vendredi 5 juillet 2024

Le temps d'un été


J'aurais pu choisir le ciel, ou le lac. Finalement, j'ai plongé avec délectation dans ce mélange des deux, sans trop savoir où cela me mènerait. 

Il suffit de peu parfois: un lac, des montagnes saupoudrées de neige alors que c'est l'été, des mélèzes d'un candide vert tendre et des nuages capricieux après un déluge de pluie. Mais dans ce presque rien, sur ce petit chemin au-dessus de la vallée, il y avait pourtant l'infini : une brise légère chassant doucement l'averse capricieuse et qui promettait, peut-être, un lendemain ensoleillé. Même les chevreuils l'espéraient.

Ce jour-là, la vie, à travers cette infime trouée de ciel bleu, a pointé du doigt la minuscule voile blanche sur le lac enfin endormi. Elle a insisté pour nous dire de continuer à naviguer, vers d'autres possibles, d'autres rivages.  Le message était clair et limpide, il fallait s'obstiner à chercher ce qu'on ne trouverait peut-être jamais. Mais qu'importe car l'éclaircie, quoi qu'il se passe, arriverait et s'installerait, le temps d'un été ou alors pour l'éternité. 

******************************

P.S. C'est avec ces mots que je vous laisse. Il est temps pour moi de regarder les nuages et de compter les fleurs. Je ne sais quand je reviendrai. Je me demande en effet si ce blog va perdurer sous cette forme et/ou s'il n'y a pas des choses à changer. Prenez soin de vous.


Dédé@Juillet 2024

57 commentaires:

  1. Bonjour Dame Dédé,

    Votre photo, et en particulier ses variations de vert, du plus lumineux jusqu'au turquoise foncé, me ravissent et impriment en moi comme un espoir de mieux, une sensation de joie, une soif d'apaisement... Merci pour vos contributions, et au plaisir de vous lire pas trop tard...

    Bon été, Dame Dédé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Monsieur aux grandes oreilles. Je savais que vous alliez aimer cette photo, vous qui aimez tant le vert. Bises alpines.

      Supprimer
  2. Coucou ma Dédé !
    Quelle magnifique photo ! Accompagnée d'un beau texte, comme toujours.
    Je me pose la même question concernant mon blog, je dois dire que j'en ai un peu assez.
    Mais je continue pour les quelques lecteurs qui me restent fidèles.
    Prends soin de toi aussi et peut-être à bientôt !
    Bises campagnardes !
    Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma Claude. Le monde des blogs a beaucoup évolué. Mais je sens que maintenant je n'ai plus d'énergie entre le boulot, l'installation dans le nouveau chez nous et d'autres engagements ici et là. J'aimerais faire plus dans le domaine de la photo mais je manque singulièrement de temps et d'énergie. Il faut que je fasse des choix. On verra comment je vais faire. Peut-être une seule publication par mois? ou juste une photo sans texte? Je verrai et me laisse le temps de la réflexion. Je redonnerai de toutes façons des nouvelles. Bises alpines, bel été et prends soin de toi.

      Supprimer
  3. Les temps ont bien changé, les blogs ne sont plus ce qu'ils étaient.
    En tout cas moi je reste fidèle au blog de Dédé, ici ou ailleurs, toujours une photo magnifique et un beau texte qui l'accompagne.....
    Merci Dédé, Bises !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, merci pour tes mots mon gentil et fidèle troubadour qui partout où il va avec ses semelles de vent sème le bonheur. Je redonnerai des nouvelles. Bel été à toi et bises alpines.

      Supprimer
  4. Bonjour Dédé.
    Ta photo est très belle :)
    La vie des blogs... Nous ne plus à la page : les gens veulent des pouces levés, des like, des petits coeurs, des profils et des posts à adorer ou harceler. Il n'y a plus d'échange, bref nous ne sommes plus consommables ! Que faire ? Continuer. Continuer à écrire, à montrer nos photos, continuer à vivre, aimer.
    A bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi il faut continuer

      Supprimer
    2. Coucou Philippe et Martine. C'est sûr qu'aujourd'hui, lire des textes, mettre des commentaires et s'intéresser à l'autre plus que 30 secondes... cela prend du temps. C'est justement ce temps qui me manque mais surtout un grand manque d'énergie depuis le début de l'année. Je dois impérativement me reposer, être plus dehors, bref, profiter un peu plus de mon temps en dehors du travail. Mais je vous redonnerai des nouvelles de toutes façons. Bises alpines.

