vendredi 19 mai 2017

Rêve italien

Ravello, Côte Amalfitaine, Italie


Laisse-moi te raconter l’Italie, ses monuments si beaux qui traversent les temps, ses ruelles étroites où les vêtements sèchent au soleil à toutes les fenêtres, ses côtes altières où les montagnes se marient avec les flots bleus, ses citronniers chargés de fruits lumineux et ses tomates si juteuses qu’on dirait qu’elles ont poussé au paradis. Laisse-moi te conter le bruit de la mer, le soleil généreux qui, dès le printemps revenu, inonde la terre de ses chauds rayons amoureux et les éclats de rire des vieux qui jacassent à l’ombre des clochers. Laisse-moi te verser ces vins si capiteux qui embrouilleront ton esprit d’une douce langueur et faire fondre sur ta langue ces fruits gorgés de lumière. Laisse-moi te dépeindre le faste des palais baroques surplombant l’infini et les jardins suspendus au-dessus des falaises dans lesquelles virevoltent les fleurs et où ploient légèrement les arbres sous la tendre caresse du vent. 

Laisse-moi te décrire cette douceur italienne en te prenant la main, en écrivant des arcs de feux sur ton corps, en captant la lumière de tes yeux entre mes doigts impatients. Laisse-moi t’aimer en italien, dans cette chambre qui donne sur la mer et devant laquelle les mouettes tournoient majestueusement dans les volutes du soir. 

Tu es mon point d’ancrage et moi ta permanence. Ton monde envahit le mien et nous créerons un univers magique qui n’appartiendra qu’à nous deux. 

Il neigera en été, de doux flocons qui nous rafraîchiront un court instant quand la chaleur sera trop intense. Les temples secrets ouvriront leurs portails massifs et nous nous y cacherons pour investir de notre ardeur toutes les alcôves. Les oiseaux chanteront des symphonies classiques que nous reprendrons en riant tous les petits matins. Et sous chacun de nos pas jailliront des fleurs multicolores qui éclaireront tous les chemins empruntés. Les arcs-en-ciel seront immenses après les orages qui désaltéreront les corps après nos nuits torrides et les étoiles du ciel brilleront comme des rubis que tu déposeras en couronne sur mes cheveux. 

Mon amour, laisse-moi donner vie à tous nos rêves plutôt que de passer notre vie à rêver.  



Ravello, Côte Amalfitaine, Italie
Dédé © Mai 2017

90 commentaires:

  1. Bonjour Dédé. Un hymne à l'amour magnifique dont j'ai savouré chaque mot. Ah l'Italie et sa magie, l'Italie qui sublime l'amour, l'Italie des couleurs et des grands cinéastes, l'Italie... etc... Très beau, merci de ce joli réveil matin tout en tendresse et sensualité

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es toujours très matinale Marie. Je me demande d'ailleurs si tu ne dors pas devant ton ordinateur? :-) J'aime tellement l'Italie, ses montagnes au Nord, la Toscane, la Ligurie, et cette côte Amalfitaine que je viens de découvrir. Une belle île aussi que la Sicile et le fameux Stromboli. Je pourrai en parler des heures. Merci de ta visite et belle fin de semaine. Bises alpines.

      Supprimer
  2. Merci Dédé pour ton texte qui me touche.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Philippe. Merci pour ton commentaire. Je te souhaite une belle fin de semaine en espérant que le soleil revienne très vite car ce matin, c'est pluie diluvienne. C'est bon pour les escargots mais pas pour moi. Bises alpines.

      Supprimer
  3. Merci Dédé, j'ai passé grâce à toi un petit moment en Italie.
    Et pour ta phrase de conclusion, elle rythme ma vie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Alphonsine. J'aime aussi cette dernière phrase même si elle n'est pas facile à mettre tous les jours en œuvre. Si tu peux, reste en Italie car par ici, il pleut. :-) Bises et belle fin de semaine.

