vendredi 8 octobre 2021

Union


 

Après toute la pluie tombée, l'épais brouillard et les nuages altiers, une timide éclaircie s'installe enfin en ce début d'octobre, s'accrochant de toutes ses forces aux parois. Et dans un soleil qui ne réchauffe déjà plus à cette saison, le spectacle grandiose apparaît soudain, célébrant l'union éphémère mais si belle d'un automne guilleret avec un hiver bien trop prétentieux.

Dédé © Octobre 2021

94 commentaires:

  1. Ta façon, vivante de décrire la lumière, le temps et ce que tu vois, rend l'automne léger, réjouit l'âme ce matin.
    Merci, un beso méditerranéen.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. L'automne? Avec les températures du jour, on se croirait déjà en hiver. Un bisou très alpin et alpestre.

      Supprimer
  2. Coucou Dédé,
    J'aime vraiment te lire avant de découvrir la photo, et ainsi je visualise ;-)
    Tu trouves toujours la manière poétique de décrire l'endroit que tu nous présentes et l'ambiance qui y règne.
    Magnifique, merci
    Bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Essaie l'inverse pour voir ce que cela fait. :-) Bises alpines.

      Supprimer
  3. Voici un condensé de saison, de météo, et de la vie elle-même, à vrai dire... On dirait une salade de fruits, composée d'émotions allant de la colère à la joie, avec toutes les nuances entre deux.

    Bon week-end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Monsieur aux grandes oreilles. Une salade de fruits, mais des fruits d'automne hein. Quant à la montagne, oui, elle semblait à la fois en colère et à la fois très heureuse d'être baignée de lumière. Merci de la visite et bises alpines.

      Supprimer
  4. Quelle belle photo habillée par tes mot poétiques, Dédé.... merci pour cette saison célébrée qui avance doucement, mais sûrement...
    Bisou provençal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou poétesse du Sud. L'automne semble avancer très vite par chez moi. Ce matin, le brouillard est épais et diffuse une lumière blafarde. Bises alpines.

      Supprimer
  5. Ces montagnes sont saisissantes de beauté. C'est beau de voir les nuages s'écarter pour laisser la jolie éclaircie sur le vert des sapin. Merci Dédé pour ta merveilleuse photo... encore un petit goût d'automne avant les frimas de l'hiver.
    Gros bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma chère dame du bout du lac. Il fallait être là au bon moment quand l'éclaircie est arrivée. C'était éphémère! Bises alpines du sommet des sapins.

      Supprimer
  6. Et oui!! les saisons froides arrivent.....J'ai ressorti ma petite laine !! La nature est un jardin et non un magasin !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'oublie pas le bonnet et les gants. Cela caille ce matin. ;-)

      Supprimer
  7. bonjour dédé
    magnifique photo
    on ce sent tout petit
    amitié et belle après midi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très très petit. Merci de ta visite Anne. Bises alpines.

      Supprimer
  8. Tellement beau que j'en tremble!
    Vertigineux.
    Bises de mon pays bien plat.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, non. Ne tremble pas. Reste bien droit et campé sur tes pieds. ;-) Bises alpines de mon pays très accidenté.

      Supprimer
  9. Quel contraste avec le plat pays qui est le mien !
    Superbe.
    Bon week-end Dédé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Est-ce que tu aimerais un petit bout de montagne? Bises alpines.

      Supprimer
    2. Autant que tu pourras... ;-)))) Merci Dédé. Bises picardes.

      Supprimer
  10. Quel beau spectacle, un régal pour mes yeux car je n’ai pas la chance de voir ces paysages dans mon pays

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien d'autres paysages pour compenser. Enfin, il paraît, je ne suis encore jamais venue par chez toi. :-)

      Supprimer
  11. Bonjour Dédé,
    J'aime beaucoup en montagne lorsque l'automne flirt avec l'hiver.
    Oui, la saison avance et les premières neiges sont là .... Mais on cherche encore un peu de douceur, de chaleur.
    Bonne fin de semaine. Une bise des Alpes du Sud

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Elisa. C'est un moment de l'année que j'affectionne particulièrement. Mais il semblerait que cette année, l'hiver soit pressé d'arriver ou alors l'automne d'avancer. Bises alpines.

      Supprimer
  12. Coucou Dédé, l'automne prends ses marques avec cette saison si particulière comme ta photo qui résume ce sentiment, un ciel tourmenté et une Lumière je dirais magique. J'aime beaucoup cette image entre la dureté de la montagne et la douceur de l'éclaircie, merci pour ce "bol" d'altitude.
    Bon Dimanche et bises de notre Isère en attendant les couleurs d'automne...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Prendre un bol d'air frais tous les matins, c'est bon pour la santé! :-) Bises alpines.