      Supprimer
  5. Coucou Dédé,
    C'est un ensemble, une association de choses qui fait que nous sommes touchés, émus...
    Très belle photo et très joli texte, comme toujours.
    Pour ma part, je trouve ton espace très bien comme il est, plein de poésie, et nous en avons bien besoin.
    Je suis aussi venue en Cévennes pour regarder passer les nuages et compter les fleurs, bref, me caler loin de la folie de ce monde, mais il est finalement bien difficile de l'oublier tant elle crie fort !
    Gros bisous et... a bientôt j'espère. Prends soin de toi en tous cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Pascale. Je te remercie pour tes mots et je suis bien d'accord avec toi. Nous avons besoin de beauté, de poésie, pour contrer la folie de notre monde. Il faut peut-être juste que je me repose un peu avant de revenir. Qui sait? En tous les cas, je te souhaite le meilleur pour cet été et même si dimanche soir, les choses ne seront pas ce que nous aurions voulu qu'elles soient, notre mission individuelle est peut-être de rééchanter le monde à notre manière. Bises alpines.

      Supprimer
  6. Reviens nous après ta pause, on en a besoin, mais de tes beaux articles aussi ;
    J'ai vu la voile blanche, le paysage magnifique et j'ai aimé cet optimisme que l'on veut garder en nous malgré tout, les vents contraires, les difficultés, les peines, il faut regarder du côté du soleil Dédé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Marine. J'avais peur que les gens ne voient pas la fameuse voile blanche, ma foi fort petite dans ce grand paysage. Je vais suivre tes bons conseils et regarder du côté du soleil, s'il daigne un peu plus montrer son nez durant cet été. Je te le souhaite doux et serein en tous les cas. Je redonnerai des nouvelles. Bises alpines.

      Supprimer
  7. Ben, écoute, j'espère bien que tu nous reviendras... On apprécie toujours tes articles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Martine, c'est toujours toi? :-) En tous les cas merci pour tes mots. Bises alpines.

      Supprimer
    2. Oui, c'est bien moi, souvent je m'aperçois que j'oublie de remplir les cadres hi, hi, hi.

      Supprimer
  8. Bonjour Dédé, un lac, des montagnes de neige l'hiver et l'été , les mélèzes et cette légère brise au milieu de cette si bénéfique chlorophylle ... oui, tout est là , la nature s'offre à nous gracieusement afin de respirer au cœur d'elle et se ressourcer loin des discours humains souvent haineux et stériles. Passe un bel été et prends bien soin de toi, Dédé, la vie est si belle et si précieuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu dis juste mon cher Jerry. Les discours humains sont souvents...inécoutables. Ecoutons battre le coeur de la nature et celui des êtres qui nous sont chers. Merci pour tes mots et bel été à toi, plein de musique. Bises alpines.

      Supprimer
  9. Bonjour chère Dédé,
    ce paysage est magnifique! Le lac et ses abords vont à merveille avec le ciel...
    Bises.
    Bon après-midi,
    Mo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou les jardiniers. Oui, une beauté ce paysage. J'ai retrouvé cette photo avec un très grand plaisir. Bises alpines et bel été.

      Supprimer
  10. Bonjour chère Valaisanne. Les blogs semblent ne plus être ce que recherchent les commentateurs et beaucoup d’abonnés nous quittent pour des textes très courts, des échanges en trois mots ou deux lignes sur Facdebouc ou Instagram et même maintenant pour être dans le coup, ils vont sur Tiktok ! Bonjour les likes, les emojis, les vidéos de quelques dizaines de secondes. Bref, il n'y a plus de vrais échanges! Qu’importe, je reste parmi les irréductibles…Bonnes vacances et bises savoyardes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou mon cher Savoyard. Tiktok? Je n'ai jamais essayé et je pense que je ne le ferai jamais. Instagram peut être intéressant pour la photo et j'y songe sérieusement. Mais les blogs? C'est tellement dommage que les gens ne prennent plus le temps de s'arrêter sur nos espaces. Je trouve les échanges tellement plus humains. De mon côté, j'ai quand même diminué un peu la longueur de mes textes et espacé les publications mais là, je fatigue. Je pense que toutes les contraintes, travail, expo photo et autres trucs m'ont vidée de mon énergie depuis le début de l'année et je dois me reposer. Et puis, si le temps le permet, marcher un peu plus! Merci en tous les cas pour tes mots, ta fidélité, ta gentillesse et je redonnerai des nouvelles. Bises alpines et bel été plein de découvertes ici et là.

      Supprimer
  11. Quelle que soit votre décision, je vous remercie pour les photos et vos textes si suggestifs.
    Bon été, Dédé !
    Dans quelques jours je survolerai les Alpes et peut-être verrai-je un paysage comme celui que vous nous montrez!
    Salu2.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Dyhego. J'espère que vous verrez nos belles montagnes depuis le hublot! Profitez de cet été et je l'espère à bientôt. Je redonnerai des nouvelles. Bises alpines.