      Supprimer
  4. Torna Sorrento...
    Quand on a un moment on va en Italie, sur la Riviéra...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou le filou. Oui, tu m'avais parlé de la Ligurie sur un autre message. L'Italie fait rêver. La France un peu moins quand on lit tes coups de gueule. :-))) (mais je sais qu'au fond de toi, tu aimes ta France et elle est belle aussi. Bises alpines.

      Supprimer
  5. très bel article... merci mille fois... bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou! Merci à toi et une belle journée aussi.

      Supprimer
  6. Quel texte magnifique, gonflé de la sève de la vie... avec toutes ses saines gourmandises. Le charme de l'amour que l'on se fait avec amour, la saveur du vin qui pulse dans la vie... et la bellissima Italia!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Edmée. La sève de la vie, indispensable pour être heureux, pour profiter de tous les instants, pour rêver, pour aimer. Et puis le vin et les fruits et cette Italie, un beau cocktail pour être heureux! Belle fin de semaine.

      Supprimer
  7. La lumière est forte ici, on pourrait peut-être la tamiser un peu ?
    Ce serait dommage : elle est bien exploitée avec les rayons qui viennent bien de coté et mettent en relief les volumes au lieu de les écraser (le tronc joufflu notamment, je me demande qu'est-il d'ailleurs ? Celui d'un baobab ?)
    (A plussse, il faut que j'aille acheter des petits pois au marché avant qu'il n'y en ait plus, pour Little Jo que nous gardons ce WEnd)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. https://fr.wikipedia.org/wiki/Ceiba_speciosa

      ????????

      Supprimer
    2. Tu n'aurais pas un gros plan sur le tronc et les feuilles ?
      A plusse

      Supprimer
    3. Coucou ma belle. Prends des petits pois pour moi aussi!

      Le soleil était assez fort effectivement. Je ne savais pas trop comment le gérer alors j'ai fait du mieux que j'ai pu. Quand on visite un endroit, on doit bien faire avec les conditions du moment car on ne revient pas forcément de sitôt au même endroit.
      Quant au tronc joufflu, non, je n'ai pas pris de photo de détails mais j'ai également pensé à une sorte de baobab. (j'ai un collègue qui est grand et baraqué, on l'appelle le baoabab et j'ai donc envoyé la photo de cet arbre aux autres collègues. :-)) Merci de ta visite. A bientôt. Et bises.

      Supprimer
    4. Toi la pro de blogspot, je trouve que les photos publiées n'ont pas une aussi bonne résolution que si on clique dessus. Est-ce normal? Comment faire?

      Supprimer
    5. Bah je pense que ta photo est mieux mise en valeur par le noir du fond lorsque l'on clique ? Mais cela tient à rien, et ce n'est pas gênant, cela te va bien d'avoir renoncé au noir (je me souviens avoir soulevé cela avec toi, je trouvais que le noir ne t'allait pas pas bien mais toi il te satisfaisait). Et puis tu l'as posté cette photo avec une bonne définition
      Je ne sais pas si j'ai photographié les baobabs qui étaient utilisés en arbres d'avenue à Kourou, il faudrait que je cherche dans mes archives, mais il me semble que ton tronc joufflu est bien épineux et correspondrait à l'identification sur laquelle je suis tombée. Tu retourneras sur les lieux lorsqu'il y aura des fleurs ?

      Supprimer
    6. J'ai des petits pois, des carottes nouvelles et des oignons blancs en botte, j'ai aussi des épinards et du persil plat. Je ne te garde pas de cabillaud en filet car je sais que tu n'aimes pas le poisson
      Bon WEnd ma Dédé !

      Supprimer
    7. Coucou ma belle. Je ne vais pas retourner là-bas prochainement. C'est un peu loin quand même! 😊 Mais je fais confiance à ton analyse. Mon arbre a l'air de correspondre à la photo du lien que tu m'as envoyé. Je te fais aussi confiance à ton analyse concernant la photo. Tu vois toute la confiance que j'ai en toi!!

      Tu sais, je mange quand même du poisson de temps en temps. Pas trop souvent mais parfois. Et pas que du saumon.
      Mais merci pour les petits pois. Bisous ma belle.

