vendredi 24 juin 2022

Instant de grâce

 


 

Le sage majestueux avait croisé ma route. Ou alors j'avais croisé la sienne. Peu importe finalement car nous n'avions pas eu besoin d'échanger quoi que ce soit. Il savait que je savais. 

Les montagnes étaient notre refuge, les nuages nos amis et le ciel bleu l'éternité.

Devant l'Eiger, le Mönch et la Jungfrau, il s'était installé tranquillement et le temps avait suspendu sa course afin que cet instant de grâce reste gravé à jamais. Sur ce coup-là, lui et moi, c'est sûr, allions envoyer au monde entier une véritable carte postale suisse. 

 

P.S 1.: c'est avec mon ami Quentin le Bouquetin que je vous laisse un temps. Je tire ma révérence. Soyez gentil et respectueux avec lui car c'est le roi de la montagne. 

P.S.2: Il y a des problèmes pour l'édition des commentaires depuis quelques temps. Certains n'arrivent plus à afficher leur nom et donc je me retrouve avec des commentaires d'anonymes. En changeant de navigateur, par exemple en passant de Firefox à Microsoft Edge, il semble que ce problème soit réglé. Si vous ne souhaitez pas changer de navigateur, merci de signer votre commentaire, je saurai ainsi que vous êtes. Merci! :-)

 

Dédé © Juin 2022

103 commentaires:

  1. Quel auguste réunion, trois vénérables sommets et un sage... En vous souhaitant un week-end aussi beau que votre photo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Monsieur aux grandes oreilles. Vous, vous avez de grandes oreilles. Lui, il a de grandes cornes. Il vaut mieux ne pas trop s'en approcher quand même , même s'il était à trois mètres environ. Et il était posté au meilleur endroit pour la photo, comme s'il savait que ce serait LA photo. Quel bouquetin ce Quentin! Bises alpines.

      Supprimer
  2. Sûr que je serai gentil et respectueux envers ton Roi, un peu envieux quand même de ne pas avoir réalisé ce cliché...
    Bon week-end Dédé, Reine de la montagne et de ses habitants !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Dommage ces commentaires qui deviennent anonymes car blogger dysfonctionne. J'ai une petite idée sur l'auteur de celui-ci mais je ne suis pas sûre. Christian? C'est toi? :-)

      Supprimer
  3. Espérant te revoir très vite avec tant de plaisir de tes petits récits.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Martine. Je n'ai pas tellement d'inspiration pourtant, il faut que je me repose un peu car trop de choses à côté, ici et là. Mais je reviendrai. Bises alpines et salutations de Quentin.

      Supprimer
  4. L’anonyme, c'est moi et je réitère mon message : reviens-nous vite, tes petits textes sont appréciés.

    RépondreSupprimer
  5. Coucou Dédé.
    Quelle splendeur...
    La majesté de l'animal sur un font sublime...
    Qui n'a jamais fait le rêve de réaliser une telle image ?
    Et voila que pour un temps (que j’espère le plus cour possible) un nous abandonne !
    Profite bien des beaux...
    Bise A +++++

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Daniel. Tu sais, il y avait deux bouquetins. Pas trop farouches. Et c'est vrai qu'il s'est couché au meilleur endroit, juste devant les sommets mythiques du canton de Berne. Une vraie carte postale suisse. :-) Bises alpines.

      Supprimer
  6. Quentin a fière allure dans ce paysage magnifique. À très bientôt j'espère, ces textes et photos nous transportent à haute altitude, c'est vivifiant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Antoine. C'est vrai qu'il est beau mon Quentin. Il n'avait pas encore son pelage d'été. C'est pour cela qu'il est un peu "bouloché". :-) Bises alpines et à bientôt

      Supprimer
  7. Juste magnifique.
    En effet, un véritable instant de grâce.
    Et en plus, il ne pouvait pas être à un meilleur endroit pour faire cette splendide et exceptionnelle photo.
    Bises et bonne journée Dédé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. J'avais tellement peur qu'il reparte avant d'avoir pu déclencher. Mais non, il a pris son temps, conscient de me faire un immense plaisir. C'était un véritable instant de grâce qui m'a donné beaucoup d'émotion. J'en avais les larmes aux yeux d'ailleurs. Bises alpines.