      Supprimer
  13. Coucou Dédé.n
    Nous quittons demain un parcours dans les montagnes (de France) aux sommets enneigé.
    Un parcours peut être un peut cour, avec une belle collection d'images tout de même...
    Bises A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou mon cher. Alors je me réjouis de voir quelques images par chez toi. Cela a dû te changer des littoraux! Bises alpines.

      Supprimer
  14. Coucou ma Dédé !
    Encore une bien jolie photo.
    J'avais peur que Octobre soir aussi pourri que le temps qu'on a en jusqu'ici depuis Mars mais il se pourrait que ce mois d'automne nous offre quelques belles journées, comme celle d'hier par exemple, qui a permis à une lessive de sécher dehors, comme une autre aujourd'hui d'ailleurs.
    Bon Dimanche ma Dédé et grosses bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma chère Claude. Octobre est en tous les cas très frais par chez moi. Je ne sais pas si nous aurons un été indien. Mais profitons de ces belles lumières et des quelques belles journées que nous aurons. Bises alpines.

      Supprimer
  15. comme c est joli... tant le texte que les photos... gros bisous bonne continuation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. A toi aussi, une belle semaine! Big bisous.

      Supprimer
  16. L'hiver est plus pressé que nous de voir les jours s'écouler pour s'installer en maître des lieux !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un petit plaisantin cet hiver. J'aimerais bien qu'il reste encore un peu à l'écart.

      Supprimer
  17. Aaah, la première neige !...
    C'est une charnière, un peu comme un baptême...
    Venu de ma plaine en octobre 2013, c'est en vallée de Névache que pour la première fois j'ai assisté à l'arrivée de la neige. Vers 16 heures, sur la crête de l'autre côté de la vallée, le ciel assombri a avancé un couvercle vers moi. Puis la crête s'est ourlée d'une légère blancheur qui est descendue lentement le long de la pente. Un imperceptible courant d'air a progressivement fait descendre la température jusqu'à "froid" tandis que le tapis blanc traversait la vallée. Et puis doucement, la vague rumeur de la vallée à disparu... En quelques minutes un ciel lourd a apporté l'ombre, le froid humide et un silence inquiétant de présence.
    Et puis, tandis que le tapis blanc remontait les pentes de mon vallon, seul au beau milieu du silence un nouveau bruit est apparu: celui des flocons lourds tombant sur les branches des mélèzes.
    Et moi, j'étais seul au monde pour vivre ça !

    Ca fait trois matins que le pare-brise de Sandy est gelé. Si 800 mètres d'altitude nous séparent, à raison de 0,65°C, "et toutes choses étant égales par ailleurs", quand j'ai 0 tu dois avoir environs -5: effectivement, en début de saison, ça doit piquer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "...à raison de 0,65°C PAR 100 METRES,..."

      Tsss !...

      Supprimer
    2. Coucou. Quelle belle évocation de l'hiver qui arrive. C'est toujours un moment fabuleux quand les premiers flocons débarquent. Je me souviens de l'arrivée de l'hiver en novembre 2017. Les températures avaient été relativement douces toute la journée mais le soir, le ciel s'est assombri, le vent à commencer à souffler en rafales et la pluie à tomber et hop, quelques heures après, c'était l'hiver, jusqu'à la fin d'avril 2018.
      Quant aux températures, elles n'ont pas encore passé le seuil des 0, mais cela ne saurait tarder, en tous les cas le matin. Bises alpines et bel automne mon cher.

      Supprimer
  18. C'est le temps dans les chalets où le feu crépite.
    Ah oui, la raclette de ton pays suivi d'un bon chasselas.Un sorbet aux agrumes pour refroidir la bouche ou le fameux "Sii " d'ailleurs que je n'ai jamais dégusté.
    Et pour finir un cognac pour réchauffer le coeur en savourant la vie.
    Bises du dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Attention, il faut choisir un bon fromage pour la raclette. Il ne faut pas qu'il fasse de l'huile. Pour le dessert, je préfère le sorbet pour ne pas alourdir l'estomac et je passe mon tour pour le cognac. Il faut commencer doucement la semaine. :-) Bises alpines.

      Supprimer
  19. pas de doute, le spectacle est là !

    RépondreSupprimer
  20. Photo sublime ! au sens propre du mot : beau et inquiétant à la fois
    Bon automne, Dédé, bises bien tempérées (pour le moment) comme le clavier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, "beau et inquiétant". J'adore ces atmosphères qui mélangent les sentiments. Quant au clavier bien tempéré, tiens, cela me donne envie de ressortir mes partitions, même si je n'ai pas beaucoup de temps. Bises alpines ma chère Tilia.

