vendredi 25 mai 2018

La Villa italienne

Villa Panza, Varese, Italie


Se contemplant dans son miroir, la Villa se demandait si elle était la plus belle. 

Pendant cette réflexion, les meubles à l’intérieur se regardaient et se jaugeaient, cherchant à capter le regard des quelques visiteurs. Des sculptures africaines paradaient au milieu d’un mobilier éclectique et des tableaux monochromes d’artistes américains laissaient le spectateur perplexe. Et dans ce couloir étrange, illuminé par des couleurs étonnantes, Dan Flavin, artiste minimaliste, s’était amusé à créer une ambiance digne d’un film de science-fiction. 

Je crois que j’ai été heureuse de sortir dans les jardins et de retrouver ma réalité.


Villa Panza, Varese, Italie


Dédé © Mai 2018

112 commentaires:

  1. Oui en effet je comprends qu'une fois passé l'effet de surprise on doit être heureux de revoir le monde réel
    Amicalement
    Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Claude. C'était un peu trop abstrait pour moi, surtout les peintures monochromes. Mais finalement, ce couloir a fait son effet. Quel changement quand je suis sortie dans les jardins et que j'ai vu tout ce vert... naturel. Bises alpines et belle fin de semaine.

      Supprimer
  2. Cette villa est fort belle.
    La seconde photo tranche énormément avec l'architecture de la demeure de la première photo, mais cela étant dit, l'ambiance de ce cliché me séduit. Certainement l'effet donné par ta composition et par cette ligne de fuite qui ouvre sur la lumière.
    Bise et bonne journée à toi Dédé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Pascale. Oui, l'architecture de la villa était très belle. Et j'ai aimé cette vasque remplie d'eau qui m'a permis de m'amuser un moment à jouer avec les reflets et la façade. Par contre, l'intérieur et cette exposition d'artistes américains m'a laissée totalement dubitative. Heureusement, le fameux couloir était sympa pour jouer avec les couleurs et les perspectives. Bises alpines et belle journée.

      Supprimer
  3. Coucou Dédé.
    Tu nous présente là un monde onirique !
    Même la vue vers l’extérieur nous semble un rêve...
    Bises, Passe un bon weekend.
    A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Daniel. Onirique? Oui, le couloir, les jardins, la façade extérieure. Mais j'ai été bien déçue de voir des oeuvres picturales dont je n'arrivais pas à décrypter le sens profond. Qu'importe, il y a toujours quelque chose à découvrir partout et le fait d'avoir un appareil de photo entre les mains et de pouvoir s'amuser avec les lignes, les points de fuite, les reflets, les couleurs, cela arrange tout! Bises alpines et belle fin de semaine à toi aussi.

      Supprimer
    2. Oui! Souvent la réalité est ce que nous voulons en faire où l'imaginer...

      Supprimer
  4. Si je comprends bien, l’histoire commence comme un conte de fée et se termine comme un mauvais rêve? J’imagine ta déception. De plus, le FAI, quand il se voit confier la gestion et la rénovation de biens culturels, n’hésite pas à faire raquer les visiteurs. Donc... tu es probablement sortie avec l’impression de n’avoir rien eu de consistant à te mettre sous la dent. Qu’importe, Dédé, tes photographies sont très belles. Leurs contrastes : N/B et couleur / baroque et contemporain rendent très bien l’expérience vécue. Qu’importe, d’autant plus qu’à la sortie je t’imagine très bien traverser les beaux jardins et aller manger un excellent plat de.. pasta al dente ! Bon vendredi, ma chère Dédé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma Dad. Je ne veux pas critiquer le FAI mais c'est vrai que j'ai été déçue dans cette villa. On nous vantait les mérites d'une exposition et puis finalement, je me suis retrouvée à contempler des oeuvres sans explication, perdue dans un mobilier plus qu'éclectique. Heureusement, j'essaie toujours d'aiguiser mon regard et de regarder au-delà. Ce couloir était parfait pour cela. Je m'attendais presque à voir sortir un Jedi avec un son sabre laser. :-))
      Merci pour les compliments concernant les photos. ;-) Bises alpines et belle journée ma chère.