      Supprimer
  8. Ne t'inquiète pas, nous en prendrons soin, nous qui aimons tout ce que tu aimes. Amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Il faudra le caresser dans le sens du poil. :-)

      Supprimer
  9. Je le trouve tellement royal avec son air de "ne pas y toucher" que j'ai oublié de mentionner que je me sens bien petite à côté de lui mais pas anonyme comme écrit précédemment.
    Bonjour monsieur Quentin Bouquetin, je me présente, je m'appelle Chinou et je suis admirative et aime tout ce que la personne qui vous a posté ici nous offre. Prenez soin d'elle afin qu'elle nous revienne au plus vite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Mme Chinou. Je sais que vous faites de très belles aquarelles. Peut-être qu'un jour vous pourriez me dessiner. :-) A bientôt de la part de Dame Dédé.

      Supprimer
  10. Magnifique carte postale! Bonne pause!

    RépondreSupprimer
  11. Magistrale photo ! Ce caprin, roi des sommets, m'enchante. D'autant plus qu'il est l'image du Capricorne, mon signe astrologique de naissance.
    Wikipédia nous apprend que "Le mot « bouquetin » dérive du provençal boc-estain, dont l'origine viendrait soit de l'occitan boc estanc (« bouc au pied solide »), soit de l'allemand Steinbock (« bouc de rocher »). Capra est le nom latin de la chèvre, ibex est un type de chèvre. Les mâles sont appelés bouquetins, les femelles étagnes, les jeunes mâles éterlous et les jeunes femelles éterles." (pour lire l'article entier, cliquer sur ce lien).

    Mille mercis, chère Dédé, pour ce divin portrait du sage Quentin en pleine méditation.
    Et merci à l'Esprit des Montagnes qui a favorisé votre rencontre afin de faire connaître au monde, qui en a bien besoin, la vraie Sagesse. Celle qui consiste à vivre en harmonie avec notre mère Nature.
    Bon été, Dédé, repose toi bien dans la fraîcheur de tes chers sommets.
    Bises estivales, en attendant la fin des canicules !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Tilia. Il est vrai que Quentin a le pied très solide. Il ne se laisse pas démonter devant une paroi rocheuse et gambade comme si de rien n'était de caillou en caillou. Il est le roi de la montagne et ne pourrait vivre ailleurs. Comme Dédé d'ailleurs. Bises alpines et à bientôt pour de nouvelles aventures.

      Supprimer
  12. Trop beau le bouquetin dit Quentin.
    Oui, une magnifique carte postale suisse pour le monde entier.
    Je pars avec mon gars Augustin sur la Costa Brava, bonnes vacances à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Augustin? Qui est donc Augustin? :-) Bonnes vacances. Pour moi, elles ne sont pas d'actualité. Bises alpines.

      Supprimer
  13. Comme tu as dû être heureuse ma chère Dédé de te trouver à quelques mètres de ce magnifique bouquetin et surtout au bon endroit devant ces majestueuses montagnes. Ces instants, on ne les oublie pas.
    Je te souhaite un bel été.
    Gros bisous
    Denise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non seulement il y avait Quentin mais il y avait aussi les trois sommets mythiques du canton de Berne à l'arrière. C'était vraiment un moment fameux. Bises alpines et très bel été à toi aussi.

      Supprimer
  14. Bonjour chère Dédé,
    Comme je comprends ta réaction devant ce magnifique animal!
    Il se découpe merveilleusement sur le fond éloigné des montagnes, produisant un effet de relief.
    Bisous.
    Bon après midi
    Mo
    http://leodamgan.wordpress.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. S'il se découpe aussi bien, c'est que j'avais choisi un réglage aux petits oignons sur mon appareil photo. Mais j'étais tellement stressée de me rater. :-) Bises alpines et à bientôt.

      Supprimer
  15. on va le chouchouter quentin... comme il est beau... et toi j espère qu on te reverra bientôt... gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour lui ma chère. Comme je le disais plus haut, il faut le caresser dans le sens du poil. ;-) Bises alpines.

      Supprimer
  16. bonjour Dédé , waouh ta photo de ce bouquetin et la montagne enneigée derrière waouhhh j'aime ++++++++++++++ ! , alors profitez en bien de cet été prenez soin de vous et A++ amicalement bisous de nous deux ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une vraie carte postale en provenance des Alpes, comme tu les aimes mon cher Bébert. Bises alpines et bel été.

      Supprimer
  17. "Il savait que je savais" Qu'ajouter? Que la fraîcheur des montagnes t'accompagne là où tes pas te guideront.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malgré le réchauffement climatique, les montagnes restent effectivement plus fraîches que la plaine. D'ailleurs, depuis quelques jours, les températures ont de nouveau bien baissé. Je me demande si je ne dois pas tricoter une écharpe à Quentin. ;-) Bises alpines.