      Supprimer
  8. Un délice... '( Comme les délices de Capoue...)
    Je suis prête à me laisser conter et charmer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Je n'ai pas poussé jusqu'à Capoue. On ne peut pas tout visiter et pourtant. Une belle région Miss-Yves, pleine trésors, tu aimerais, j'en suis sûre. Bises alpines!

      Supprimer
  9. L'Italie joliment racontée, et je suis une convaincue.
    Deux jolies photos qui sont bien la reflet de ce pays de chaleur dans tous les sens tu terme.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Pascale. Je vais y retourner dans peu de temps. J'ai la chance de ne pas habiter trop loin du nord de l'Italie. Mais je ne fais que des incursions. Je crois que m'ennuierais quand même de mes Alpes si je m'installais définitivement là-bas. Enfin, si je pouvais avoir un jardin et un citronnier et une vue sur les Alpes, ce serait parfait! :-))Bises et belle fin de semaine et merci encore pour tes très belles séries.

      Supprimer
    2. Merci pour ce texte dépaysant et plein des saveurs d'un pays mythique...
      Pour rebondir sur ta réponse à Pascale, ce pays existe: un jardin, un citronnier et une vue sur les Alpes. Il s'appelle les Alpes maritimes, le pays natal de ma maman.
      Bisous ma chère Dédé, tes billets m'enchantent.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. Coucou Célestine. Oui, les Alpes maritimes sont belles mais... il n'y a pas de 4000m. :-)) (je suis pénible hein). Bisous me chère et belle fin de semaine.

      Supprimer
  10. Oh que c'est beau, l'Italie, le pays natal de mon papa, j'adore y aller, chaque petit village est unique et tellement beau!!! Bise, bon vendredi tout doux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Maria-Lina. Ton prénom respire l'Italie. Je comprends mieux maintenant. De quelle région est natif ton papa? Bises et bon vendredi aussi.

      Supprimer
  11. Coucou chère Dédé, à chaque mot de ton billet, je sens les senteurs de l'Italie et c'est très agréable. Il me semble aussi entendre les "buon giorno" des habitants si chaleureux comme dans l'Italie du nord que je connais.
    Tes photos sont très belles et c'est un magnifique dépaysement.
    Merci Dédé pour ce bel instant de lecture et je m'en imprègne.
    Ce matin, c'était le déluge.
    Je te souhaite de tout coeur un beau week-end. Mes bisous ♥ :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Denise. C'était aussi le déluge ce matin mais ça a l'air de se calmer. Entendre parler l'italien, c'est déjà être en Italie. C'est pour cela que j'aime aussi beaucoup le Tessin où règne une douce quiétude. Merci pour tes compliments et ravie que tout cela te plaise. Arrivederci cara Denise!

      Supprimer
  12. Une belle déclaration d'amour dans un cadre qui s'y prête vraiment bien. A part la Sicile, je ne connais pas l'Italie.
    Bise et bonne journée Dédé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Caroline. Je ne peux que te conseiller d'y aller. J'ai beaucoup aimé la Sicile, notamment Ragusa et la belle Syracuse au bord d'une mer si bleue. Merci de ton passage et je te souhaite une belle fin de semaine. Bises!

      Supprimer
  13. "Laisse-moi...", serait-ce une anaphore ? En tous les cas elle rythme bien ton propos qui est concis et persuasif à la fois, il nous prend de l'envie de te suivre nous aussi dans tes rêves éveillés. Tu as raison de saisir, de croquer tous ces ressentis avant qu'ils ne s'enfuient. Bien sûr il est agréable de te lire, de partager un peu avec toi mais combien ce doit-il être encore plus délicieux de revivre en te lisant des instants vécus à tes cotés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me demande bien qui est le jeune-homme au buste, il me parait bien jeune, il a la moustache juvénile. Boh, s'il a la quarantaine j'en serais bien étonnée, la vingtaine tout au plus...
      Bises !