      Supprimer
  12. Je sais ce que c'est que de remettre son blog en question, en suspens. Tu verras bien. Il est rafraichissant, les photos sont des promenades du jour, et tu nous donnes de la montagne, des fleurs, des cieux variés, et tout et tout. Mais... le besoin de s'asseoir et d'y penser, je connais ça :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes mots Edmée. Je sais que tu as fait une longue pause et que tu es revenue. Je pense que si je lâche ce blog, il me manquera quelque chose. Je prends le temps de la réflexion mais je prends aussi le temps de me reposer. Bises alpines et bel été.

      Supprimer
  13. J'espère que tu continueras à nous remplir les yeux de beauté, comme aujourd'hui.
    C'est véritablement utile, puisque c'est joli, nous apprend le petit Prince, et il a bien raison, on a besoin du beau.
    Merci, bises et bonnes vacances

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait vrai Adrienne. Nous avons besoin de beau et je suis flattée que tu considères ce que je fais ici comme faisant partie du beau. Il me faut simplement (peut-être) du repos et retrouver un peu du feu de dieu pour reprendre le flambeau dans quelques semaines. En tous les cas, je te souhaite un bel été. Bises alpines.

      Supprimer
  14. Les lacs de montagne ont toujours de merveilleuses et exceptionnelles couleurs. Je les apprécie d'autant plus qu'elles me renvoient à ma jeunesse.
    Avons nous une autre solution que celle de continuer à naviguer ?
    J'espère que tu ne vas pas nous lâcher et que, si tu changes d'hébergeur, tu m'avertiras. Tes publications sont très précieuses pou moi et, grâce à elles, je fais tous les voyages que je ne peux réaliser autrement que par ce biais. Bel été à toi .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Le lac était très beau mais bien trop froid pour la baignade. Il fallait juste contempler et penser à sa navigation. Ne t'en fais pas, je redonnerai des nouvelles ici et là selon ma décision. Bises alpines et merci pour tes passages fidèles ici. Bel été.

      Supprimer
  15. Tes photos sont magnifiques, mais ce que j'aime par dessus tout ce sont tes textes, des perles d'écriture.
    Merci, merci.
    Pense, change, arrête, fais ce que tu veux, surtout profite de l'été! Un beso mediterraneo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma belle. Je te remercie pour ton compliment. J'ai quand même souvent l'impression que les visiteurs regardent plus les photos qu'ils ne lisent attentivement les textes. C'est une des raisons pour lesquelles je les ai quand même raccourcis...(sauf le conte de Noël). Je verrai ce que je vais faire. Il est trop tôt pour me décider. Bises alpines et bel été à toi aussi!

      Supprimer
  16. Bonjour;
    Il y des textes qui vous élèvent , les tiens ont de ceux là et c'est précieux , rare. J'espère de tout coeur que l'on te retrouvera sans rien de changé malgré la migration d'Eklablog .
    Le lac est radieux sous ce ciel d'été , et si pur ! cela fait du bien en ce moment ...
    A bientôt , quand tu auras compté les dernières fleurs de la saison et contemplé tout ton soûl les nuages voyageurs .
    Si j'arrive à retrouver ton blog nouvelle formule : je suis nulle en informatique et je vais sûrement être engloutie dans ce changement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Je ne suis pas sur Ekablog mais sur blogger. Je pense que les sites qui hébergent gratuitement des blogs se posent de sérieuses questions sur ce que cela peut leur amener financièrement. Je me dis que Blogger va aussi faire des siennes à un moment ou à un autre. Mais ne t'en fais pas, je redonnerai des nouvelles avant de prendre une décision. Bises alpines et bel été.

      Supprimer
  17. bonsoir Dédé , merci pour cette photo de ces paysages magnifiques, tout y est la nature , le lac et les montagnes tout comme j'aime +++
    et ton texte est si bien écrit ! merci et bonne pause et réflexion , moi je l'aime comme il est , mais après ? si tu veux changer pas de problème pour moi , depuis 2016 ah oui !!! gros bisous beau weekend a+ merci ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mon cher Bébert, depuis 2006.... et j'avais un autre blog avant. Donc... on verra. Bises alpines et profite de cet été.

      Supprimer
  18. Un paisaje muy completo, en el que hay montaña, lago con buena cantidad de aguay unos áboles de esplendoroso verdor. Las nubes coronan el cielo, dándole mayor atractivo a ese espléndido cielo.
    La belleza del paisaje me ha cutivado. Se ve que te gusta mucho visitar esos espacios naturales.
    Feliz fin de semana.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hola y bienvenidos aquí. De hecho me gusta codearme con la naturaleza, sobre todo con la montaña, que es mi patio favorito. Esta foto es una región muy querida para mi corazón en Suiza. ¡Tanto mejor si te gustó! ¡Buen verano!