      Supprimer
  5. effectivement très spécial ce couloir rouge… je comprend que tu ais été soulagée de ressortir… dautant que c est magnifique avec cette symétrie presque obsessionnelle.. bonne journée bizzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Chris. Le couloir était étrange mais encore plus les pièces, grandes et dans le fond, une sorte d'oeuvre d'art avec des tubes néon. :-)) Pourtant, je n'ai pas été plus éclairée sur l'art minimaliste américain. :-)
      Bises alpines et belle journée.

      Supprimer
  6. Je pense comme toi que j'aurais apprécié le retour à l'harmonie mais peut-être un peu électrisée quand même par le passage à l'intérieur, dans lequel certes on ne s'éterniserait pas mais mais jeter un oeil (et le reprendre) est malgré tout une surprise... L'audace et l'harmonie, une douche écossaise :)

    Bon week-end!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Edmée. Il y a toujours quelque chose à découvrir et il faut garder l'oeil (et le bon) et l'esprit ouvert.
      Cette visite restera marquante, de toutes façons. Je crois bien que je n'ai pas compris grand-chose à ce que je voyais. Mais je me suis bien amusée à prendre des photos. Bises alpines et belle fin de semaine.

      Supprimer
  7. et moi qui n'aime pas le rouge...et pourtant, je suis attiré par tous les curiosités... ces jours c'est portes ouvertes des villas et demeures privés en italie.. voir sur tourismo lento..mais comme toi , la nature d'abord! bises lacustres

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Elfi. Il n'y a pas que du rouge mais un peu de rose dans le fond. :-))
      Quant à la visite des villas, je reste scotchée à ma montagne ce WE. Je passe mon tour. Bises alpines.

      Supprimer
  8. Ce couloir est pour moi très oppressant, étouffant. Presque une agression ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Loïc. Je te comprends. Je ne peux pas dire que j'ai vraiment aimé cet atmosphère particulière. Ces couleurs donnaient un aspect très étonnant et entrer dans les pièces de part et d'autre du couloir était synonyme de grand questionnement. Sortir au grand air, c'était bien...
      Merci de la visite.

      Supprimer
  9. Coucou ma Dédé ! Même si le jardin est en noir et blanc, je le préfère au couloir rouge et rose.
    Je comprends que tu préfère aussi ta montage, quelle soit verte ou blanche.
    Bises de campagne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Le noir et blanc, je l'utilise de plus en plus pour mes photos, je lui trouve une élégance que la couleur ne m'apporte pas toujours. J'ai pris la même photo que la première mais en couleurs et franchement, le résultat ne m'a pas convenu, je trouve que le jeu des reflets avec la façade ne ressortait pas suffisamment. Le couloir était étrange, presque angoissant c'est vrai. Respirer le grand air, c'est parfois mieux que de s'enfermer dans de telles ambiances feutrées. Bises alpines et bon vendredi.

      Supprimer
  10. bonjour Dédé , oui ça tu nous fais rêver avec ces beaux reflets , ton texte si bien écrit et la photo symétrique de ce couloir à contre jour ! waouh !!! merci gros bisous belle fin de semaine A++ en pause ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Bébert l'éternel enthousiaste. Je suis assez contente du rendu de cette photo car ce n'était pas gagné. Les conditions de luminosité n'étaient vraiment pas idéales. Contente que cela te plaise. Bises alpines et belle journée.