      Supprimer
    2. Oui. Ce sont bien des anaphores. Cela rythme le texte. Et permet de reprendre son souffle à la lecture. Quant à la personne qui va relire le texte et qui a vécu ces instants avec moi, nul doute qu'elle doit apprécier même si ladite personne reste dans l'ombre.

      Et puis pour le buste.. je savais qu'il ne te laisserait pas de marbre. 😃😃😃😃 bisous

      Supprimer
  14. Bonjour Dédé,
    Comme c'est beau ! C'est l'Italie rêvée.
    Ton texte est magnifique et l'on a qu'une envie c'est se rendre dans cette belle contrée.
    Bon rétablissement ! Tu as certainement besoin d'un grand repos.
    Belle fin de semaine. Bises de Haute Provence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Elisa. Oui, effectivement, j'ai grand besoin de repos. Je t'en dirai plus par mail dans les jours prochains si tu veux bien. Merci en tous les cas de tes pensées amicales et de tes visites fidèles ici. Bises alpines

      Supprimer
  15. Dédé, vos mots brûlent presque, davantage même que le soleil du midi. Merci pour ce partage à l'ardeur rare, et je vous souhaite un week-end avec toute la tendresse et la chaleur que vous mettez dans vos mots.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Monsieur aux grandes oreilles. Merci de votre visite. Attention à ne pas vous brûler, il vous faut un écran total! :-) Merci pour vos mots et votre visite. :-) Bon WE et bises.

      Supprimer
  16. "donner vie à tous nos rêves plutôt que de passer notre vie à rêver". ah là là! tout un programme! Tout le défi, l'intérêt, le combat, et peut-être même le drame, d'une vie! Bons samedi-dimanche, chère Dédé. Profite!La lumière est si belle quand le soleil fait son come-back!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Dad, un combat de tous les jours, un défi de tous les instants. C'est cela qui fait que la vie vaut la peine d'être vécue. Merci de ta visite et je te souhaite également un beau WE avec du soleil. Il est encore timide par ici. Bises alpines.

      Supprimer
  17. Tout un hymne à l'amour par ta voix suave avec des mots embrasés et lumineux. Quelle poésie plein d'enchantement où tout est possible, tout est permis, tant les rêves peuvent être assouvis quand l'amour jalonne les champs de blé. Bises émerveillées Dédé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou mon ami poète. Je suis contente de te revoir dans mes allées. J'ai tenté de faire passer dans ce texte des émotions très personnelles mais qui soient quand même accessibles à mes fidèles lecteurs. L'Amour est tellement beau quand on peut le partager. Merci et à tout bientôt. Je me réjouis de te relire chez toi. Bises et belle fin de semaine.

      Supprimer
  18. mais Dédé que reste t il si on donne vie à TOUS nos rêves ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou mon barbu. Il reste les cauchemars. Ou alors à fabriquer de nouveaux rêves. Cela ne doit pas être très difficile. :-) Beau WE.

      Supprimer
  19. Magnifique voyage Dédé aux parfumx et aux couleurs de l'Italie... merci pour tes photos et tes mots cueillis, offerts qui étincellent de lumière...
    gracie mille
    Bonne nuit à toi.
    Je t'embrasse.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Den. Sentir le parfum des citrons, voir la mer, boire un bon café serré dans cette douceur italienne. Tout un programme. Contente qu'il te plaise. Bises et belle fin de journée ma chère amie, amoureuse des mots.

      Supprimer
  20. La douceur de l'Italie, son raffinement , sa joie de vivre.....Propice aux amours !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Propices aux amours et aux élancées lyriques! ;-)

      Supprimer
  21. Réponses
    1. Qui ne tente rien n'a rien. Alors oui, essayons! Bises ma belle voyageuse.