      Supprimer
  18. Waouh... on en retient son souffle tant l'oeil de Quentin semble nous surveiller d'un oeil et de l'autre veiller sur son décor majestueux... Quel cliché ! Bravo Dédé comme toujours. Vacances méritées ! ;-) Je t'embrasse et bel été !! Leeloo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. C'est vrai. Il était très attentif à ce que je faisais et me surveillais du coin de l'œil. Il ne fallait pas lui faire peur en faisant des gestes brusques. Bises alpines et à bientôt!

      Supprimer
  19. Moment de grâce... Absolument, moment rare, précieux, incomparable. La noblesse de Quentin ne fait que conforter l'amour et l'admiration que je voue au monde animal. Photo superbe, merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour et bienvenue ici! J'aime aussi beaucoup les animaux et il faut dire qu'une telle rencontre est rare. Il fallait l'apprécier et remercier Dame nature d'être aussi généreuse. A bientôt pour de nouvelles aventures.

      Supprimer
  20. Avec ce bouquetin c'est sûr que tout va bien !
    Et tu savais qu'il savait que tu savais , c'est certain aussi .
    Bonne soirée
    l'Marco

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Finalement, tout le monde savait. :-) Bises alpines.

      Supprimer
  21. Il est superbe ce bouquetin, tu as réussi la une photo magnifique.
    Passe une belle journée.
    Amicalement.
    Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu bouloché car encore avec une partie de son pelage d'hiver. Maintenant il doit avoir laisser son manteau et mis un beau tee-shirt. :-) Bises alpines.

      Supprimer
  22. Coucou ma Dédé !
    Magnifique photo et une légende super bien écrite. Il est super beau Quentin !.
    Bonne pause ! Tu pars quand je reviens.
    A bientôt et gros becs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hein qu'il est beau! Je sais que tu reviens mais moi, j'ai perdu un peu la gniak des blogs ces temps-ci. Il faut que je prenne un peu de temps pour renouveler le stock de photos et avoir un nouveau souffle pour l'écriture. Je ne sais pas combien de temps cela prendra. Mais je passerai de temps en temps ici ou là. Bises alpines ma belle et bel été.

      Supprimer
  23. Dédé je t'envie d'avoir fait une telle rencontre. Chez moi il y a quelques années je rencontrai aussi des mouflons dans le Caroux mais depuis que l'on a autorisé les tirs dit de régulation (ce sont les c... que l'on devrait plutôt réguler !) je n'en rencontre plus hélas Bises languedociennes Ulysse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Je n'ai jamais vu de mouflons dans le cadre de mes randonnées. Mon père en voyait il y a une vingtaine d'année tout près de notre chalet à la montagne. Maintenant, ils ne sont plus là. Quant à la régulation des cons, il y a du boulot!! :-) Bises alpines.

      Supprimer
  24. Magnifique photo Dédé..... impressionnant Roi de la Montagne. Quelle chance d'avoir pu croiser vos chemins... il n'y a pas de hasard, et j'imagine ton émotion à le photographie dans cette pose, si près de toi....prends ton temps, prends soin de toi, et reviens-nous en pleine forme. Nous t'attendons avec impatience.
    Bises provençales.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Tu crois qu'il avait tout calculé le Quentin? Finalement, peut-être bien. Il devait m'avoir vue bien avant que moi je ne le repère. :-) Une rencontre au sommet, mieux qu'une réunion du G7! Bises alpines et à bientôt.

      Supprimer
  25. Une belle photo, Dédé; Ce bouquetin, avec les montagnes derrière lui, est magnifique ! A bientôt. Daniel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et tu as vu ces cornes! Attention aux fesses. :-) Bises alpines.

      Supprimer
  26. Une splendeur Dédé, un moment exceptionnel !
    Plus modestement enfant, avec mon grand père, j'ai croisé une biche et son faon. Gravé pour toujours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Je crois que tous les animaux que je vois en forêt ou en montagne sont beaux. Sur mon balcon, j'ai depuis quelques temps deux visiteurs presque quotidiens. Ils sont bien plus petits que Quentin mais tout aussi facétieux. Bourrin et Musclor sont mes amis écureuils. Bises alpines.

      Supprimer
  27. Ce sage a fière allure, avec ses cornes se détachant sur ce magnifique ciel bleu..