      Supprimer
  11. Au-delà de ces très belles photos, à la lecture des commentaires et de tes réponses, me vient cette question: l'art doit-il nécessairement s'expliquer et se comprendre? Ne peut-il n'être (au moins parfois, dans certains aspects) que ressentis, émotions, ou, comme tu le dis quelque part, source de "grand questionnement"?
    Eternelle question ;-)
    Bises toujours dans la brume

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Madame. Je pense que l'art doit pouvoir donner quelques pistes des compréhensions pour que le spectateur puisse saisir ce que l'artiste a voulu montrer. Là, il n'y avait aucune explications et nous étions perdus dans la contemplation de tableaux monochromes. Le minimalisme est certes minimaliste mais ne doit pas, pour autant, devenir si hermétique, qu'il ne signifie rien. Et quand on sait que certains de ces tableaux se vendent des millions, on peut se poser la question de "qu'est-ce que l'art". Une chose élitiste? Sorte de masturbation intellectuelle ou quelque chose qui devrait être à la portée de tous?

      Mais tu as raison, c'est une éternelle question. ;-) Bises alpines ensoleillées.

      Supprimer
  12. Bonjour
    Le monde réel est beaucoup intéressant...malgré les épreuves qui nous attendent parfois dehors...
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou la Louve. C'est un point de vue. Je pense que l'art est aussi quelque chose d'intéressant, mais pas toutes les œuvres d'art, on est bien d'accord. Bises alpines.

      Supprimer
  13. Qu'il est spécial ce couloir oufff en effet, on doit se sentir tellement mieux à l'extérieur... Bise, bon vendredi tout en douceur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Etonnant en effet, j'avoue que c'est vrai, j'étais mieux à l'extérieur qu'à l'intérieur mais je ne regrette pas d'avoir vu cela. ;-) bises alpines et belle journée.

      Supprimer
  14. J'aime énormément l'ambiance un peu nostalgique, hors du temps, de ta première photographie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Anne. J'aime aussi beaucoup cette photo. Et le noir et blanc lui va bien.

      Supprimer
  15. Je n'aime pas ce qui est trop cliquant, ça éblouit trop pour que ce soit vrai. J'aime bien ta sortie spontanée pour te réapproprier la vie dans son naturel cosmique. Qu'elle est belle la verdure quand les cœurs contristent.
    Beau weekend poétesse
    Bisous ensoleillés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...Oups! plutôt clinquant !

      Supprimer
    2. Coucou mon cher poète. Moi non plus, je n'aime pas trop ce qui est clinquant et trop coloré. Mais j'ai trouvé quelque intérêt à être dans le fameux couloir. Encore plus quand j'en suis sortie. :-) Bises alpines et à bientôt.

      Supprimer
  16. On peut dire ça réveille éventuellement,ce couloir rouge et mauve mais on doit vite en avoir assez!
    Je préfère de loin la belle photo de reflets en noir et blanc.
    Bisous,
    Mo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Mo. Ah oui, je n'imagine guère habiter dans un tel environnement. Et pourtant le monsieur qui a collectionné ces oeuvres habitait dans la villa et a fait faire ce couloir exprès. Bises alpines et beau WE.

      Supprimer
  17. Bonjour Dédé
    L'art minimaliste permet de se recentrer sur l'essentiel. Ici les couleurs, la profondeur, la lumière. Tu as trouvé ton bonheur dans les jardins,.....tu es donc plus "land art", art topiaire, stone art. Le plus important est que chacun trouve son bonheur là où il le cherche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello. Ce que je sais, c'est que je n'aime pas trop qu'on appelle art ce qui ne ressemble à rien. Je dois dire que ce couloir était étonnant et que je suis contente d'avoir vu les oeuvres avec les néons dans les salles ouvertes sur celui-ci mais par contre les tableaux monochromes... je me suis demandée si on me prenait pour une...imbécile. :-))

      Supprimer
  18. J'aime beaucoup la deuxième image. Même si vivre dans des couleurs aussi "fortes" me paraît impraticable. Mais après tout, il s'agit d'un musée.
    La douceur rose et blanche au bout du couloir et ta prise de vue centrale font un vrai tableau de ta photo.

    Comme toi, les jardins m'apaisent :-)
    Bonne fin de semaine, Dédé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Fifi. C'est marrant, ce sont des photos très contrastées et très différentes que je présente sur ce billet. Certains aiment la première et d'autres la 2ème. Comme quoi, tous les goûts sont dans la nature.
      En parlant "d'art photographique", il y avait à la sortie de la Villa une petite boutique qui vendait des livres et autres babioles. Un des livres montrait des photos des pièces de la villa et notamment de ce couloir et je me suis dis que les photos étaient bien plus des oeuvres d'art en soi que les "vraies" oeuvres. ;-) Bises alpines et belle fin de semaine.