      Supprimer
  22. Très joli texte comme d'habitude qui se lit avec plaisir. Peut-être qu'un jour, tu relieras tous ces textes en un volume. J'ai connu une personne qui a fait ça (elle écrivait bien plus mal que toi). Elle a vendu pas mal d'exemplaires qu'elle faisait tirer par "lulu.com" ou équivalent au fur et à mesure.
    Merci de tout cœur de ton petit mot gentil pour Aramis; Sûr qu'il me manque beaucoup mais j'essaye de ne pas y penser et il me reste Shiloh même si elle est en cours de vente (elle appartiendra à ma petite voisine et je peux la monter quand je veux). Je n'ai plus à aller leur ouvrir leur parc pour manger et sûr qu'il faudra un autre objectif de balade journalier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Madame. Je ne sais pas si je pourrai réunir tous mes textes de blog en un seul volume. Ils me semblent trop disparates. Il faudrait un fil conducteur. Mais pourquoi pas. Par contre, je ne connaissais pas "lulu.com". :-) J'aime bien le nom du site.
      J'espère que tu vas pouvoir monter Shiloh le plus souvent possible quand elle sera dans le pré voisin. Elle saura que tu es tout près. Je t'envoie mes affectueuses pensées. Bises alpines.

      Supprimer
  23. bonjour bonjour... merci pour le gentil comm... bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Belle soirée et bon début de semaine. ;-)

      Supprimer
  24. Bonjour Dédé pas 1 fois ni même 2 fois mais plus, plus, plus... je suis téméraire, je reviens tenter ma chance pour te laisser un commentaire depuis mon téléphone mais en ayant pris soin de le préparer avant.

    Je disais que j'aimais mettre mes pas dans les tiens pour tenter de m'approprier ce bien-être, cette douceur et cet amour qui transpirent de tes mots et qui font du bien à l'âme de ceux qui traversent des périodes troublées.

    Je te souhaite une belle journée
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alléluia! Ouf. L'informatique est parfois notre ami. J'espère que ceux qui vivent des périodes troublées trouveront la sérénité. Sincèrement. Meilleures pensées et bises.

      Supprimer
  25. texte et photos superbes!! amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jean-Pierre! A bientôt pour de nouvelles aventures.

      Supprimer
  26. Quel magnifique voyage au pays de l'envie qui transcende le rêve! Les mots s'enchaînent naturellement et donnent à cet hymne une force extraordinaire.Superbes photos!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Magnifique pays plein de douceur de vivre et d'envie d'aimer. Merci pour ton passage ici et bises alpines.

      Supprimer
  27. J'aime comme tu racontes l'Italie
    quand les mots deviennent émotion et sensation
    qu'ils mélangent la Vie et le Rêve
    pour devenir un instant de bonheur
    En fait tu nous apprends
    ce que le plaisir de vivre veut dire

    Amitié Dédé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Pascal. Le plaisir de vivre, j'aime le raconter quand il me saisit et le faire partager. Merci pour ton commentaire poétique. Bises mon cher ami.

      Supprimer
  28. Superbes, tes photos du jardin et de la vue plongeant dans la Grande Bleue.
    Le buste titille ma curiosité, je me demande quel personnages il peut bien représenter...
    Merci pour le rêve d'amour dans un pays dont je n'ai pas encore franchi la frontière. Ton texte, comme tes photos, me fait penser à la symphonie n°4 "Italienne" de Félix Mendelssohn. Je t'en ai peut-être déjà parlé, sinon ce sera le cas dans quelques temps, quand j'aurai le courage de m’atteler à la réalisation d'un billet sur ce compositeur que j'aime tout particulièrement.

    Bises et belle dernière semaine de Mai, chère Dédé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Tilia. Je n'ai pas de réponse à ta question concernant le buste. Mais on doit bien pouvoir trouver cela à quelque part, dans l'immensité du net. Tu m'avais déjà parlé de ton compositeur préféré sur un autre post. Si tu peux aller une fois en Italie, n'hésite pas. Elle regorge de trésors de toutes sortes. Et je me réjouis de ton prochain billet. Bises alpines.

      Supprimer
  29. Coucou Dédé.
    Montagne d'Italie dit la chanson...
    Après toutes les éloges, je n'ai rien a rajouter...
    Bises, Belle semaine, A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Daniel. Merci pour la référence à Patrice et Mario. ;-) Belle semaine Daniel. Bises alpines.