    MissYves

    RépondreSupprimer
  28. Oui, cette rencontre avec Quentin le Bouquetin est un instant de grâce, je l'aurais pris ainsi moi aussi. Quel magnifique animal, quel beau paysage... qui nous font tant de bien. Bonne pause, Dédé. Je ne sais quand tu reviendras, le sais-tu toi même ?... mais je serai là dès ton retour. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma chère Françoise. Je ne sais pas quand je vais revenir. Je suis assez fatiguée par un printemps très speed au niveau du travail et de quelques petits soucis de santé que je dois régler. Et je manque un peu d'inspiration dans le choix de mes photos et de mes textes. Mais ne t'en fais pas, je vais faire quelques visites des blogs amis. Bises alpines.

      Supprimer
  29. Bonjour Dédé, et quel instant de grâce que tu nous offres en cadeau, je te dirais que ce n'est pas une rencontre mais un miracle de la Nature, si tu n'est pas d'accord ce n'est pas grave car ce VRAI moment est quelque chose de fantastique et au final les mots manquent.
    Merci de tout cœur pour cette magie, des bises et bon Dimanche.
    Jean-Pierre (JP65)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Je suis tout à fait d'accord avec toi. Les animaux ne se montrent que s'ils se sentent en confiance. Ce qui était le cas avec Quentin. Je pense qu'il a senti que je ne lui voulais aucun mal et que j'adore les animaux. Bises alpines ami photographe et merci de tes fidèles visites.

      Supprimer
  30. Tu pars sur une image splendide. Je crois que je vais faire comme toi, m'éclipser.
    💙💛

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être que nous partons pour mieux revenir? En tous les cas, tu as les salutations et l'amitié de Quentin pour t'accompagner. Bises alpines.

      Supprimer
  31. Ton image est superbe... J'ai le même problème sur mon blog... il faut cliquer sur la petite flèche à côté de anonyme et se connecter avec son nom

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Marie. J'ai changé de navigateur. Cela m'énervait trop. :-) Merci de ta visite de la part de Quentin et de moi-même. Bises alpines.

      Supprimer
  32. Coucou ma Dédé !
    Bizarre, je ne vois pas mon commentaire et je ne me rappelle plus ce que j'avais écrit.
    peut-être que ta photo est magnifique et que QUENTIN est bien beau, et que ta longue légende est super bien écrite.
    Bonne pause et reviens nous vite !
    Gros Becs !
    Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Il est plus haut ton premier commentaire. Mais c'est rassurant car tu as écrit à peu près la même chose dans les deux commentaires. Cela veut dire que c'est sincère. :-)) (je t'embête). Bises alpines ma belle.

      Supprimer
  33. Bonne pause Dédé !
    Quentin, sereinement splendide. Quentin, un vicomte ?
    Bises atlantiques
    K/Jean-Michel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quentin, le ROI de la montagne. A bientôt! Bises alpines

      Supprimer
  34. Augustin, c'est mon fils.
    Comme c'est bon d'être en vacances.
    Bises de la Costa Brava

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahhhhhh. Bonjour Augustin. Bonjour Laurent. Bonnes vacances!

      Supprimer
  35. Bonjour Dédé,
    Ta photo est une merveille ! Un instant de grâce merveilleux.
    Tu devais être si contente de cette rencontre.
    Si je comprends bien tu vas te mettre en pause pour les vacances. J'espère que ta santé est bonne et que le moral suit ....
    Je t'embrasse et te souhaite le meilleur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. J'étais très contente et aussi très émotionnée. :-) (quand on est sensible, on ne change pas). Concernant ma pause, elle n'est pas liée à une prise de vacances mais bien parce que je manque de temps, d'inspiration et il faut que je règle quelques petits soucis ici et là. Bises alpines et à bientôt.

      Supprimer
  36. Dédé, aucune crainte, il est trop beau devant un tel panorama. Belle et bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu lui raconteras des histoires pour l'occuper? Hein dis? Bises alpines et à bientôt.

      Supprimer
  37. waouhhh ! il est beau Quentin! mais de loin !! lol c'est vrai qu'il y a des problèmes pour passer les comm' impossible de commenter chez certaines amies ! je vais essayer de passer par firefox puisque je suis avec edge...qui sait? bisous de l'EST ! bonnes vacances !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. C'est un peu pénible ces problèmes pour les commentaires. Blogger ne nous aide pas, fait des changement qui ne fonctionnent pas. C'était mieux avant! :-) Bises alpines et à bientôt.

      Supprimer
  38. Oh je ne risque pas de le déranger, je le garde en fond d'écran pour l'admirer tout l'été ! Bon mois de juillet, un beso . (chez moi les problèmes de commentaires se sont, enfin, arrangés.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh! Quentin va être dans ton salon ou ton bureau? Quel veinard! Bises alpines.