      Supprimer
  19. D'un monde à l'autre
    étrange rencontre
    qu'en dira le miroir ?

    dehors je respire
    envoutée par le charme à l'italienne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ABC. Le charme à l'italienne, tu as raison, c'est tout à fait cela et j'ai la chance de ne pas être trop loin de l'Italie, ce qui me permet d'y goûter de temps en temps. Merci de la visite.

      Supprimer
  20. Bien joué avec les reflets pour la première photo. Et bien joué avec les perspectives pour la seconde. Ca pourrait être sympa, des photos de nu à cet endroit. Ou au contraire de belles robes ou costumes... C'est inspirant je trouve. Mais la première aussi en fait.
    Bref, deux jolis décors ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Sophie. Je ne suis de loin, mais alors de loin pas une spécialiste de la photo de nus et je me demande si j'aimerais essayer cette technique photographique. Peut-être un jour. Tiens, je vais aller regarder les photos sur internet.
      Ce que je sais, c'est que cette Villa sert de décor à un fameux restaurant dans lequel on mange très très bien. ;-)
      Bises alpines et merci de la suggestion.

      Supprimer
    2. J'ai dit nu spontanément car je me suis dit que le dépouillé devait répondre au dépouillé. Mais après réflexion on peut aussi faire tout autre chose. Je verrais bien une danseuse aussi, simplement un justaucorps, c'est dépouillé aussi.

      Supprimer
  21. PS : Je viens de googleliser ta villa. J'adore les photos des couloirs ! ♥♥♥
    Et j'ai vu une mariée qui se reflétait dans le bassin. Je ne suis visiblement pas la seule à avoir l'idée de placer un modèle à ces endroits. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et après la noce le marié a noyé la mariée dans le bassin. Mais cela ne figure pas sur les photos. 😊

      Supprimer
  22. Coucou Dédé, ta première photo est magnifique avec ses beaux reflets. J'aime beaucoup la barrière qui se reflète, cela me fait penser à de la dentelle. Quant à la deuxième, le cadrage est superbe mais je ne pourrais pas vivre dans ce rouge. De toute façon tu as bien fait de prendre cette photo, cela restera un souvenir de ta visite.
    Je te souhaite un beau week-end à l'air pur.
    Gros bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello ma chère dame du bout du lac. C'est vrai qu'on dirait de la dentelle cette jolie barrière. Et pour l'autre photo tu as raison, cela figurera dans mes photos les plus étranges. Bises alpines et beau samedi.

      Supprimer
  23. Bonjour Dédé-Damalpine !
    Certainement différent selon qu'on est dans le couloir rouge ou pas.
    La ligne de fuite, du coup ça me parle et je comprends !
    Là j'ai tendance à penser fort qu'on a affaire à une jolie trouvaille, ingénieuse techniquement au service d'un effet.
    Cela m'amène à minimiser le minimalisme ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Damalpine. J'aime bien comme surnom. 😊 Il est vrai que ce couloir peut être considéré comme une petite invention bien trouvée. N'empêche tout ce rouge. Mais heureusement je ne suis pas un taureau car là j'aurais été vraiment mal. 😂 bises alpines.

      Supprimer
  24. Tu connais mon attachement
    à tout ces vibrants reflets
    qui nous font découvrir une autre réalité frissonnante

    Suivre le couloir des couleurs
    qui nous montre aussi le chemin
    vers cette autre réalité qu'est la lumière

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Pascal. Effectivement, il me semblait aussi que tu te reflétais beaucoup sur ton blog. J'aime aussi ces jeux de reflets même si ce n'est pas toujours facile de jouer avec. J'ai essayé avec la première photo d'être parfaitement symétrique dans mon cadrage. Quant au couloir, il mène vers l'au-delà, l'ailleurs. A chacun son voyage.