      Supprimer
  30. Capri, c'est fini ! Mais non, nous dis-tu dans ce texte ardent et aussi brûlant que les rues de Naples à 3 heures de l'après-midi ... Et on y croit, on veut y croire ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, non, ce n'est pas fini, cela continue toujours et toujours si on se donne la peine d'avancer et d'y croire. ;-)

      Supprimer
  31. Coucou ma Dédé !
    J'adore ta dernière phrase.
    J'espère qu'un jour je pourrais aller en Italie.
    Il se pourrait que mon Chéri attende que je sucre vraiment les fraises pour se décider.
    Il est plus cocotier que pin maritime. Cela lui a pris samedi, il nous a réservé un voyage, mais pas en Italie.
    Bises campagnardes.

    RépondreSupprimer
  32. Coucou ma Claude. Il faut le travailler ton chéri, lui glisser parfois des phrases, l'air de rien, le sourire aux lèvres et peut-être qu'un jour, tu iras en Italie. Je te le souhaite.
    Quant à moi, j'aime tous les arbres.;-)
    Bises et belle semaine et tu nous raconteras ton future voyage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème est que mon Chéri travaille toujours. Il me faut donc attendre sans doute 2 ans et demi.
      Nous cesserons sans doute de prendre l'avion pour acheter un camping car.
      Bisous

      Supprimer
    2. Tu peux installer des ailes au camping car. ;-)

      Supprimer
  33. nan nan... les gens ne dorment pas mais par ici... on tire les volets quand le soleil tappe... c est qu il ne fait pas semblant... et on ouvre et on ferme en fonction de soleil dans la journée... hi hi... bizzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, je comprends. A la montagne, on ne fait pas cela. Il tape moins fort. ;-) Merci de ta réponse.

      Supprimer
  34. Que du bonheur! Gonflons-nous de tes mots et de cette place donnée aux rêves, l'Italie s'y prête si merveilleusement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Thérèse. Oui, rêvons, cela fait du bien dans ce quotidien si agité. Merci de ta visite et bises.

      Supprimer
  35. Quel texte magnifique.
    Ah, pays de rêves ! Moi, rien qu'en entendant une fille parler l'italien, mon coeur se met à battre la chamade !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Caro amico, grazie per la vostra visita. Vedete, mi sforzo di parlare italiano. :-)) Baci!

      Supprimer
  36. s'il y a un pays qui fait rêver c'est bien l'Italie, pour ma part j'ai rêvé cinq fois .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Gérard. Oui, un pays qui fait rêver mais ce n'est pas le seul. Tu ne rêves pas parfois de l'Antarctique? Les ours blancs, les manchots empereurs et la banquise? :-)) Bises.

      Supprimer
  37. Un beau texte romantique Une invitation à l'amour ! L'Italie est le pays rêvé pour cela

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Ulysse de venir te balader chez moi. Il n'y a pas de lamentin mais des bustes en marbre. :-)) Bises alpines et à bientôt.

      Supprimer
  38. bonjour la suisse êtes vous préts pour le viaduc
    en Suisse on travaille tout le temps je crois ?
    bon week end

    RépondreSupprimer
  39. Coucou Bergon. C'est congé demain et puis vendredi, cela ne me concerne pas mais le service est ouvert. Je t'explique par mail. Bon long WE.

    RépondreSupprimer
  40. Belle écriture, invitation romantique, soleil d'Italie: difficile de résister à cet appel :) Ca se laisse regarder et lire avec grand plaisir. Bises et bon we.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le bonheur quoi. Tout simplement. Merci de ta petite visite. 😊

      Supprimer
  41. De l'Italie je ne connais que la Toscane, et ton texte m'a accroché, surtout la dernière phrase qui est le défi de tous les amoureux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un véritable défi qu'il faut relever chaque jour, pas toujours simple. La Toscane est très belle aussi. J'ai beaucoup aimé la campagne et la ville de Florence. A bientôt!

      Supprimer