      Supprimer
  21. Coucou chère dame Valaisanne
    Première attaque de l'hiver avec ce poudrage des hauts sommets mais ce n'est qu'un coup d'essai et de belles journées devraient nous être encore offertes pour aller courir les sommets enneigés (enfin pas trop haut quand même).
    Bises savoyardes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. J'espère que oui mais cet automne s'annonce déjà bien frisquet. Le matin, il faut sortir la doudoune. Et mettre le chauffage dans la voiture. Mais cette semaine est annoncée bien lumineuse. Il va falloir en profiter. Bises alpines et bonnes randonnées dans les couleurs automnales.

      Supprimer
  22. Superbe photo qui me donne hâte de retourner dans ton beau pays. La montagne est une nourriture devenue indispensable à mon bien-être, c'est incroyable. Douce journée Dédé, à bientôt. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je n'avais pas la montagne...;-) alors je ne peux que te comprendre. Merci de la visite et bises alpines.

      Supprimer
  23. Bonjour Dédé, l'union bien trop éphémère de l'automne avec l'hiver donne envie de respirer l'air pur des montagnes et de beaux sentiers que tu décris ou il fait bon marcher et se recentrer sur sa vie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou mon cher Jerry. Elle est belle cette vie qui nous laisse entrevoir de telles unions dans la nature. Profitons, profitons, ici et là et soyons attentif à ce que la nature nous offre. Bises alpines.

      Supprimer
  24. Réponses
    1. Je suis en train de te tricoter un bonnet. Il sera prêt... en 2050 je pense. :-)

      Supprimer
  25. Dédé, après la pluie, peut-être aussi des champignons ? Belle et bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne crois pas si bien dire. Ce soir, c'est velouté de champignons à la maison. Mais je les achète sur les étals car je n'ose pas les ramasser moi-même. Je tiens à ma vie. :-) Bises alpines.

      Supprimer
  26. Lente hésitation des sommets qui s'habillent de blanc narguant les feuillus de la plaine qui se parent de mordoré sous l'oeil indifférent des sapins. Qui va remporter le duel de la saison naissante ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, je ne me fais pas d'illusion. A long terme, ce sera bien le seigneur hiver qui va régner en maître là-haut. Mais profitons de cet automne plus bas. Bises alpines.

      Supprimer
  27. L'automne, l'hiver, peu importe la saison lorsqu'elle nous offre un si beau spectacle. Et lorsque les deux s'unissent, même l'espace d'un instant, quel plaisir ! Très belle photo, merci Dédé.
    Belle journée à toi. Bises bassoises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Profitons de ces instants où le soleil illumine nos vis. Merci Françoise. Bises alpines.

      Supprimer
  28. bonjour Dédé , ah oui ça tu as raison et ces nuages sur cette montagne un peu enneigée j'aime +++++ ! merci pour ce beau cliché
    bisous belle fin de semaine a +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Je savais que tu allais aimer. :-) Bises alpines et belle semaine.

      Supprimer
    2. merci Dédé c'est un régal pour moi tes clichés ... gros bisous belle semaine a +

      Supprimer
  29. Magnifique ciel gris
    un bel écrin
    pour tes joyaux
    :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouf... Tu n'as pas parlé de mes bijoux de famille. :-))) Bises alpines.

      Supprimer
  30. C'est une merveille, je regarde, je me tais, j'admire !

    RépondreSupprimer
  31. je viens faire un petit tour à la montagne... gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il commence à faire vraiment très frais. Couvre-toi bien si tu repasses. Bises alpines et belle semaine.

      Supprimer
  32. Ta photo est très belle, bonne soirée Dédé.

    RépondreSupprimer
  33. Coucou Dédé.
    Notre "road movie" a pris fin hier...
    Oublier internet une quinzaine fait du bien!
    Quand nous avons parcouru les Hautes Alpes et vu les sommets enneigé j'ai eu une petite pensée pour tes sommet à toi!
    Bises, très bonne semaine, A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou mon cher. C'est gentil de penser un peu à moi. :-) Bises alpines.

      Supprimer
  34. Quelle palette de nuances !! Il nous faut une courageuse photographe pour nous offrir une telle image : somptueuse ♥♥
    Bonne semaine, Dédé ! Un peu plus emmitouflée même en plaine :-)
    Schmoutz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Courageuse moi? Peut-être que oui en portant le téléobjectif, il est lourd! :-) Bises alpines.