      Supprimer
    2. Un reflet réfléchit et fait réfléchir ;-) :-)

      Supprimer
  25. En tout cas, l’expérience était originale -bien que perturbante - et dans l’esprit des jeux de miroir et d’illusion que l’on associe à Venise.
    Belles photos , comme toujours, très surprenantes, conformément au sujet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Miss. Varese n'est pas Venise. Loin s'en faut. Mais on y trouve quelques petites choses intéressantes quand même. Merci pour le compliment concernant les photos. J'essaie toujours de m'améliorer.

      Supprimer
    2. Et ton texte très suggestif est vraiment prenant.
      merci pour ton passage et tin comm. sur mon blog.

      Supprimer
  26. Il me tardait de retrouver les "vendredis de Dédé l'alpine" ! C'est chose faite, qui s'est offert une cavale chez ses voisins italiens ... Belle vue de la villa comme tu sais si bien faire ces panoramiques ! Et pour la deuxième qui fait polémique et compte-tenu des commentaires précédents, j'avance une hypothèse pour réconcilier tout le monde. N'est-ce pas une volonté de l'Auteur que chacun s'approprie la scénographie lumineuse qu'il a crée ? Une sorte de "prêt à photographier" offert au visiteur ? Ta photographie en témoigne. Mais ce n'est qu'une hypothèse .... Bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello! Mais voilà que le vendredi est passé et que c'est déjà samedi. Mais qu'importe, Dédé l'alpine est toujours là pour répondre à ses fidèles visiteurs. Je pense que tu as raison, l'artiste a certainement voulu que chaque visiteur s'approprie à sa manière son ouvre, ce qui donne des tas d'interprétations et d'avis différents. En cela, il a réussi son coup! :-))

      Supprimer
  27. Un peu comme un jeu vidéo... En dehors de la réalité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Complètement en-dehors. Presque comme dans la Guerre des Etoiles.

      Supprimer
  28. Changer de monde de temps en temps, cela peut être agréable et dépaysant !!En tout cas tes photos sont belle et expressives. Bon WE §

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Daniel. J'aime bien le changement, cela aiguise l'oeil et l'esprit et nous fait nous intéresser à d'autres choses, à sortir de nos certitudes. Merci et bises alpines!

      Supprimer
  29. Coucou Dédé,
    Je vais essayer une fois de plus de laisser ma trace ici en espérant avoir plus de chance que les autres fois.
    C'est dépaysant, coloré et changeant comme sujet, mais je crois qu'il me convient très bien de découvrir cet univers à travers ton post car ce n'est pas le lieu (à l'intérieur) où je me sentirais le mieux au monde ;)
    Merci pour ce partage et à une prochaine fois.
    Bises voisines
    Val

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Valérie. Je ne sais pas pourquoi tu n'arrives pas à mettre des commentaires. J'espère que cela va marcher pour les autres billets mais je vois que tu t'es créé un profil google+. Cela devrait fonctionner! Je comprends bien que ce lieu ne soit pas ta tasse de thé. Il ne l'a pas été non plus pour moi mais c'était quand même une découverte intéressante, en-dehors des sentiers battus que je connais. Bises alpines et à bientôt!

      Supprimer
  30. Bonjour Dame Dédé,

    Le contraste est saisissant entre vos deux photos: l'une est d'un classicisme revendiqué, l'autre d'un modernisme assumé. A se demander si la cuisine du restaurant mentionné ne flirte pas avec les mêmes ingrédients, ce qui pourrait lui conférer une délicieuse variété, ainsi qu'un savoureux équilibre.