      Supprimer
  39. Bonsoir ,
    Tu nous laisses encore un cadeau précieux avant de t'éclipser quelque temps .
    Je te souhaite un été à la hauteur de ce que tu souhaites .
    A plus tard !
    Pulsatilla .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudra bien en prendre soin car il est fragile le cadeau. Tout comme son biotope. Merci et bises alpines.

      Supprimer
  40. je vois que tu laisses tintin le bouquetin et tu pars en vacances sans lui ! c'est trop triste

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou mon barbu. Tu as vu que Quentin a une petite barbichette? Il en prend grand soin tous les matins avant d'aller gambader dans les montagnes. Et je ne prends pas encore de vacances. Pas le temps, je travaille. ;-) Bises alpines.

      Supprimer
  41. Bonjour Dédé. Ton portrait est de toute beauté !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Philippe. J'aurais pu faire un autoportrait mais non! :-) Bises alpines.

      Supprimer
  42. Quelle merveille, quelle classe, Quentin le bouquetin est d'une beauté rare... Merci pour cette carte postale Suisse, la canicule se dissipe autour de moi. Douce journée Dédé, à bientôt. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Depuis les quelques jours où effectivement il a fait très chaud (j'en ai profité pour être malade comme en plein hiver), les température se sont quand même bien rafraîchies. Et c'est tant mieux pour tout le monde et aussi pour les glaciers et Quentin. Bises alpines et à bientôt.

      Supprimer
  43. Chère Valaisanne
    Un bouquetin devant la trilogie des trois sommets emblématiques de l'Oberland, voilà qui me rappelle un lointain souvenir avec l'escalade de la face nord du Mönch en deux jours !
    A bientôt puisque tu t'évades quelques temps
    Bises savoyardes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Christian. Ici Quentin. Je réponds à la place de Dédé qui est très occupée. Contrairement à nous, elle n'a jamais effectué la face Nord du Mönch. :-) Elle ne sait pas ce qu'elle manque. A bientôt et bel été ici et là, en haut ou en bas.

      Supprimer
  44. Saisissante photo, par sa beauté, par son côté nature authentique.
    Et ces Alpes bernoises, que je devine au loin sur la route de Strasbourg en arrivant sur Mulhouse.
    Par temps favorable.
    Ton cliché vaut monts et merveilles.
    À très vite, et te souhaite un bel été. Yann

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Ici Quentin qui prend le relais sur le blog de Dédé. Je vois que tu connais très bien ta géographie. Tu as bien reconnu les mythiques sommets bernois, la fierté de toute la Suisse. Gros becs alpins.

      Supprimer
  45. Un petit tour parmi tes photos et tes textes pour se rafraîchir : ça fait du bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même en haute montagne, il fait chaud... les glaciers fondent. :-(

      Supprimer
  46. Bonjour, qu'il est beau ! je te souhaite une bonne soirée, bisous et à bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Francine. C'est moi Quentin. Dédé est occupée ailleurs. J'en profite pour taper sur son clavier avec mes gros sabots. Il faut que je fasse attention à ne pas rayer son écran avec mes cornes. :-) Becs alpins.

      Supprimer
  47. Un instant de grâce, une vraie magie.
    J'imagine tes frissons...
    Bises de ma Loire desséchée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et imagine les frissons de Quentin quand il m'a vue. :-)) Bises alpines.

      Supprimer
  48. Bonjour Dédé, La quiétude et l'espace montagnard pour cadre de réflexion, je salue Quentin le bouquetin . Bonne pause estivale que je te souhaite inspirante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Jerry. J'espère que tu vas bien et que tu chantes l'été avec ta guitare, le coeur heureux. Bises alpines.

      Supprimer
  49. César le balbuzard et Charlotte la marmotte souhaitent de bonnes vacances à Quentin le Bouquetin et à Dédé.
    De la part de sa frangine drômoise.
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    RépondreSupprimer
  50. un petit tour à la montagne ça rafraichit... gros bisous d amitié

    RépondreSupprimer
  51. Coucou, je peux te proposer une sortie un peu à la fraîche en haut du col du Lautaret, le jardin d’altitude.
    Un havre de tranquillité, si on visite en fin d'après midi, début de soirée.
    Et des plantes du monde entier, et d'autres, qui sont bien de chez nous.
    On peut même y observer la rapide fonte des glaciers :-(
    Amic@lement. Yann

    RépondreSupprimer