      Supprimer
  19. Un texte qui fait rêver sur ce paysage déjà inspirant en lui-même, et tu voudrais nous priver de tes publications ? J'espère que tu ne nous abandonneras pas! Prends une pause et dis-nous ta libre décision... A bientôt, j'espère!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Gine. Pardon, pardon. :-) Je comprends que je suis appréciée. Je réfléchis. En attendant, profitons de cet été, ma foi bien trop arrosé. Bises alpines.

      Supprimer
  20. Tes textes sont des bijoux d'écriture qui nous offrent paix et beauté: une poésie qui ouvre des fenêtres sur la nature et le monde...Des textes que tes photos embellissent et qu'on aime contempler

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie, cela me touche beaucoup, toi qui sais si bien manier les mots pour en faire des bijoux de poésie. Bises alpines.

      Supprimer
  21. ben oui c'est l'été, les longues soirées dehors où l'on regarde les hirondelles en se demandant quelle direction prendre à la rentrée .
    Le temps d'une pause et des longs couchers de soleil dans la douceur du soir....je te souhaite un bel été.
    Moi j'aime bien ton blog, tes photos et tes textes, c'est important de prendre le temps de publier, pour soi et pour les autres. Merci.
    Je suis content de penser que quelqu'un, toi, à l'autre bout de la France, prend le temps de peser ses mots , de cadrer ses photos , prend le temps de vouloir créer de la beauté, pour nous l'offrir. ça me rassure sur l'espèce humaine.
    J'aime bien venir musarder ici et me laisser porter tout simplement d'un article à l'autre.

    RépondreSupprimer
  22. Quelle magnifique photo et lumineux commentaire qui nous invite à ne jamais baisser les bras et à avancer vent debout coûte que coûte ! J'aime venir sur ton blog chère Dédé et il serait dommage de l'arrêter Bonne pause et bises languedociennes

    RépondreSupprimer
  23. comme de bien entendu un bien joli texte mais... une mauvaise nouvelle... j espère que si tu arrêtes ce blog, (ce que je regretterai), mais fais autre chose, tu penseras à me donner le lien où te joindre... gros bisous

    RépondreSupprimer
  24. Coucou très chère Dédé, tu sais tellement bien trouver les mots justes pour un ressenti ou j'ai du mal à Les trouvés, "il suffit de peu parfois" et là je te suis complètement, parfois j'ai l'impression qu'une vision est trop routinière et mon Dieu quelle erreur.
    Sur ta photo je me sens Vivant, il y a une réalité criante en souhaitant que ça ne s'arrête jamais. Ce que je souhaite également c'est que ton blog et toi avaient encore beaucoup de choses à nous raconter, sinon belles contemplations, prend bien soin de toi et comme toujours on attend de tes nouvelles. Très grosses bises Dédé et surtout merci.

    RépondreSupprimer
  25. En ce moment l'été est capricieux et les températures font le yoyo. On ne sait comment s'habiller: pull ou tee shirt ?

    RépondreSupprimer
  26. Tu as l'art de nous emporter sur le chemin du bonheur avec tes mots plein de couleurs.
    Bon sang que c'est beau! Comme ça fait du bien!
    Bises ligériennes.

    RépondreSupprimer
  27. Magnifique photo!
    J'espère que tes mots ne sont qu'un au revoir.
    missYves

    RépondreSupprimer
  28. Ciel ET Lac, Dédé tu as fait le bon choix !
    Photo sublime (je pèse mes mots) !
    L'auréole de nuages, d'une blancheur éclatante, qui s'étend au-dessus de la montagne illuminée par un coup de soleil plongeant entre deux nuées, offre là un spectacle grandiose.
    D'autant plus que les eaux du lac, en partie assombries par la vague d'ombre de la montagne et des nuages, évoquent les "sombres abîmes" du poème lamartinien.

    Il serait dommage que ta fatigue nous prive de tes si belles photos.
    Va, repose toi bien cet été et reviens nous offrir de temps à autres une image de tes chers sommets alpins.
    Bises confiantes en ta persévérance

    RépondreSupprimer
  29. Ne baissons pas les bras ! Quelle splendide photo, quelle sérénité dans ce lieu, ma curiosité quant au lieu me titille... Merci Dédé, à bientôt, avançons tous main dans la main, le cœur plein d'espérance. brigitte

    RépondreSupprimer
  30. Symphonie en vert. Une fois de plus je me régale ici. Alors, pas trop longue, la pause, j'espère.

    RépondreSupprimer
  31. Un grand merci Dédé pour ton magnifique texte. Ta photo est splendide avec ces harmonies de vert, c'est de toute beauté et apaisant. J'apprécie tes mots qui font tant de bien.
    Je te souhaite un bon repos. Gros bisous, bel été

    RépondreSupprimer