    Bon week-end, Dédé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Monsieur aux grandes oreilles. Je suis d'accord, le contraste est flagrant mais les deux atmosphères étaient si différentes et pourtant dans le même lieu. J'ai aimé cette façade classique, avec des lignes très pures donnant sur un jardin bien ordonné. J'ai moins apprécié le clinquant des couleurs dans le fameux couloir.
      Quant au restaurant, il était effectivement une très bonne adresse, audacieux mais restant classique dans la préparation des mets. Mais ce n'est pas le restaurant le plus audacieux que j'ai testé en Italie. Figurez-vous qu'à Parme, une fois, on m'a fait goûter à du jambon de Parme... en pipette. Vrai de vrai! :-) A bientôt et bon WE.

      Supprimer
  31. Réponses
    1. Tu rêves tout éveillé mon filou. ;-)

      Supprimer
  32. En effet, Dédé la photo en noir et blanc révèle le sublime du lieu - si bien photographié - ... oui la Villa Panza est la plus belle d'autant qu'elle a fait de l'Art son berceau... quant à la deuxième photo, rouge sang, et rose, ... pourtant très lumineuse, elle me semble assez violente elle contraste fortement avec le classicisme évoqué plus haut, qui se mire en miroir et nous emporte ailleurs !
    douce soirée, et un heureux dimanche.
    Je t'embrasse.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma poétesse provençale. C'est vrai que plus je regarde cette 2ème photo et plus elle m'agresse. Je ne pourrai pas traverser ce couloir un nombre infini de fois. Il est trop oppressant. Bises alpines et merci de la visite.

      Supprimer
  33. passage éclair pour te faire un gros bisou… bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le dimanche est déjà presque fini. Je te souhaite une belle soirée. Bisous.

      Supprimer
  34. les couleurs sont absolument sublimes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même le noir et blanc de la première photo? :-))

      Supprimer
  35. Bonjour Dédé,
    Un grand contraste entre tes deux photos mais la simplicité pour chacune d'elle.
    C'est comme si on changeait d'humeur suivant les circonstances. J'aime les deux, la première est reposante et la deuxième vivifiante.
    J'espère que "notre Dédé des bises alpines" va bien ? Je t'envoie un gros bisous des Alpes du Sud

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Elisa. Dédé des bises alpines ne va pas trop mal mais elle est très fatiguée par le travail. Elle se dépense sans compter dans son nouveau job et oublie un peu de prendre soin d'elle. Et puis le temps n'est pas au beau fixe par ici, le soleil commence à me manquer. Vivement l'été! Bises alpines du soir.

      Supprimer
  36. Un bassin d'eau judicieusement placé pour jouer des reflets... La somptueuse villa avec sa vue sur le parc est la plus belle, ça c'est sûr !!! :) Superbe cette photo monochrome.
    Le couloir quant à lui ne m'attire pas trop, je comprends ta joie de sortir au vert ;)
    Bises et Belle après-midi Dédé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Chris. Même si le couloir avait été vert, j'aurais été contente de sortir dans les jardins. ;-) Bises alpines et belle soirée.

      Supprimer
  37. deux très belles photos, les deux ambiances me plaisent.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Eki. Merci de ton appréciation. Nombre des visiteurs ont préféré soit l'une ou l'autre photo, toi ce sont les deux. ;-) Belle soirée.

      Supprimer
  38. Le N&B va bien à ta première prise, on dirait qu'elle est mouillée. Que d'eau que d'eau, faut dire ! Elle est très nostalgique, avec son cadrage symétrique parfait
    Quant au couloir, c'est une allégorie de la vie ; on peut aller au bout mais il y a un autre couloir au delà qui le prolonge semble-t-il. Ou bifurquer ici ou là. Les couleurs sont un repère mais pas sûr qu'elles soient vraiment des guides et empêchent de se perdre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello ma belle. J'aime bien ta vision de la deuxième photo. Le couloir et les pièces, le choix de franchir le seuil ou de continuer vers l'inconnu. Merci de ton commentaire. Bises alpines.