      Supprimer
    2. Ben oui, faut quand même grimper là-haut.
      Moi qui reste au ras de la plaine, j'emporte le plus léger possible.
      Bonne nuit, chère Dédé!
      Schmoutz

      Supprimer
  35. Heureux cédé de pouvoir retrouver le chemin de ton blog avec mon nouvel ordinateur ! Que la montagne est belle ! Bises languedociennes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Salutations à ton nouvel ordinateur et à toi. Contente de te savoir de retour pour de nouvelles aventures. Bises alpines.

      Supprimer
  36. Union de l'automne à l'hiver, comme tu le dis si bien.
    Toulouse Lautrec le libellait ainsi .... L'automne est le printemps de l'hiver.
    Ta photo est superbe, quel coup de projecteur solaire sur la blancheur des neiges.
    Et au plus on descend dans la vallée, plus on retrouve de l'ocre, et des nuances de vert.
    Les mélèzes, n'ont pas encore leur belle couleur flamboyante. Tout doucement on s'avance.
    Amicalement. Yann

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello. Tu analyses bien les différentes palettes de couleurs qu'il y avait ce jour-là mon cher. J'aime ces moments où les saisons s'entrechoquent. Cela donne des spectacles magnifiques. Quant aux mélèzes, ils commencent leur mue. C'est le moment que je préfère dans l'année. Bises alpines.

      Supprimer
  37. Lumière et ombre sur ce paysage sublime sublimé par tes mots

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un instant saisi. Après, il n'y avait déjà plus de soleil.

      Supprimer
  38. Parfait cette limite automne hiver.
    pas trop froid ma petite Dédé?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas encore sorti les pulls d'hiver. Et pas encore mis les nouveaux pneus d'hiver (que je n'ai pas encore achetés d'ailleurs). L'hiver doit encore rester à distance car je ne suis pas prête! :-)

      Supprimer
  39. Bonjour, je découvre agréablement votre blog et je m'aperçois que vous possédez une belle plume, un don pour vos écrits sur lesquels je m'évade sur chacun de vos mots. La photo qui l'accompagne est spectaculaire avec ce mélange d'ombre et de lumière. J'aime beaucoup la montagne, c'est une vraie thérapie pour le corps et l'esprit ! Merci pour cette bonne bouffée d'oxygène et votre ressenti sur ce cliché ! Bonne fin de journée à vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour et bienvenue ici. Contente que cela vous plaise et que vous fassiez partie de mes lecteurs. Ici, c'est souvent la montagne qui parle, dans les mots et par les photos. Et vous avez ô combien raison: elle est une thérapie, en toutes saisons. Belle fin de journée également.

      Supprimer
  40. Bonjour Dédé, l'automne enchante l'écrit avec cet automne guilleret et cet hiver à venir bien trop prétentieux , j'aime cette poétique idée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai toujours trouvé que l'hiver était prétentieux. J'aimerais bien qu'il reste encore un peu à distance car l'automne n'a pas encore dit son dernier mot. Merci de ta visite et bises alpines.

      Supprimer
  41. Mais oui l'hiver est prétentieux, il suffit d'un rayon de soleil et les nuages et la brume se dissipent en ce moment et l'automne triomphe !
    Figure toi que nous sommes passés au dessus du lac Léman mardi après midi ver 17h. Pas de nuage et nous avons bien vu Lausanne et les forêts alentours, les champs bocagers et pas de neige ! Que du vert partout ! Tu te doutes que j'ai pensé à toi... Une fois que nous sommes arrivés au dessus du Jura (du coté d'Arc et Senan) le commandant de bord a annoncé que nous commencions la descente vers Paris. Déjà ai je pensé ! C'est trop tôt !
    En tout cas une fois rentrés chez nous nous n'avons pas encore eu besoin de mettre le chauffage, tu le dira à l'hiver, n'est ce pas ?
    Bise de par chez nous où il a fort soufflé cette nuit et où j'ai dormi comme une marmotte sans rien en entendre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. C'est incroyable ces distances en avion. On est au-dessus du Léman et l'avion commence déjà à descendre. Je ne suis pas sûre pourtant que ce soit très vert autour de Lausanne, peut-être de ce vert un peu passé qui préfigure les frimas. Chez moi, c'est plutôt jaune et blanc. Les mélèzes ont tourné, la neige est encore tombée en haute altitude. Peut-être que dimanche j'irai encore faire une balade en haut. Ici, le chauffage fonctionne depuis quelques semaines. Bises alpines.

      Supprimer
  42. Quand les personnes ont séjourné dans les pays chauds, au retour au pays, elles apprécient "les saisons"

    RépondreSupprimer