déjà rester sur la terrasse ce soir en attendant l'été... jusqu'à 23 heures! Super! :-) Bises alpines.

      Supprimer
  29. pays séparés
    du tout blanc au noir profond
    le ciel et la terre

    La transformation en n&b donne une image étonnante et très belle avec cette palette infinie de blancs, de gris, de noirs. Un nuage tout blanc en connivence avec les sommets blancs semble être le meneur de la scène.
    Soleil voilé en Alsace. Schmoutz de la plaine chère Dédé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Fifi. La photo en couleurs ne donnait pas grand-chose. J'ai donc poussé un peu les curseurs sur Lightroom. Et oui, je me mets maintenant au post-traitement un peu plus poussé étant donné que je me suis mise aussi à photographier en raw et non plus en jpeg. :-) On n'arrête pas le progrès. Bises alpines

      Supprimer
    2. J'ai "pratiqué" le raw un moment. Mais le stockage est devenu vite problématique. Il faut peut être savoir s'organiser correctement. Bien-sûr pour le post-traitement c'est nickel.Tu sauras faire. Belle continuation, Dédé.

      Supprimer
    3. Coucou. Oui, il faut faire attention à ne pas charger le disque dur. C'est tellement tentant de mitrailler pourtant. J'essaie de me limiter quand même avec les raw. Je ne les utilise que quand les jpeg ne sont pas suffisamment exploitables. Merci de la nouvelle visite. Bises alpines.

      Supprimer
  30. Si je pars à ta rencontre, tu conseilles quoi de mettre dans mon sac.

    RépondreSupprimer
  31. Un peu de fraicheur après une journée bien chaude au bord de ma Loire...
    C'est top!
    Merci.
    Bises ligériennes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sors les moufles, on va faire une bataille de boules de neige! :-) Bises alpines.

      Supprimer
  32. Quelle photo magnifique. Oh ! comme elle donne envie d'aller marcher le plus loin possible.

    RépondreSupprimer
  33. Quel magnifique panorama, tout doucement la neige fond et le paysage se transformera...
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Oui, ça fond, ça fond. On nous annonce une hausse de températures pour cette fin de semaine. Je vais pouvoir bronzer. :-) Bises alpines.

      Supprimer
  34. D'un jour à l'autre
    espoir de grandes randonnées -
    sommets silencieux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. C'est vrai que les sommets sont bien silencieux. Les marmottes vont bientôt recommencer à siffler! Merci de la visite.

      Supprimer
  35. tu as encore tant de neige ? je n y crois pas... ici c est carrément l été... bonne soirée bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu de la neige tout le mois de mai, il neigeait jusqu'à 1500 mètres. Les sommets que tu vois sur la photos sont à plus de 4000 mètres. Il y a encore beaucoup de neige au-dessus de 2500 mètres actuellement. Mais c'est très bien pour les glaciers qui peuvent ainsi se régénérer un peu. Bises alpines.

      Supprimer
  36. Dis-lui qu'il se dépêche, bientôt arrive l'été... Il y a des années que l'on n'avait pas vu autant de neige, c'est incroyable. Douces balades dans ton beau pays, les abricots son-ils déjà là ? Bises maritimes. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Les abricots ne sont pas encore là, nous sommes juste à la fin des asperges et au début des fraises. Et puis les abricotiers ont beaucoup souffert du gel du mois d'avril, donc, les récoltes sont fortement compromises. On mangera d'autres douceurs. Bises alpines.

      Supprimer
  37. Quelle charmante photo, très beau paysage, et ce pendant un printemps qui balbutie, bredouille.
    Le Cervin visible sur ta photo? Il est caractéristique, mais de si loin, peut être pas facile à voir.
    À plus, et évidemment point de Jeanne d'Arc en Suisse.
    À moins que à Genève, regarde la photo jointe.

    https://i.goopics.net/pr4Av.jpg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Yannn. Ah ben oui, Jeanne d'Arc est venue à Genève. Je ne connaissais pas ce vitrail. Merci pour la découverte! Quant au Cervin, il n'est pas visible sur cette photo, il est derrière cette chaîne, bien caché des regards indiscrets. ;-) Bises alpines.

      Supprimer
  38. Tant de choses en si peu de mots...
    Je devrais me mettre au haïku, peut-être. En tout cas, les sommets enneigés sont une splendeur.
    Et tu les sublimes, comme à chaque fois.
    Bisous du sud, ma frangine
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma girl. Je me triture toujours les neurones pour arriver à en faire un. Tout l'art de dire l'essentiel en 17 syllabes. Le petit haïku allait bien avec la grandeur des montagnes. Bises alpines.

      Supprimer
  39. En attendant, on admire la beauté de ces sommets enneigés!

    RépondreSupprimer
  40. Comme toi pour diverses raison cela fait longtemps que je n'ai pas gravi un sommet et cela me manque Beau dimanche Dédé bises caniculaires du Languedoc !

    RépondreSupprimer
  41. petit coucou d amitié... la neige a enfin fondu j espère... bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Devant ma fenêtre, oui bien sûr. Plus haut, ça fond aussi. L'été s'installe gentiment, semble-t-il. Bises alpines

      Supprimer
  42. bon mon com est ? bonsoir Dédé , waouh magnifiques photo et texte et ces montagne enneigée en N/B j'aime beaucoup gros bisous belle semaine A + coucou de nos vacances en CCar

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfois, les mystères de l'informatique nous tiennent en haleine. :-) Merci de la visite et bonnes vacances à vous deux!

      Supprimer
  43. bon mon com est ? bonsoir Dédé , waouh magnifiques photo et texte et ces montagne enneigée en N/B j'aime beaucoup gros bisous belle semaine A + coucou de nos vacances en CCar

    RépondreSupprimer
  44. Bonjour, ici le printemps se prend pour l'été ! quelle chaleur !!! je te souhaite une bonne journée, bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici aussi, il commence à faire chaud. En tous les cas en plaine. Vive l'été. Bises alpines.

      Supprimer
  45. Coucou ma Dédé !
    Comme je suis en retard ioi ! Depuis notre retour de Bretagne, je rame dur.
    Ici, après un mois de mais froid et pluvieux nous voilà en été sous une chaleur à peine supportable.
    On s'attend au pire demain et après, comme de bien entendu, ça va péter et les températures vont perdre 10° -.
    On aurait aimé que les saisons se suivent doucement et sûrement comme dans le temps.
    Maintenant le temps, c'est comme tout, du grand n'importe quoi !
    Bises caniculaires !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma Claude. En ramant autant, j'espère que tu arrives quand même à voir un bout de terre? :-) J'ai entendu effectivement que la France a chaud. En Suisse aussi, du moins en plaine. En montagne, dès 13h00, on a un vent tempétueux qui se lève et qui rafraîchit considérablement l'atmosphère. Mais en quelques jours, l'hiver a fait ses bagages et laissé la place au printemps-été.
      Quant au grand n'importe quoi... j'adhère. :-) Bises alpines.

      Supprimer
  46. c'est d'une telle beauté!
    entre-temps le timide printemps a fait place à une pré-canicule, en Belgique aussi ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Une beauté qui évolue au fil des jours et de la fonte des neiges. Merci de la visite!

      Supprimer
  47. Une scène grandiose que seule Dame Nature peut créer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il fallait être là au bon moment pour l'immortaliser.

      Supprimer