      Supprimer
  39. Le zouave aurait bien eu besoin de grandes cuissardes en janvier cette année. Il a même été affublé d'un gilet de sauvetage
    ICI

    RépondreSupprimer
  40. Cette villa semble valoir le coup d'oeil, parois les tableaux et oeuvres modernes se marient bien lorsqu'elles sont belles et bien présentées, mais pas toujours, je ne déteste pas le mélange des genres, mais en tout cas tout comme toi j'adore les jardins DD
    Merci pour cette découverte
    Bisous du jour

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que je n'ai pas trop apprécié, c'est qu'il n'y avait pas vraiment d'explications aux oeuvres que l'on voyait. L'art moderne nécessite quand même quelques explications à mon sens. Bises alpines.

      Supprimer
  41. Bonjour, à voir par pure curiosité, c'est spécial quand même, je te souhaite une bonne journée, bisous

    RépondreSupprimer
  42. L'intérieur fait penser à l'intérieur angoissant du film Shinning !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou le cascadeur! Tout à fait d'accord avec toi! Angoissant!

      Supprimer
  43. tu as eu peur de passer dans la 3 éme dimension ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Serais-tu venu me sauver des griffes des méchants monstres?

      Supprimer
    2. - tu peux toujours compter sur moi !!!

      - 1,2,3 .....

      Supprimer
  44. Bonjour Dédé
    Tu as été heureuse de ressortir dans les jardins ? Moi, je crosi bien que je ne serai même pas entré tant cet avant-gardisme me déprime...
    Bises savoyardes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais justement, un bon coup de déprime et on n'en apprécie que plus la verdure dans les jardins à l'italienne. ;-) Bises alpines et belle semaine.

      Supprimer
  45. Drôle d'atmosphère où tout semble se mirer! Superbes clichés!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "drôle", c'est le terme. Merci de la visite.

      Supprimer
  46. Bonjour,

    Je crois qu'il est bon de retrouver sa propre liberté, du moins c'est ma vision !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Je ne l'avais jamais vraiment perdue. ;-)

      Supprimer
  47. Hello ma Dédé
    J'ai pris goût au voyage en découvrant un pays extraordinaire.
    Et je sais maintenant de façon certaine que rien ne m'empêchera d'aller en Italie.
    mais je n'irai peut-être pas jusqu'à la Villa Panza... :-)
    Bises très célestes
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Célestine. Il paraît que les voyages forment la jeunesse. Ils nous permettent en tous les cas de nous sentir vivantes. Bises alpines et belle suite de semaine.

      Supprimer
  48. petit coucou de début de semaine.. bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello. Bonne suite de semaine. Bien chargée pour moi. Bises.

      Supprimer
  49. Ce rouge-rose est assez surprenant, c'est vrai!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me fait parfois mal aux yeux quand je regarde la photo. ;-) Bises alpines.

      Supprimer
  50. Heureusement on ne retient que ce qu'on veut bien retenir. Le reste on le laisse aux autres, le plus triste c'est que le nombre des "autres" diminue de plus en plus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Thérèse. Même si cette visite de la villa Panza m'a laissée sur ma faim, je garde l’œil curieux et me réjouit de découvrir d'autres villas italiennes. Bises alpines.

      Supprimer
  51. Coucou la Valaisanne , elle ferait limite peur cette pièce mdrrrr , oui l'extérieur est bien mieux , passes une belle journée , amitié d'Auvergne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Steph! Ah oui, un tournage d'un film à suspense pourrait s'y faire sans problème. ;-) Bises alpines.

      Supprimer
  52. Bonjour, en rouge et noir … c'est quand même vraiment très rouge !je te souhaite une bonne journée, bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour. Trop rouge c'est sûr. :-) Belle soirée et bisous.

      Supprimer
  53. Il y a une mode de l'hermétisme, très souvent cela va trop loin et coute bien trop cher pour que cela paraisse honnête, tant d'artistes talentueux ne trouvent pas leur place dans le monde de l'art, à mon sens le snobisme et la sottise vont souvent de pair en fait...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'hermétique trop hermétique ne veut rien dire. Je suis d'accord avec toi, il y a tant d'artistes qui aimeraient percer mais non...Le monde de l'art est bien trop complexe et inégalitaire. Comme partout. Bises alpines et merci de la visite.

      Supprimer